background preloader

Mémoire BP - bis

Facebook Twitter

Anne Hidalgo veut créer une «carte du citoyen de Paris» Comprendre la signification politique des technologies. Analyse des budgets participatifs numériques de Belo Horizonte et Paris. Clément Mabi LBNC, Université d’Avignon, Avignon, FR Marie-Hélène Sa Vilas Boas LBNC, Université d’Avignon, Avignon, FR Magali Nonjon LBNC, Université d’Avignon, Avignon, FR Cette communication se propose d’étudier un type de dispositif participatif particulier, les budgets participatifs (BP) et plus particulièrement leur version numérique tel que développée dans les villes de Belo Horizonte (Brésil) et Paris.

Comprendre la signification politique des technologies. Analyse des budgets participatifs numériques de Belo Horizonte et Paris

Cet appel aux outils numériques pour dialoguer avec les citoyens interroge le fonctionnement de ce que l’on peut qualifier « d’ingénierie participative » dans chacun des pays. #CapCom14 : AT9 – Comment mettre en place un budget participatif ? Le budget participatif est l’une des formes les plus avancées de démocratie participative.

#CapCom14 : AT9 – Comment mettre en place un budget participatif ?

Une partie du budget d’investissement de la collectivité est discutée avec les habitants dans un processus de ... Le budget participatif est l’une des formes les plus avancées de démocratie participative. Une partie du budget d’investissement de la collectivité est discutée avec les habitants dans un processus de codécision. La démarche permet de renouer un dialogue avec les habitants, notamment dans les quartiers populaires, dont on valorise l’expertise d’usage.

Elle permet également aux citoyens de mieux comprendre les contraintes et les choix budgétaires. Que faire à Paris avec 480 millions d’euros ? Loading ...

Que faire à Paris avec 480 millions d’euros ?

Le Budget Participatif, mis en place par la Maire de Paris Anne Hidalgo, c’est donner aux Parisiens le choix de l’utilisation de 5% du budget d’investissement de la ville de Paris, entre 2014 et 2020, soit un demi-milliard d’euros. Tous les parisiens, sans condition d’âge ou de nationalité peuvent ainsi proposer des projets pour leur arrondissement ou pour le tout Paris. La démocratie locale en quartiers à Paris : une ségrégation territoriale ? 1La loi du 27 février 2002 dite de démocratie de proximité modifie de nombreux points dans la gestion des collectivités territoriales en France.

La démocratie locale en quartiers à Paris : une ségrégation territoriale ?

Elle pose notamment l’institutionnalisation de quartiers de démocratie locale, donc une pérennisation dans l’espace d’une participation des habitants à l’action publique. La genèse, la production et l’usage de territoires de démocratie locale ont déjà été l’occasion d’analyses et de débats socio-politiques en Amérique du Nord, en Europe ou dans les pays du Sud (Bacqué, Rey & Sintomer, 2005 ; CRAPS-CURAPP, 1999 ; Guérard, 2004). Budget participatif à Paris: du plébiscite référendaire à la gymnastique autogestionnaire. Il en aura fallu du temps pour introduire un peu de « démocratie participative » à Paris.

Budget participatif à Paris: du plébiscite référendaire à la gymnastique autogestionnaire

Plus exactement treize ans après la prise du pouvoir municipal par la gauche dans la capitale. Mieux vaut tard que jamais, même si l’on est encore loin du compte puisqu’il s’agit d’une consultation plus que d’une véritable prise d’initiative par les habitants. Des associations avaient commencé à émettre des propositions mais la mairie a considéré qu’il était trop tôt (ou trop tard) pour cela et c’est donc quinze projets élaborés par l’administration municipale qui sont soumis aux habitants . Ces derniers sont invités à en choisir cinq. Les projets qui auront recueilli le plus de voix seront mis en place dans la limite du budget alloué de 20 millions d’€uros (par exemple 2 projets à 10 millions, 4 à 5 millions, etc…).

La démocratie participative en butte à la grande échelle. Quartier Fátima, Cordoue ©H.

La démocratie participative en butte à la grande échelle

Nez Dossier : Espaces publics urbains et concertation Si l’urbanisme est le principal thème mis en débat dans les dispositifs participatifs qui se multiplient depuis une quinzaine d’années en Europe (Bacqué et al. 2006 ; Sintomer, Herzberg et Röcke 2008), il y est rarement question des grandes transformations urbaines. La comparaison des pratiques participatives à Paris et à Cordoue met en évidence la relation entre niveaux de participation et échelles de projet urbain [1]. E-administration : la ville de Paris dématérialise ses pièces comptables. La ville de Paris passe à la vitesse supérieure en matière d’e-administration.

e-administration : la ville de Paris dématérialise ses pièces comptables

Après un appel d’offres, elle a choisi de faire appel à la CDC Fast, une filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations, pour opérer, depuis le 23 septembre dernier, la télétransmission de la partie comptabilité de la ville de Paris, comme les pièces justificatives de dépenses, et l’archivage des flux. Fondé en 2006, CDC Fast opère un dispositif de télétransmission garantissant la sécurisation du transport de documents lors d’échanges électroniques. Il s’est spécialisé dans les documents à forte valeur administrative, juridique et financière, avec un accent mis sur une offre de services en matière de comptabilité publique. A l’heure actuelle, CDC Fast œuvre pour plus de 4 000 établissements publics et collectivités locales, pour 15 000 utilisateurs et près de 2 millions de télétransmissions. La Ville de Paris r�pond aussi � vos questions sur Twitter. La Ville de Paris répond aussi à vos questions sur Twitter.

