background preloader

Budget Participatif de Paris

Facebook Twitter

Avant-propos : penser la participation publique comme une politique de l'offre, une hypothèse heuristique. Notes J. Cohen, A. Fung, « Radical Democracy », Swiss Political Science Review, vol. 10, n° 4, 2004, pp. 169-180. C. A. M. C. Si l’échelle municipale et métropolitaine ont été les premières autorités concernées, on observe aujourd’hui une circulation jusqu’à l’échelle de l’Union Européenne – P.

C. G. J. L. L. C. Pour un exposé de cette hypothèse de l’âge de la gouvernance, voire notamment C. S. M. Si ce numéro se concerte presqu’exclusivement sur l’Europe, voir la France, il parait essentiel de prolonger ce sillon d’analyse jusqu’à des contextes de « mise en participation » moins explorés et plus inattendus ; Cf. P. Y. A. B. J. S. G. C. La conduite, en 2010, d’une Commission Particulière du Débat Public traitant du thème des nanotechnologies, a notamment interrogé la capacité d’un « modèle » de procédure de débat à répondre aux attentes des protagonistes des controverses sociales Cf.

Guillaume Gourgues, Les politiques de démocratie participative. 1En partant d’une part du constat que les tentatives de résolution de la crise financière européenne n’ont pas donné lieu à un débat public impliquant les citoyens concernés et d’autre part de l’exemple du référendum européen de 2005 sur le Traité constitutionnel, Guillaume Gourgues revient sur la notion de démocratie participative en affirmant qu’aucune démocratie participative de quelque façon que ce soit ne semble exercer une influence significative sur le gouvernement des affaires collectives. 2Selon Guillaume Gourgues, « la démocratie participative est l’ensemble des dispositifs institutionnels, officiellement mis en œuvre par les autorités publiques, à toutes les échelles, dans le but d’associer tout ou une partie d’un public à un échange de la meilleure qualité possible, afin d’en faire des parties prenantes du processus décisionnel dans un secteur déterminé d’action publique » (p. 13). 1 « Dispositifs participatifs », Politix, 2006/3, n° 75, p. 3-9.

DOI : 10.3917/pox.075.0003. Le Budget à Paris : explications. Plan d'investissement : 10 milliards pour l'avenir de Paris. Lors des élections municipales, Anne Hidalgo avait pris l’engagement solennel d’investir 8,5 milliards d’euros sur la mandature, pour l’avenir des Parisiens. Cette situation saine, cette gestion rigoureuse et cette équation résolue pour le budget 2015, lui permettent aujourd’hui d’aller encore plus loin. Anne Hidalgo annonce un programme d’investissement de 10 milliards d’euros sur la mandature.Il est fléché en priorité sur le logement, les transports, la transition écologique, la ville intelligente et les équipements de proximité, en particulier dans les quartiers populaires de Paris mais aussi au bénéfice de tous les habitants du Grand Paris. Il s’accompagne d’une avancée inédite de la démocratie directe, grâce au budget participatif. Il fait aussi place au dialogue et à la concertation : Anne Hidalgo a tenu à ce que, pour la première fois, ce plan d’investissement soit rendu public, accessible à tous, et débattu par le Conseil de Paris.

Pourquoi investir ? Le Budget participatif évolue. Lancé en juillet dernier, le budget participatif constitue une innovation démocratique majeure, d’une ampleur inédite : les Parisiennes et les Parisiens sont invités à se prononcer directement sur l’affectation de 5% du budget d’investissement de la Ville, soit 426 millions d’euros sur l’ensemble de la mandature. La première édition du budget participatif s’est déroulée du 24 septembre au 1er octobre 2014. Ce sont 40 745 votants qui ont pu sélectionner leurs projets préférés parmi une liste de quinze projets proposés par la municipalité. A partir de janvier 2015, en vue de la prochaine édition, ce sont les Parisiennes et Parisiens qui pourront, à titre individuel ou au nom d’un collectif, déposer sur le site budgetparticipatif.paris.fr leurs propositions de projets d’investissement à l’échelle locale ou parisienne. Afin de définir au mieux la mise en œuvre de cette nouvelle étape du dispositif, les conseillers de Paris ont été amenés à se prononcer sur la charte du budget participatif.

Anne Hidalgo : "Je souhaite donner les clés du budget aux citoyens" Anne Hidalgo : "Je souhaite donner les clés du budget aux citoyens" Anne Hidalgo répond aux questions de Paris.fr sur le budget participatif. Quand ? Comment ? Et pour quels projets ? Paris va mettre en place pour la première fois cette année un budget participatif. Anne Hidalgo : Il s’agit d’un nouvel outil de participation citoyenne permettant à tous les Parisiens de proposer et de choisir les projets qui feront le Paris de demain. La première démarche de budget participatif date de 1989 à Porto Alegre au Brésil. On trouve des budgets participatifs dans un certain nombre de petites villes anglaises, allemandes ou brésiliennes, mais aussi dans des grandes métropoles comme Toronto, Hambourg, Lisbonne et Porto Alegre.

