Atteintes aux 4 libertés informatiques

Facebook Twitter

Paint.NET : du fauxpen source au vrai propriétaire. Paint.NET[1] est un très bon logiciel libre de retouches d’images pour Windows.

Paint.NET : du fauxpen source au vrai propriétaire

De l’avis de beaucoup, bien plus « sexy » et accessible au grand public que Gimp par exemple. Sauf qu’il possède deux défauts, un petit et un bien plus grand, éliminatoire même. Il nécessite, comme son nom l’indique, l’implémentation préalable du framework .NET de Microsoft, mais surtout il a très vite été un logiciel libre contesté qui n’avait en fait de logiciel libre que le nom, ou plutôt « que » la licence (en l’occurrence la licence MIT).

Sécurité US et non discrimination du Libre ne font pas bon ménag. La forge logicielle SourceForge n’est plus à présenter.

Sécurité US et non discrimination du Libre ne font pas bon ménag

C’est le plus grand dépôt d’applications libres au monde, qui se comptent en centaine de milliers. Or petit scandale et réelle polémique, SourceForge vient tout récemment et sans préavis d’en barrer l’entrée aux ressortissants de l’Iran, la Corée du Nord, Cuba, du Soudan et de la Syrie, pour se mettre en conformité avec une loi américaine sur la sécurité nationale[1] Tant pis pour les développeurs et utilisateurs de ces cinq pays et tant pis aussi pour les principes non discriminants qui régissent le logiciel libre. Pour évoquer ce problème nous avons choisi de traduire la news du Register, mais nous aurions tout aussi bien pu choisir cet article de ComputerWorld dont la conclusion interpelle : « La seule manière d’empêcher réellement les pays sur liste noire d’avoir accès aux dépôts de logiciels libres hébergés aux USA est d’interdire aux Américains de participer au mouvement open source !

» Apple vs. Google, featuring Flash of Genius « Flash of Genius: T. Condamné à 290 millions de dollars, Microsoft va modifier Word - Microsoft a finalement été condamné à 290 millions de dollars pour violation de brevet, au préjudice de la société canadienne i4i (eye for eye).

Condamné à 290 millions de dollars, Microsoft va modifier Word -

L’éditeur a été débouté en appel dans cette procédure menée sur fond de propriété intellectuelle. Mais ce n’est pas tout : Microsoft se voit aussi interdit de vendre Word et sa suite Office dans tous les États-Unis à partir du 11 janvier prochain. Microsoft va devoir vite trouver une solution d’ici là lorsque sera appliquée cette injonction. Toutes les versions de Word 2007 ou Office 2007 devront être nettoyées du code protégé par i4i Le cœur du litige concerne un brevet déposé en 1994 octroyé en 1998 à la firme torontoise i4i et touchant aux techniques de lecture de documents XML. Comment / Opinion - A fight over freedom at Apple’s core. In 1977, a 21-year-old Steve Jobs unveiled something the world had never seen before: a ready-to-program personal computer.

Comment / Opinion - A fight over freedom at Apple’s core

After powering the machine up, proud Apple II owners were confronted with a cryptic blinking cursor, awaiting instructions. The Apple II was a clean slate, a device built – boldly – with no specific tasks in mind. Yet, despite the cursor, you did not have to know how to write programs. Instead, with a few keystrokes you could run software acquired from anyone, anywhere. Pourquoi, dans les films, tous les ordinateurs sont-ils des Appl. Ce n'est pas une illusion d'optique liée à un design facilement reconnaissable : Apple est bien la marque d'ordinateurs la plus présente au cinéma.

Pourquoi, dans les films, tous les ordinateurs sont-ils des Appl

Chacun y trouve son compte. Apple s'offre de la pub gratuite et les réalisateurs sont persuadés que leurs héros seront plus séduisants avec un Macintosh qu'avec un PC. Le site de marketing BrandChannel a fait les comptes : chaque année, Apple apparaît dans une vingtaine de blockbusters hollywoodiens , plus d' une centaine au total depuis 2001 . Vidéo dans le navigateur : Theora ou H.264 ? Par Tristan, mardi 26 janvier 2010.

Vidéo dans le navigateur : Theora ou H.264 ?

Lien permanent Standards Vous en avez sûrement entendu parler, deux grands acteurs américain du partage de vidéo en ligne, Youtube et Vimeo, ont présenté des pré-versions de leurs lecteurs respectifs en HTML 5. A la différence de Dailymotion, qui les avaient précédé de 8 mois avec leur initiative OpenVideo, ils ont décidé d'utiliser le codec H.264. iPad is iBad for freedom. La présentation de l’iPad par Steve Jobs le 27 janvier dernier à San Fransisco a fait grand bruit dans la presse.

iPad is iBad for freedom

Personne n’a évoqué les quelques hurluberlus du groupe Defective by Design qui sont venus, pancartes à la main, sur le perron de la conférence pour tenter, non pas de perturber la grand-messe, mais d’alerter les invités sur les dangers du modèle Apple. C’était peine perdue mais c’était courageux. En cliquant sur l’image ci-contre vous aurez un agrandissement de cette pancarte. « Vous entrez dans une zone restreinte contrôlée par Apple où le logiciel libre, le partage et l’installation libre d’applications depuis Internet n’existent pas, sachant de plus qu’Apple peut à tout moment décider de modifier ou supprimer le contenu de votre appareil.