background preloader

Le Béhaviorisme

Facebook Twitter

Le conditionnement classique, le conditionnement opérant, le petit Albert, Watson, Pavlov, la boîte de Skinner, stimulus, réponse...

Ivan Pavlov. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ivan Pavlov

Pour les articles homonymes, voir Pavlov. Portrait d'Ivan Pavlov Ivan Petrovitch Pavlov (en russe : Иван Петрович Павлов), né le à Riazan, dans l'Empire russe, et mort le à Léningrad, en URSS, est un médecin et un physiologiste russe, lauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine de 1904[1] et de la médaille Copley en 1915.

Vie et œuvre[modifier | modifier le code] Carrière résumée[modifier | modifier le code] La maison natale d'Ivan Pavlov à Riazan Né dans une famille russe où l'on est pope de père en fils, il est d'abord, dès 11 ans, élève au séminaire de Riazan. Pavlov est un expérimentateur habile et méthodique jusque dans ses heures de travail et ses habitudes. Travaux[modifier | modifier le code] En 1904, il est lauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine « en reconnaissance de son travail sur la physiologie de la digestion, ce qui a permis de transformer et d'élargir le savoir sur les aspects essentiels du sujet[1] ».

John Broadus Watson. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

John Broadus Watson

Pour les articles homonymes, voir Watson. John Broadus Watson (1878-1958) est un psychologue américain, fondateur du béhaviorisme. Voulant faire de la psychologie une science objective, il défend l'idée que celle-ci doit se cantonner à l'étude rigoureuse des comportements (behavior en anglais américain) observables tels qu'ils se produisent en réponse à un stimulus défini en excluant tout recours à l'introspection. Watson accorde ainsi une place centrale aux phénomènes d'apprentissage et notamment d'association stimulus-réponse, dans le droit fil des travaux de Pavlov. Convaincu par l'intérêt de l'approche behavioriste pour les applications de la psychologie, les recherches de Watson se portent sur l'étude du comportement animal, la publicité et l'éducation des enfants, notamment à travers l'expérience très controversée dite « du petit Albert » (du nom donné à l'enfant sur lequel il testa les théories béhavioristes).

John B. Burrhus Frederic Skinner. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Burrhus Frederic Skinner

Pour les articles homonymes, voir Skinner. Dans les années 1950 Burrhus Frederic Skinner est un psychologue et un penseur américain. Fondateur du comportementalisme radical, il a été fortement influencé par les travaux d'Ivan Pavlov et ceux du premier comportementaliste John Watson. Il a été élu par ses pairs comme l'un des psychologues les plus importants du XXe siècle et aussi comme l'un des scientifiques les plus influents de ce siècle[1]. Joseph Wolpe.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Joseph Wolpe

Joseph Wolpe ( à Johannesburg, Afrique du Sud - à Los Angeles) est un psychiatre américain du béhaviorisme ou comportementalisme, surtout connu pour ses théories et expériences au sujet de ce qui s'appelle maintenant la désensibilisation systématique dans les phobies. Né à Johannesburg (Afrique du Sud), il a acquis plus tard la citoyenneté américaine. Il a été professeur de la psychiatrie à la Temple University Medical School de Philadelphie en Pennsylvanie de 1965 à 1988. Principe de l’inhibition réciproque (Wolpe)[modifier | modifier le code] Inhibition : arrêt de quelque chose Réciproque : dans les 2 sens. Edward Thorndike. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Edward Thorndike

Edward Lee Thorndike ( - ) est un psychologue américain, précurseur du béhaviorisme. Il est notamment connu pour ses recherches sur l'intelligence animale et en psychologie de l'éducation. Biographie[modifier | modifier le code] Whatever exists at all exists in some amount[1] Né à Williamsburg (Massachusetts), Edward Thorndike étudie d'abord à la Wesleyan University avant d'aller suivre les cours de William James à Harvard en 1895. Conditionnement classique et conditionnement opérant. Le conditionnement est au centre des théories comportementales.

Conditionnement classique et conditionnement opérant

Il existe deux types de conditionnement : le conditionnment classique et le conditionnement opérant. 1. Le conditionnement classique: Le conditionnement classique (aussi appelé conditionnement répondant) a été introduit par I.Pavlov. Il provient de l’association entre des stimuli (c’est-à-dire des phénomènes issus de l’environnement qui vont stimuler l’organisme) et les réactions automatiques de l’organisme (ce point est important). Voici les différentes étapes du conditionnement: Dans un premier temps, nous avons la situation suivante: Le stimulus neutre (SN), qui ne déclenche aucune réponse ou une réponse neutre (RN), est associé au stimulus inconditionnel (SI) -survenu au hasard, sans apprentissage – qui déclenche une réponse inconditionnelle (RI) . Conditionnement. Comportementalisme. Behaviorisme. N.m.

Behaviorisme

(angl : behaviorism) Courant de la psychologie scientifique fondé sur une approche comportementale et suivant un principe d'économie des processus psychologiques explicatifs. Cette économie limite voire supprime le recours à des entités explicatives non directement observables, et conçoit les mesures quantitatives de comportements comme suite de l'application d'une variations de l'environnement.

BÉHAVIORISME : Définition de BÉHAVIORISME.

Vidéo - le Béhaviorisme - 3 parties - youtube

Le Coup de Phil' #8 - Les chiens de Pavlov. Le conditionnement opérant skinnerien S/T. The Little Albert Experiment. Journal de la Psychologie de l'Apprentissage (Conditionnement opérant, Skinner) Journal de la Psychologie de l'Apprentissage (Conditionnement classique, Pavlov)