background preloader

Psychologie

Facebook Twitter

Psychologie cognitive. Langage non verbal. Mémoire. Plaisir & langage. Théories - principes. Émotion. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Émotion

Une taxonomie non-définitive des émotions existe. Certaines catégorisations incluent : Vers une définition de l'émotion. Un anniversaire n'est pas seulement signe que le temps passe… C'est aussi, bien souvent, un événement chargé en émotions : fêter les dix ans de Cerveau & Psycho peut susciter joie, intérêt, fierté ou encore nostalgie.

Vers une définition de l'émotion

Pendant que Cerveau & Psycho se développait, les connaissances sur l'émotion ont connu un essor remarquable. De fait, les « sciences affectives » et avec elles la recherche scientifique sur les émotions se sont considérablement développées durant cette décennie. Les dernières découvertes ont renforcé certaines approches théoriques existantes et en ont produit de nouvelles. Il n'a jamais existé autant de laboratoires universitaires s'intéressant aux émotions et à leurs effets sur les comportements et les mécanismes cognitifs, tels que l'attention, la mémoire ou la prise de décision. L'émotion : phénomène dynamique et complexe Qu'est-ce qu'une émotion ? Notre cerveau reptilien nous pousse à faire le mal. Le cerveau serait divisé en trois couches : le cerveau limbique, centre des émotions ; le néocortex, siège de la pensée ; et le reptilien, le plus archaïque.

Notre cerveau reptilien nous pousse à faire le mal

C'est cette partie de notre encéphale que nous aurions héritée de nos lointains ancêtres les reptiles, et qui serait dédiée à l'instinct. Cette théorie, que le neurophysiologiste américain Paul MacLean a formulée dans les années 1960, est fausse et tombée en désuétude. En effet, le contrôle des émotions n'est pas localisé, chez les humains, au sein d'une seule couche intermédiaire du cerveau. "Penser que notre part reptilienne nous pousse à faire le mal est un mythe hérité des récits de la chute de l'Éden, où le mal prend précisément l'apparence du serpent.

Cette légende s'est ensuite parée des habits de la science : les anatomistes du cerveau et les psychanalystes s'y retrouvaient puisque ils avaient une conception hiérarchisée du cerveau", commente Laurent Bègue, professeur de psychologie sociale à l'université de Grenoble. Les 4 dons des personnes hypersensibles. Pervers narcissiques et manipulateurs. Apprentissage & Neurosciences. Quand les émotions sont refoulées, le coeur souffre – Nos Pensées.

Personne ne peut faire une introspection et ne voir que du vide au fond de soi.

Quand les émotions sont refoulées, le coeur souffre – Nos Pensées

Même le vide que nous pouvons ressentir au fond de nous a des limites. Nous sommes tous remplis de personnes, de moments, de détails insignifiants qui forment notre quotidien, et qui font de nous les personnes que nous sommes. Le syndrome d'aliénation parentale, une menace pour la cohésion familiale. Estime de soi. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Estime de soi

Développement[modifier | modifier le code] Les expériences vécues par un individu durant sa vie développent l'estime de soi. Des expériences positives peuvent favoriser le regard porté sur soi-même, contrairement aux expériences négatives, qui défavorisent le regard porté sur soi-même. Durant les premières années dans la vie d'un enfant, les parents influencent significativement le développement de son estime de soi, qu'il soit positif et/ou négatif.

Préjugé (psychologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Préjugé (psychologie)

Pour l’article homonyme, voir Préjugé . La notion de préjugé en psychologie se dégage de la signification habituelle attribuée à ce terme. Il correspond au terme anglais « prejudice », lequel est donc un faux-ami du français « préjudice ». Envie d'apprendre. Pervers narcissique. PSY _ pervers narcissique. Dada ou la boussole folle de l'anarchisme. Une Allemagne enfouie Si l’anarchisme est avant tout l’affirmation des potentialités individuelles - contre la société bourgeoise, contre l’Etat, contre toutes les formes d’aliénation collective -, alors il faut commencer par reconnaître avant le dadaisme, dans la littérature allemande, ce qui a pu annoncer cette avant-garde que l’on associe automatiquement avec l’anarchisme.

Dada ou la boussole folle de l'anarchisme

Cela commence avec Fichte et les romantiques allemands, avec l’affirmation d’un sujet autonome et absolument libre de s’auto-créer : « Avec l’être libre, conscient de soi, apparaît en même temps tout un monde - à partir du néant ». Le « Plus ancien programme de l’idéalisme allemand » - dont l’auteur est soit Hölderlin, soit Hegel, soit Schelling (plus vraisemblablement Schelling), continue en démolissant la légitimité de l’Etat : « Seul ce qui est l’objet de la liberté s’appelle Idée. Nous devons donc dépasser également l’Etat ! De l’anarchisme à Dada. L'inconscient collectif. Les gauchers sont-ils différents ? Les gauchers suscitent souvent la curiosité dans une assemblée.

Les gauchers sont-ils différents ?

Mais pour eux, la vie n’est pas toujours bien fichue. Pourtant ils se révéleraient plus doués dans certains domaines… Explications ! Figurez-vous qu’entre 1995 et 2009, à chaque rentrée des classes, je n’avais qu’une préoccupation : repérer les autres gauchers*. C’est peut-être un détail pour vous (« mais pour nous ça veut dire beaucoup, ça veut dire qu’on était libre, heureux d’être là malgré tout », vous voyez le genre**), mais les membres du gang gauche savent bien qu’on pourrait faire un « Shit droitiers say » – en tête de liste, la fameuse exclamation « Aaaaah t’es gaucher, c’est marrant » (option « C’est marrant comme t’écris tordu »). Y-a-t-il des différences réelles entre droitiers et gauchers ? Traits de caractère et sentiments. Les traits de caractère. Traits de caractère. Émotions. Psychologie méthode du questionnaire.