background preloader

Ile de France

Facebook Twitter

La cabine téléphonique de Remagen transformée en bibliothèque de rue. Lancé à l’initiative de la Maison de l’Europe des Yvelines et de l’Institut du développement durable dans l’éducation, le travail et la culture de Berlin, le projet de bibliothèque de rue se développe depuis la rentrée 2013 dans les lycées professionnels de l’académie de Versailles.

La cabine téléphonique de Remagen transformée en bibliothèque de rue

Le programme consiste à transformer des cabines téléphoniques obsolètes en « boîtes à livres ». Ce projet permet notamment aux élèves d’intégrer au sein de leur formation professionnelle la notion de recyclage et de conservation du patrimoine en détournant le mobilier urbain et de participer ainsi à la promotion du développement durable. Amitié franco-allemande S’inspirant de ce concept, l’association « Les Amis de Remagen » a proposé en 2016 à la municipalité mansonnienne l’idée d’un échange d’anciennes cabines téléphoniques entre Maisons-Laffitte et Remagen dans le cadre du jumelage franco-allemand entre les deux villes. Des lycéens de Sartrouville ont réalisé les travaux.

Créteil : la bibliothèque ambulante qui amène le livre dans les cités. Si les Cristoliens ne vont pas à la bibliothèque, c’est la bibliothèque qui ira à eux.

Créteil : la bibliothèque ambulante qui amène le livre dans les cités

Ce mercredi, l’association Parents et ses partenaires présentent dans le cadre du Festival du livre jeunesse, au parc des Sarrazins, sa « Cabane à livres », une bibliothèque ambulante qui, une fois par mois, les dimanches ou jours fériés, va se poser dans les différentes cités de Créteil. « On s’est rendu compte que les familles dans les quartiers populaires, n’allaient pas forcément à la médiathèque ou même n’utilisaient pas le bibliobus, par peur des réclamations, de ne pas rendre le livre à temps…, détaille Ouarda Iratni, présidente de l’association Parents. Alors on a réfléchi au moyen d’amener le livre dans les quartiers populaires, de faciliter l’accès à la lecture pour toutes ces familles. » Au départ, l’association avait demandé à la mairie d’occuper les cabines téléphoniques et d’y installer des livres. D’ores et déjà, un stock de 900 ouvrages a été constitué.

Saint-Prix : venez butiner les livres avec Gilles Legardinier. Quelques heures avant l’arrivée des moutons pour la transhumance, de drôles d’abeilles vont butiner dans le parc de la mairie de Saint-Prix, ce samedi.

Saint-Prix : venez butiner les livres avec Gilles Legardinier

À 11 heures, les habitants découvriront leur première Ruche à livres en compagnie de Gilles Legardinier, le romancier à succès et parrain de l’opération. « Ce concept existe déjà ailleurs, on n’invente rien, explique le conseiller municipal Christophe Sefrin en référence aux boîtes à livres déjà existantes à Pontoise, Soisy, Méry-sur-Oise ou encore Magny-en-Vexin. On s’est dit que cela pouvait être intéressant pour notre commune. On a une très belle médiathèque mais tout le monde n’y va pas. » Cergy-Pontoise : Romans de gare – actu.fr... Lieusaint. L’échange gratuit de livres, c’est dans la boîte !

Un arbre à livres au Domaine départemental de la Vallée-aux-Loups   Un "arbre à livres" a poussé...

Un arbre à livres au Domaine départemental de la Vallée-aux-Loups  

Cette nouvelle initiative s'inscrit dans la volonté du Département de développer et de diversifier son offre autour du thème de la lecture, notamment en faisant de ce parc dessiné par Chateaubriand un lieu privilégié d'échanges de livres. L'expérience du bookcrossing ou livre voyageur, réalisée l'été dernier dans le cadre du salon en plein air "Un brin de lecture", a rencontré un vif succès. Cette initiative a ensuite été poursuivie par l'organisation d'un "lâcher de livres" tous les premiers week-ends du mois : le visiteur emporte l'ouvrage de son choix, le redépose dans un autre endroit et lui donne ainsi une seconde vie.

Des « boîtes à livres &raquo... Vitry livres échanges : l'association qu... Top le recyclage des cabines téléphoniques à @villederueil ! ☎ □ ➡ □ □ #Livres en #liberté @hautsdeseinefr. Chessy : déposez vos livres et repartez ... Une boîte à livres bientôt i... Boîtes à livres : empruntez, échangez entre habitants. Culture & loisirs Publiée le vendredi 9 septembre 2016 Vous avez lu un livre qui vous a plu ?

