background preloader

Aurélie Neyret

Facebook Twitter

Sans titre. Aurélie Neyret est une illustratrice Lyonnaise.

sans titre

Quand elle était petite, elle rêvait d'habiter sur un bateau, collectionnait plein de choses inutiles et étranges, elle aimait lire en cachette toute la nuit, construire des cabanes, et surtout, faire des dessins! Aujourd'hui, sa vision de la vie n'a pas beaucoup changé, et elle travaille dur pour concrétiser ses projets. C'est après un bref passage par l'école Émile Cohl, qu'elle décide de s'isoler dans sa cachette secrète (encore inconnue à ce jour) pour developper son style en autodidacte.

Depuis, elle travaille pour la Presse et l'édition internationale. Aurélie illustre divers magazine jeunesse (J'aime Lire, Histoire Junior), et nous invite au voyage avec Les Vacances de Monsieur Rhino, un album jeunesse écrit par Raphaël Baud aux éditions Chocolat. Texte © Soleil. Aurélie Neyret et Joris Chamblain (Les carnets de (...) A l’occasion de la sortie des Carnets de Cerise tome 4 - La Déesse sans visage, nous avons pu rencontrer Aurélie Neyret et Joris Chamblain lors du festival d’Angoulême.

Aurélie Neyret et Joris Chamblain (Les carnets de (...)

C’est par un jeudi pluvieux, que le couple scénariste-dessinateur à bien voulu répondre à toutes mes nombreuses questions, sauf peut-être la manière dont ils se sont rencontrés…. Gare à celui qui osera encore poser la question. En quoi selon vous, l’histoire de Cerise, cette petite fille devenue presque une adolescente dans "La déesse sans visage" séduit les lecteurs ? Joris Chamblain : Il faudrait demander aux lecteurs, mais je pense que ce qui les séduit c’est la sincérité qu’on a à le faire.

Cela nous séduit, nous, déjà puisque ça fait un petit moment qu’on veut raconter cette histoire, on se passionne à le faire et on essaye d’être le plus juste possible. C’est la première fois depuis le début de la série, où l’on voit un garçon, Marvin, prendre part à l’enquête, est-ce le signe que Cerise grandit ? Carnets de Cerise Neyret Chamblain. Joris Chamblain et Aurélie Neyret (« Les Carnets de Cerise ») - Interview. « Les Carnets de Cerise » est une magnifique BD jeunesse qui plaira aux grand-e-s comme aux petit-e-s.

Joris Chamblain et Aurélie Neyret (« Les Carnets de Cerise ») - Interview

Elsa a pu interviewer les auteurs, Joris Chamblain et Aurélie Neyret ! Les Carnets de Cerise était sélectionné en jeunesse à Angoulême, et fait partie de mes coups de cœur parmi les sorties de l’an passé. C’est une très belle bande dessinée jeunesse ; il serait dommage de passer à côté sous prétexte qu’on est grand ! Le dessin est superbe, et l’histoire pleine d’humour et de poésie. Pour en savoir un peu plus sur Cerise, et l’enquête qu’elle mène dans le tome 1, ma chronique est par ici. Joris Chamblain et Aurélie Neyret étaient présents à Angoulême, l’occasion de leur poser quelques questions !

Pouvez-vous vous présenter et nous raconter un peu votre parcours ? Joris Chamblain– Joris Chamblain, scénariste. Aurélie Neyret – Je suis Aurélie Neyret, à la base je suis illustratrice. Comment est-ce que vous résumeriez cette BD en quelques mots ? Comment est née l’idée de cette histoire ? Aurélie Neyret illustration. Interview d’Aurélie Neyret et Joris Chamblain, lauréats du Prix Jeunesse pour les Carnets de Cerise. Il y a un message que vous vouliez transmettre dans « Les carnets de Cerise » ?

Interview d’Aurélie Neyret et Joris Chamblain, lauréats du Prix Jeunesse pour les Carnets de Cerise

À votre avis, la bande dessinée jeunesse a un but précis au-delà de raconter une histoire ? Ou mieux, doit-on tenir compte de règles particulières quand on s’adresse à un jeune public ? J.C : Plus qu’un message, ce sont des valeurs que je défends à travers l’histoire. Des valeurs toutes bêtes et pas très ambitieuses : la gentillesse, la tendresse, l’écoute. Et je combats le jugement. A.N. : Il n'y a pas de message précis, en tout cas pas sous la forme d'une morale. J.C : La bande-dessinée jeunesse, comme tout ouvrage destiné à la jeunesse a, à mon sens, une certaine responsabilité. Quant aux règles particulières oui, il y en a quelques-unes à respecter.

Est-ce que cet album a des références particulières ? A.N. : Nous étions tous les deux boulimiques de lecture étant enfant, je pense. J.C : La toute première image du tome 2 fait référence au film Moonrise kingdom, de Wes Andreson. Aurelie Neyret.