Pensez-vous qu’un dispositif comme celui-ci va permettre de renforcer le lien entre les habitants et les élus ? C’est ce que je souhaite. Quel sera le montant alloué au budget participatif ? Citoyens, conseils de quartiers, services municipaux et élus agiront ensemble. La démocratie participative est-elle plus efficace dans les choix budgétaires ? LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Pierre Jacquet, président de Global Development Network La participation des citoyens est censée orienter l'investissement public en fonction des besoins des populations, notamment les plus pauvres, ce que des études de la Banque mondiale tendent en général à confirmer. Mais l'on doit à Miguel Jaramillo et Lorena Alczar, du Groupe d'analyse pour le développement (Grade), un think tank de Lima (Pérou), l'une des premières études empiriques sur l'impact de la participation des populations locales aux choix budgétaires sur la qualité d'un service public.

Les résultats sont, là, plus ambigus. Dans leur article "Does Participatory Budgeting Have an Effect on the Quality of Public Services ? " ("La planification budgétaire participative a-t-elle un effet sur la qualité des services publics ? " Plusieurs raisons peuvent expliquer ce résultat. Learningtocount. Les budgets participatifs (BP) permettent aux citoyens de décider concrètement comment une partie du budget sera dépensé. À Brighton, le budget sert pour appuyer des projets jeunesse avec une enveloppe globale de 25 000 euros. À Oignies, les jeunes peuvent décider à hauteur de 100 000 euros de rénovations ou d'aménagements dans leur lycée, tandis qu'à Trofa, ce sont à la fois les écoles et les associations qui sont visées (25 000 euros).

Budget participatif | Roubaix | LeBlog2Roubaix.Com. #853 « Apprendre à compter » : un webdocumentaire tourné à Roubaix ! Gilles Pradeau est un jeune réalisateur qui s’intéresse depuis plusieurs années aux budgets participatifs gérés par des jeunes. Il s’est lancé dans la réalisation d’un webdocumentaire racontant des expériences menées au Portugal, en Angleterre et en France. Il a choisi Roubaix pour y tourner la partie Française. Sur Wéo, on parle abstention et inscription sur les listes électorales Publié par Bruno le 17 décembre 2011 Dans l’émission Grand’Place aux couleurs de Noël, sur Wéo, nous avons parlé de l’abstention et de la nécessité de s’inscrire sur les listes électorales, avec un reportage sur la Brigade d’Action Citoyenne, et la présence du collectif « On a slammé sur la Lune« .

Les photos en diaporama ci-dessous (ou en grand format ici) : #358 Démocratie en Réseaux, l’irruption des blogs (6/7) Publié par Bruno le 6 janvier 2009 #407 Municipales : Yann Merlevede (Roubaix Vraiment à Gauche) Publié par Bruno le 25 septembre 2008. France Culture - (ré)écouter - Jeudi 11 Decembre 09:34:27. Participation - Les Budgets Participatifs. Publié par Xavier. Dans le sujet "Participation", "Citoyenneté", "Autre économie" et "Ville". L’agglomération grenobloise se forme aux Budgets Participatifs Après trois Laboratoires sur la mobilisation, l’animation puis la décision, arpenteurs a organisé pour le secrétariat des pratiques participatives de la Métro (Communauté de communes de l’agglomération grenobloise), le 25 juin 2008, une longue soirée sur les Budgets participatifs.

En présence de plusieurs élus de l’agglomération, de professionnels des services de nombreuses communes et d’habitants militants, Patrick Bodart de Periferia a présenté un travail comparatif des différentes expériences mondiales. L’Amérique latine, où Patrick a passé plus de huit ans et y retourne régulièrement est bien sûr le terrain le plus fertile en expériences.

Nous vous proposons l’intégrale de sa présentation en vidéo. Accueil. Le budget participatif - Revue À bâbord ! Des éluEs et des journalistes ont fait plusieurs propositions quant aux moyens qui permettraient d’exercer un plus grand contrôle sur l’utilisation des fonds publics (appels à la délation des pairEs par le biais de lignes téléphoniques dédiées à cet usage, embauche de vérificateurs ou vérificatrices des finances, mécanismes de contrôle pour les appels d’offres, etc). Pour tenter de résoudre une partie du problème, soit le financement des partis politiques, Projet Montréal, Québec solidaire, Vision Montréal, le Parti québécois et, plus tardivement, des membres du Parti libéral du Québec ont proposé de limiter le montant des dons aux partis politiques. Ces propositions, dont le degré d’intérêt varie en fonction de la perspective défendue, ont en commun de ne pas remettre en cause la concentration du pouvoir aux mains d’éluEs, ni leur manque d’imputabilité face aux citoyens et citoyennes.

De plus, personne ou presque ne questionne la représentativité des éluEs. 1. 2. 3. 4. Paris : le début du budget participatif. Budget participatif : témoignages 2/3 - longue-vue vers Porto Alegre et ses horizons. Les classes moyennes dans le processus "Les classes riches avaient un accès direct au cabinet du maire et à la Chambre municipale.