Boîtes à livres : empruntez, échangez entre habitants

Donnez-le... et prenez en un autre ! Dès le 1er octobre prochain, six petites boîtes seront installées dans six parcs de la ville. Le concept : permettre aux habitants d'y déposer des livres, de manière anonyme et gratuite. Cette idée fait écho au phénomène du "bookcrossing", souvent traduit en français par "passe-livre" qui invite chacun à faire circuler les ouvrages de manière anonyme et gratuite, par l'intermédiaire de ces bibliothèques libérées dans la nature.

Un geste généreux, voire poétique, qui contribue au partage désintéressé du savoir, en courage l'échange et l'économie solidaire. Emplacement des boîtes à livres : Parc des PléiadesJardin Raspail-KilfordParc de FreudenstadtJardin AdélaïdeJardin des PapillonsParc Nelson Mandela. Méry-sur-Oise : boîtes à lire. Esbly créée une "boîte à lire" en "livre service"

Détails mardi 9 février 2016 Depuis le mois d’avril 2015, une « petite maisonnette » perchée intrigue le passant sur le Parvis de la Mairie d'Esbly...

Esbly créée une "boîte à lire" en "livre service"

Il s’agit de la première bibliothèque libre, ou « boîte à lire », installée par la mairie.C'est une boîte remplie de livres mis à la disposition de tous. Chacun peut y piocher un livre de son choix et le remplacer, ou pas, par un autre livre. C’est gratuit, sans inscription et sans obligation, c’est quelque part un “ livre service ”. Inspirées des concepts, désormais bien connus, de Bookcrossing et Circu'Livre (très répandu et usité à Paris pour ce dernier), ces boîtes permettent de faire partager, au plus grand nombre, les lectures qui vous ont plu, tout en profitant de nouveaux ouvrages.

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux : Thorigny sur Marne. Et si vous donniez une seconde vie à vos livres après les avoir lus, au lieu de les laisser dormir dans votre bibliothèque ?

Thorigny sur Marne

A l'initiative de la ville et de la bibliothèque municipale de Thorigny-sur-Marne, de curieuses petites armoires urbaines jaunes ont poussé dans divers secteurs de la ville. il s'agit de boîtes à livres. Une opération qui s'intitule : Cultures partagées. Tout le monde peut se servir à son gré et/ou déposer un ou plusieurs livres. L'ouvrage peut alors être emporté à la maison. Longjumeau. Comment donner une nouvelle vie aux livres que vous avez lu?

Longjumeau

Comment donner une nouvelle vie aux livres que vous avez lu? En les déposants dans l'une des 12 boîtes à livres. Fortes de leur succès depuis leur mise en place par le conseil municipal des enfants en 2010, 4 nouvelles boîtes à livres vont être installées. Chaque résidence seniors de la ville, Automne, Chemin et Avril aura sa boîte à livres, mais aussi la crèche collective. Le principe est simple : vous avez des livres qui traînent sur vos étagères? Une ville française relooke ses vieilles cabines téléphoniques en bibliothèques.

Moins d'une minute par jour...

Une ville française relooke ses vieilles cabines téléphoniques en bibliothèques

C'est l'utilisation moyenne d'une cabine téléphonique aujourd'hui. Partout en France, celles-ci sont progressivement retirées de la voie publique par Orange, qui a pris la suite de France Telecom. Partout ? Pas tout à fait, la ville de Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine, ayant justement décidé d'en réinstaller une dizaine, réhabilitées et transformées en petites bibliothèques de rue, gratuites et participatives, à l'image des little free libraries anglo-saxonnes. Ce type de projet, que l'on a déjà pu voir fleurir aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en Allemagne ou encore en Tchécoslovaquie, est plutôt inédit en France. Relooking extrême. Cinq nouvelles Boîtes à Lire à Neuilly Plaisance. Pontoise. La Ville de Pontoise inaugure les “Boîtes à lire” Un concept simple et original.

Pontoise. La Ville de Pontoise inaugure les “Boîtes à lire”

Et peut-être bientôt fédérateur. Son nom : Boîtes à lire. Son principe : à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, sans contrainte, vous pouvez prendre, déposer, échanger des livres. Un seul but, le partage, pour un même plaisir, la lecture.Ainsi, jeudi 2 juillet, l’une des trois boîtes a été inaugurée au cœur du quartier des Louvrais, place de la Paix. «L’idée m’est venue lors de vacances dans le Var. Andrésy : des cabanes pour s’échanger des livres à la gare. Vitry livres échanges : l'association qui donne une seconde vie aux livres. Vous ne savez plus que faire de vos livres lus et relus qui vous encombrent votre bibliothèque surchargée ?