background preloader

L'automobile dans la mondialisation

Facebook Twitter

International trade and tariff data. Production Statistics | OICA. We use cookies to offer you the best experience on our website . By continuing your visit to this site , you agree to makes use of cookie.Learn moreClose OICA > Production Statistics Production World Motor Vehicle Production by country By country and type passenger cars light commercial vehicles heavy trucks buses and coaches Overview Global figures for heavy commercial vehicles are incomplete due to missing data from several countries. All the data available at OICA are included here. Production StatisticsDefinitions.

International trade in motor vehicles - Statistics Explained. Data from June 2017. Most recent data: Further Eurostat information, Main tables and Database. Planned article update June 2018 This article describes the development of trade in motor vehicles both within the EU (intra-EU trade) and outside of the EU (extra-EU trade).

It shows that the United States is the EU's main trading partner and that among EU Member States, Germany is the leading exporter of motor vehicles. Figure 1: EU and other major players in world-wide trade in motor vehicles, 2013 and 2016(EUR million) - Sources: Eurostat - Comext and UN Comtrade Table 1: Extra EU-28 trade in motor vehicles, 2013-2016 (EUR million) - Source: Eurostat - Comext Figure 2: Extra EU-28 trade in motor vehicles, main trading partners' shares for exports, 2013 and 2016 (%) - Source: Eurostat - Comext Figure 3: Extra EU-28 trade in motor vehicles, main trading partners' shares for imports, 2013 and 2016.png(%) - Source: Eurostat - Comext Main statistical findings Trading partners Product classification.

Total 2015 Q4 March 16. JAMA - Japan Automobile Manufacturers Association, Inc. Production mondiale de voitures. La production mondiale de voitures en 2012 En 2012, les ventes de véhicules dans le monde ont crû de 5% à 81,7 millions. La Chine est également le premier fabricant mondial, avec 22,8% de la production totale, largement devant les Etats-Unis (12,2%), le Japon (11,8%) et l'Allemagne (6,7%).

L'Asie représente 51% de la production automobile mondiale. Entre 2011 et 2012, toutes les grandes régions du monde ont progressé ou sont restées stables à part l'Europe, dont la part dans les ventes mondiales est passée de 20% à 18%, et l'Amérique centrale et du Sud. La production mondiale de voitures en 2011 En 2011, les ventes mondiales d'automobiles sont d'environ 76 millions de voitures, en hausse de 6,3% par rapport à 2010, selon une étude du cabinet d'audit PricewaterhouseCoopers (PwC).

Selon l'oica, la production mondiale de véhicules était supérieure soit 80,1 millions de voitures , un niveau record. Le marché automobile en Europe sur le chemin de la convalescence ? 2011 : 76 millions de voitures.

Toyota

Renault en Asie de l'est (Chine) Total s’attaque aux flottes de véhicules électriques et hybrides rechargeables. Total a signé un partenariat avec NewMotion afin de permettre à ses clients professionnels disposant de véhicules électriques et hybrides rechargeables d’accéder à un réseau de plus de 50 000 bornes de recharge en Europe, dont 2 700 en France. Petite révolution chez Total. Largement implanté dans les entreprises grâce à sa carte carburant Total GR, le pétrolier s’attaque à présent aux flottes composées de véhicules électriques et hybrides rechargeables. Total vient de signer un accord avec NewMotion, une entreprise néerlandaise dont la carte de paiement permet d’accéder à un réseau de plus de 50 000 bornes en Europe, dont 2 700 en France. « Avec ce partenariat, Total met tout en œuvre pour accompagner ses clients professionnels dans l’évolution de leur parc automobile afin de leur offrir une gestion intégrée de l’ensemble de leurs dépenses en énergie » développe Benoît Luc, le directeur Europe de Total marketing & services.

Tous les services et produits Total au menu. Automobile : comme Hulot, ces pays rêvent de la fin du diesel et de l'essence - Le Parisien. Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot a annoncé jeudi «la fin de la vente» des voitures diesel et essence d'ici à 2040 en France. L’Hexagone n’est pas le premier pays à se doter d’un tel objectif. Il vante une «révolution». En annonçant jeudi la fin de la commercialisation des voitures diesel et essence en France d’ici à 2040, Nicolas Hulot a inscrit l’Hexagone dans un mouvement mondial : la fin des voitures à moteur thermique et un passage vers l'hybride ou le tout électrique. La France devient ainsi le 14e pays à se fixer un objectif similaire en terme de parc automobile électrique, selon un rapport de l'Agence internationale de l'énergie, rejoignant l’Autriche, le Danemark ou encore l’Allemagne, mais aussi des économies plus jeunes, comme la Chine ou l’Inde. 2,3 millions de mort chaque année en Inde Pour répondre à ce défi dans un temps si limité, l’Inde souhaite «commercialiser des voitures électriques à grande échelle».

Le modèle norvégien.