background preloader

Sites formels

Facebook Twitter

Le Cap : Association pour la prévention et les soins aux addictions. Cannabis | Tabac | Alcool | Héroïne | Autres dépendances Présentation :

Le Cap : Association pour la prévention et les soins aux addictions

La désintoxication numérique : bienfait ou intox ? Selon une étude réalisée par l’entreprise Nokia, une personne regarde en moyenne son téléphone portable toutes les six minutes, soit 1000 fois par semaine.En Grande-Bretagne, si l’on additionne le nombre d’heures passées quotidiennement par chaque individu sur les médias sociaux, on atteint le score de 62 millions d’heures.Quant aux enfants nés à partir de 2013, on estime qu’à l’âge de 7 ans, ils auront déjà passé l’équivalent d’une année devant les écrans !

La désintoxication numérique : bienfait ou intox ?

Pour certains, cependant, le temps du dernier clic est venu. Des sites internet proposent aujourd’hui des cures de désintoxication numérique, ou “digital detox”. L’idée ? Aller passer quelques jours dans un endroit retiré, sans possibilité d’utiliser son téléphone portable, son ordinateur, sa tablette ou internet. 76 % des Français sont connectés au Net, la plupart surfent tous les jours. Les Français sont de plus en plus nombreux à aller sur Internet, et plus régulièrement que jamais.

76 % des Français sont connectés au Net, la plupart surfent tous les jours

Avec 76 % de connectés, dont les trois quarts chaque jour (chiffres de juin 2011), les Français atteignent un plus haut historique. Et avec l’essor des forfaits internet sur mobile, ces données devraient continuer de grimper. Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ?

Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d'entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux (notamment en ligne) sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer. Si selon les psychanalystes, aucune technologie ne porte en elle-même d'effet addictogène, l'addiction ne pouvant être générée que par une pratique particulière de l'objet en cause, liée à d'autres facteurs complexes (situation du sujet, environnement familial, contexte social...), la cyberdépendance semble prendre de l'importance. 6 à 8 % des internautes seraient ainsi dans l'usage excessif ou dépendant du réseau informatique.

Les raisons de cette addiction ne sont pas forcément bien décryptées. Selon M. . * 52 « There is three kinds of death in this world. 3 - L'addiction à Internet existe-t-elle. Addictions sans drogue. Au Centre Médical Marmottan nous avons développé depuis le début des années 2000 un accueil spécifique pour des personnes en butte à certaines addictions sans drogue.

Addictions sans drogue

Dans le cadre de cette consultation nous recevons principalement des joueurs de jeux vidéo, des joueurs d’argent et de hasard et des usagers de sites pornographiques. Qu’est-ce qu’une addiction sans drogue ? Une addiction commence quand une personne veut arrêter une conduite et qu’elle n’y arrive pas. L’addiction, c’est la « perte de la liberté de s’abstenir » (P. Fouquet). La prise en charge à Marmottan. Écrans et jeux vidéo à l’adolescence - Tendances 97 - décembre 2014 - OFDT. Tendances n° 97, OFDT, 6 p.Décembre 2014 Quelles sont les pratiques d’écrans susceptibles de poser problème à l’adolescence ?

Écrans et jeux vidéo à l’adolescence - Tendances 97 - décembre 2014 - OFDT

Comment repérer les signes d’un usage problématique de jeux vidéo ? Afin de répondre à ces questions, à l’initiative de la consultation jeunes consommateurs (CJC) du centre Pierre-Nicole de la Croix-Rouge française et en partenariat avec l’OFDT, une recherche a été mise en place, grâce au soutien de l’agence régionale de santé d’Île-de-France et du ministère de la Santé. Rapport : La cyberdépendance : état des lieux et propositions. Quelles obligations pour les opérateurs de jeux et paris en ligne ? - CNIL - Commission nationale de l'informatique et des libertés. Jeux et mondes virtuels du plaisir à l'addiction. C’est par le jeu que les étudiants des campus américains se sont approprié les premiers ordinateurs.

Jeux et mondes virtuels du plaisir à l'addiction

De ces bricolages timides a émergé toute une industrie. Jeux virtuels, exploration de mondes numériques... Avec le Web sont apparus de nouveaux types de plaisir, qui envahissent le quotidien de certains internautes jusqu’à leur faire négliger la vie réelle. Oecd. GREA - Groupement Romand d'Etudes des Addictions. Introduction Le présent document présente la vision du GREA sur l’hyperconnectitivé (usage excessif des médias électroniques).

GREA - Groupement Romand d'Etudes des Addictions

Il fait suite à de nombreux échanges professionnels et s’appuie sur les résultats de la recherche en la matière. Jeux vidéo : pratiques excessives - Cyberdépendance ? La « cyberdépendance » ou « addiction aux jeux vidéo » existe-t-elle ?

Jeux vidéo : pratiques excessives - Cyberdépendance ?

Un usage immodéré des jeux vidéo/Internet est-il pour autant synonyme d’addiction ? En effet, au regard de la toxicité des substances psychoactives (drogues illicites, tabac, alcool), le positionnement des addictions comportementales (jeux vidéo, travail, jogging…) fait encore débat. Certains psychiatres remettent en cause la notion d'addiction appliquée à autre chose que des drogues, argumentant que dans ce cas, toute passion peut être vue comme pathologique.

De plus comme ils aiment à le rappeler, il n’y a pas de mort dans l’addiction aux jeux vidéo ou à Internet, alors que c’est le cas avec les addictions au tabac. De même, le joueur ne ressent pas de phénomène physique, de « craving » ou de sevrage lorsqu’il n’a pas joué. :. La Cyberdépendance, cyberaddiction, Net addiction: une addiction aux effets néfastes? .: