Blogs d'amis

Facebook Twitter
Une cicadelle, vecteur de la flavescence dorée. / Flickr, licence Creative Commons Le parquet aura finalement requis 1 000 € d'amende, dont 500 € avec sursis, pour Emmanuel Giboulot, le vigneron qui avait refusé de traiter préventivement ses vignes contre la cicadelle, comme l'ordonnait un arrêté préfectoral. On est bien loin des 30 000 € et six mois de prison que l'homme encourait au départ pour cette infraction. Le jugement est mis en délibéré au 7 avril, mais le procès qui s'est tenu le 24 février à Dijon est déjà perçu comme une victoire pour la biodynamie. L'affaire fut très médiatisée et le vigneron avait à ses côtés plus d'un demi-million de pétitions pour le soutenir. Miss GlouGlou - Blog LeMonde.fr Miss GlouGlou - Blog LeMonde.fr
Chiens Ecrasés | TheSamProject saison 5
Chiens Ecrasés | TheSamProject saison 5
Le Clavier Cannibale II Le Clavier Cannibale II On se souvient de la fameuse phrase prononcée par Stephen Dedalus dans Ulysse : « L’histoire est un cauchemar dont j’essaie de me réveiller. » Eh bien, pour Samuel, le narrateur du roman d’Emmanuel Ruben, La ligne des glaces, ça serait plutôt : « La géographie est un cauchemar dont j’hésite à me réveiller… » Voici un roman dans lequel on s’embarque en ressentant très vite qu’on a éprouvé il y a quelques années en ouvrant Le dernier monde, de Céline Minard : le sentiment d’entrer dans un autre monde, un monde non parallèle mais décalqué, ou plutôt décalé, l’impression aussi, renforcée à chaque page, que l’auteur, même s’il brasse une matière floue, sait où il va et s’en donné les moyens. On pense aussi, chemin faisant, à Tout est illuminé de Safran Foer, tant l’Histoire convulsée y côtoie le désarroi contemporain sans s’affranchir d’une certaine magie. Mais revenons à la géographie, qui est ici comme l’angle mort de l’Histoire.
Régime de biscuits brisés (j'ai coché le paramètre qui crée une mise en page automatique pour les téléphones portables. Tu me diras si ça marche) Je suis paumé, en ce moment. Confus. Conscient que cette confusion est entretenue. Pas au plus dans la merde que j'aie jamais été. Régime de biscuits brisés
Le monde sans Schopenhauer Mardi quatre novembre deux mille huit. Vingt-trois heures cinquante-quatre (heure française, seize heures cinquante-quatre). Ma fatigue atteint des sommets rarement franchis. Le monde sans Schopenhauer