La Ville de Paris r�pond aussi � vos questions sur Twitter

Participatory Budgeting. (map initiated by Tiago Peixoto Participatory budgeting is a democratic process in which community members decide how to spend part of a public budget.

Participatory Budgeting

Over 1,500 municipalities, regional and state governments, and institutions around the world use it to engage people in public budgets. Budget participatif : notre bilan. Vous avez des choses à dire sur ce premier vote participatif ?

Budget participatif : notre bilan

N’hésitez pas à réagir en laissant un commentaire à la fin de cet article. Le vote du budget participatif ouvert à tou-tes, quel que soit l’âge ou la nationalité, était une première à Paris. Comme de nombreuses associations du territoire, nous avions été sollicités par différentes directions de la Ville de Paris et nous avions répondu présents. Parallèlement, les Espaces Publics Numériques (EPN) parisiens étaient aussi invités à participer à l’opération. Cela faisait donc deux bonnes raisons de soutenir cette initiative. Petite vue d’ensemble. Outil participatif territorial.

Modeste proposition pour repenser l’insolence. Aujourd’hui, la question de savoir ce que Charlie Hebdo aurait dû faire n’a pas de sens. Si les événements du 7 janvier peuvent malgré tout servir à repenser la notion de liberté (d’expression), il faut veiller à garder en tête si possible deux autres idéaux républicains, la fraternité et l’égalité. Les réflexions qui suivent ne concernent pas le droit positif et les droits qu’il assure, mais la manière dont nous choisissons d’en jouir. Comment formuler un débat autour de l’humour en France après le 7 janvier 2015 ? Qu'est-ce que le budget participatif. Photo DR Shutterstock JOL Press : Qu’est-ce que le budget participatif ? Yves Sintomer : Le budget participatif permet aux citoyens non élus d’être associés à une partition du budget public. Plus précisément, il faut discuter des questions financières, que cela se fasse à l’échelle d’un arrondissement, d’une ville, ou d’une région.

Il faut également que cela soit un processus répété mais qu’il y ait aussi un dispositif spécifique pour l’aborder: ce n’est pas suffisant d’ouvrir simplement un conseil municipal aux citoyens pour discuter du budget. Dernière condition : il doit y avoir au minimum un compte-rendu de la façon dont ont été pris en compte les propositions des citoyens. JOL Press : Quels sont les objectifs ? PRG Paris. Conseil d'arrondissement du 2 mars 2015 : Débat organisé sur la communication relative au Contrat Parisien de Prévention et de Sécurité 2015-2020 (CPPS).

Intervention de M. Le budget participatif de la ville de Paris. « La pédagogie sur les politiques publiques est un enjeu démocratique central. Entretien - Démocratie participative 23/01/2015par Marion Esquerré © JBG/MairiedeParis Emmanuel Grégoire, adjoint au maire en charge des RH, des services publics et de la modernisation de l'administration, revient pour Le Courrier des maires sur la grande consultation sur les services publics municipaux lancée par la mairie de Paris le 21 janvier.

L'opération s'inscrit dans la démarche globale de participation citoyenne, en complément du budget participatif mis en œuvre en début la mandature. Elle se déroule principalement sur internet au travers de cinq questionnaires, pendant trois semaines. La municipalité prévoit une restitution finale des résultats cet été. #Démocratie et #Digital, où en sont nos #politiques.

Végétaliser les murs, permettre le tri au plus près de son domicile, faire que les œuvres d’arts investissent les rues, trois projets politiques à priori anodins ? Et pourtant non, car ces projets, ce ne sont pas des hommes politiques qui les ont décidé, c’est nous, citoyens, ou plutôt e-citoyens. Et oui, la ville de Paris s’est ouverte, fin 2014, au budget participatif via Internet. Plus clairement, elle a confié 5% du budget de la ville aux internautes pour qu’ils proposent leurs projets, et qu’ils votent pour les projets qu’ils souhaitent voir appliquer… Cette action, à priori innovante, est en fait déjà mise en place dans de nombreuses villes à travers le monde.

Mais, au-delà du retard Français dans la démocratie digitale, cette initiative prouve une chose: Que le digital peut nouer du lien entre la sphère politique, entre la sphère décisionnelle, et le peuple. Le digital pour informer les citoyens. Budget participatif à Paris : et ailleurs, ça marche comment. Les budgets participatifs, la nouvelle arme démocratique des villes ? Paris : les mirages du budget participatif.... Anne Hidalgo, maire de la capitale, a invité entre le 24 septembre et le 1er octobre 2014 les Parisiens à choisir parmi différents projets présentés par les services de la Ville de Paris (tipis dans des lieux publics, murs végétalisés, piscines temporaires, etc.), ceux qui seront mis en œuvre l’année prochaine.

Rapport d'activité de la Commission Parisienne du Débat Public. Compte-rendu de mandat à l'Hôtel de Ville. Budget participatif à Paris: NKM regrette un vote "pour amuser la galerie" - Actualités Paris. La présidente du groupe UMP au Conseil de Paris Nathalie Kosciusko-Morizet, "sur le principe (...) favorable" au budget participatif de la Ville de Paris, a cependant regretté jeudi que le vote ne porte pas sur de "vrais choix", et invité à ne pas organiser de consultations "pour amuser la galerie". Paris sera la référence de la ville intelligente co-construite. Démocratie locale : Le Quartier Bel-Air Sud. Nouveau départ pour le budget participatif [MAJ] : Le Quartier Bel-Air Sud. Conseils de quartier : peut-on les revitaliser ?