background preloader

Information, opinion, fake

Facebook Twitter

Des exercices pour s'entrainer à garder en éveil son esprit critique sur internet

De nouveaux termes liés à la santé, à l'information et à la désinformation pour comprendre la crise sanitaire. La citoyenneté numérique. Bienvenue dans la bibliothèque Voir toutes les fiches Ajouter une fiche Thématiques La citoyenneté numérique▾ ToutesLe numérique pour tousCulture numériqueSavoirs de baseLa citoyenneté numériqueInformation sur internetData, données et identité numériqueProgrammation, bidouille et nouveautés technologiquesProgrammation & bidouillesNouveautés technologiques Niveau Tous les niveaux▾ Tous les niveaux-DébutantIntermediaireConfirmé Public Tous les publics▾

La citoyenneté numérique

Développer une citoyenneté numérique éclairée. Le MOOC CHATONS est un parcours de formation en ligne, libre et gratuit. Pour les auteurs, l'objectif est double : sensibiliser le public à la problématique de la (dé)centralisation d'Internet et accompagner les personnes qui le souhaitent à rejoindre le Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires (acronyme « CHATONS »). Ce projet évolutif placé sous licence Creative Commons BY-SA est porté par la Ligue de l'Enseignement, en partenariat avec Framasoft et réalisé avec le soutien de la Fondation Afnic. Le premier module disponible, introductif, s'intitule « Internet : pourquoi et comment reprendre le contrôle » faisant écho à l’ouvrage « Numérique : reprendre le contrôle », issu d’un collectif dans la collection Framabook.

Organisé en 3 séquences pédagogiques et composé de 12 leçons, ce premier module a pour objectif d'engager les internautes sur la voie d’un Internet « bien commun », respectueux de l’individu et du collectif. Des solutions Sources. : protéger l'information. L' « infodémie » : des rumeurs qui ne connaissent pas de frontières. Décodex : qu’est-ce qu’une information ? Les médias et les journalistes ne sont plus les seuls à disposer de moyens efficaces pour relayer des messages – il suffit de penser à tous ceux postés en permanence sur des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et Snapchat.

Mais cette multiplication d’affirmations en tout genre, provenant de sources variées, pose une question simple dont la réponse est moins évidente qu’il n’y paraît : qu’est-ce qu’une information ? Le mot en lui-même, dans son sens médiatique, désigne des faits portés à la connaissance d’un public. Mais pour être considérée comme telle, une « info » doit répondre à au moins trois critères. 1.

Elle doit avoir un intérêt pour le public Une histoire de la vie courante comme « j’ai promené mon chien ce matin » ou « regardez la réaction de cette petite fille face à son cadeau de Noël » peut être intéressante ou attendrissante, mais elle relève de l’anecdote. 2. Opinion. L’information et les opinions. Une opinion peut-elle être une information? L’opinion de quelqu’un qui éclaire une situation, explique un problème ou illustre un propos peut être une information très intéressante.

Les journaux sont d’ailleurs remplis d’opinions, notamment à travers les interviews ou les reportages. Ces opinions doivent cependant être clairement identifiées pour permettre au public de les distinguer de la publicité ou de l’information factuelle. L’opinion du dirigeant d’un pays, par exemple, constitue une information importante pour la population de ce pays. Tout comme l’opinion d’un scientifique, d’un historien ou d’une personne qui a vécu un événement important peut permettre de comprendre une situation.

Quid du journaliste qui donne son opinion? On distingue classiquement l’information objective de l’information subjective. Pour y arriver, le journaliste doit mettre ses convictions politiques et philosophiques de côté. Fake news qu’est-ce que c’est ? Pascal Froissart, spécialiste français des rumeurs, définit le terme « Fake News » comme une: « fausse nouvelle lancée en connaissance de cause dans le champ médiatique ».

Fake news qu’est-ce que c’est ?

Cependant, pour pouvoir apporter une définition officielle et afin de contrer ce phénomène, une proposition de loi relative à la lutte contre la manipulation de l’information a été faite. Si le texte vient à être adopté, la définition serait la suivante : “Toute allégation ou imputation d’un fait inexacte ou trompeuse constitue une fausse information”. Le texte se veut large pour pouvoir prendre en compte un large ensemble de fausses informations. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les Fake News existent depuis longtemps. Le terme est emprunté du langage américain. En effet, cela se traduisait généralement par des rumeurs qui étaient relayées par les médias.

De ce fait, l’émergence des réseaux sociaux n’a pas créé la fausse information mais a participé à élargir leur diffusion. 1. 2. 3. Fake news : guide des questions à se poser face à une information. Qui est l'auteur de l'information ? L'auteur est souvent identifié au début ou à la fin d'un article, par son nom ou par ses initiales. Parfois, il n'est pas mentionné ou il écrit sous un pseudonyme ou pour un organisme. Il est important de déterminer la légitimité de l'auteur: est-il un expert ou non sur le sujet ?

Certains sites proposent même d'accéder, via un lien hypertexte, à sa biographie et à l'ensemble de ses publications. Désinformation lycée.