Quand le budget participatif a commencé, elles ont refusé de s'asseoir à la même table que ceux qu'elles considéraient comme des envahisseurs de terrain. " Mais, les années passant, les "vilas" ont commencé à récolter les fruits de leur mobilisation. "Voirie, canalisations d'eau, égouts …. nous avons réussi à tout obtenir, chaque année un petit peu", raconte Jorge Urruth, à propos du quartier Hípica. L'ancienne usine chimique du Gasômetro, niche d'associations culturelles et d'évènements en tout genre "J'étais présidente de l'association des amis de l'usine du Gasômetro, qui est un grand centre culturel populaire, un espace merveilleux", raconte-t-elle. Combien se seraient découragés, n'auraient pas insisté plus loin que la première réunion ?

Budget participatif - Solecopedia. De Solecopedia. Le Budget Participatif (BP) est un mécanisme gouvernemental de démocratie participative qui permet aux citoyens d'influencer ou de prendre des décisions en matière de budgets publics, généralement le budget investissements des autorités municipales, par l'intermédiaire d'un processus de participation citoyenne.

Ces processus consistent en assemblées ouvertes et périodiques, ainsi que des étapes de négociations directes avec le gouvernement. Avec le Budget Participatif, le pouvoir d'une élite bureaucratique est retiré pour être transmis directement à la société. La société civile en arrive ainsi à occuper des espaces qui auparavant lui étaient interdits. 1 Naissance de l'idée de budget participatif au Brésil Au Brésil, les expériences de gestion publique où la participation populaire reçoit un traitement privilégié, en particulier en ce qui concerne les ressources publiques, et donc les budgets, ont commencé à se développer dans les années 1970. 3 D'autres expériences. Budget participatif. Les budgets participatifs reviennent sur les devants de la scène française. La campagne des municipales parisiennes réussit pour la première fois à mettre le budget participatif au centre du débat public.

Cette innovation démocratique née à Porto Alegre a connue une forte expansion sur tous les continents. Désormais, des milliers d'expériences donnent l'occasion aux citoyens de décider des dépenses publiques au niveau local. Les budgets participatifs sont très diversifiés : sous le même label on peut trouver des habitants qui attribuent des enveloppes de quelques milliers d'euros à une dizaine associations comme c'est la majorité des cas en Angleterre, tout comme des expériences où on décide de plusieurs millions d'euros.

C'est le cas par exemple de Lisbonne, la première capitale européenne à implémenter le budget participatif. L'enveloppe financière attribuée au budget participatif a son importance : un des objectifs est de permettre aux citoyens de redéfinir les priorités des investissements. Gilles Pradeau @learningtocount. Florence de Massol : « Les conseils de quartier seront opérationnels à partir du 13 décembre » Opération relance des conseils de quartier. Florence de Massol, première adjointe à la maire de l’arrondissement, en charge notamment de la démocratie locale, s’est livrée à l’exercice de l’interview pour expliquer les conseils de quartier, clarifier les changements et définir les grands objectifs. Le 20e a été pionnier en matière de conseils de quartier puisqu’il a été le premier en France à instaurer ces assemblées citoyennes en 1995.

Système qui s’est généralisé à toutes les villes de plus de 80 000 habitants en 2002 avec la loi Vaillant. Pour cette nouvelle mandature, la municipalité affiche la volonté de redynamiser les conseils de quartier qui tendaient à s’essouffler ces dernières années. Un conseiller du quartier Belleville explique comment le conseil de quartier a participé à la réalisation de la table d’orientation au belvédère du parc de Belleville – Photo : Olivier Prêtre Il est encore temps de poser sa candidature pour être tiré au sort et devenir conseiller de quartier.

Lire. Le Budget participatif évolue. Le Budget participatif évolue Après le succès de sa première édition, le budget participatif sera au menu du Conseil de Paris de Novembre. Ce dispositif permettant aux Parisiens de décider de l’utilisation de 5% du budget d’investissement de la ville se voit en effet doté d’une charte définissant sa mise en œuvre. Lancé en juillet dernier, le budget participatif constitue une innovation démocratique majeure, d’une ampleur inédite : les Parisiennes et les Parisiens sont invités à se prononcer directement sur l’affectation de 5% du budget d’investissement de la Ville, soit 426 millions d’euros sur l’ensemble de la mandature. La première édition du budget participatif s’est déroulée du 24 septembre au 1er octobre 2014. Afin de définir au mieux la mise en œuvre de cette nouvelle étape du dispositif, les conseillers de Paris sont amenés à se prononcer sur la charte du budget participatif.

>> Télécharger la charte du budget participatif (pdf) Les nouvelles étapes du budget participatif. Anne Hidalgo promet un budget participatif aux Parisiens. Budget participatif : Des jardins dans les écoles. Le budget participatif à travers le monde. Anne Hidalgo : Je souhaite donner les clés du budget aux citoyens. Isaac Jabola-Carolus: « le budget participatif change la manière de gouverner une ville » Formations, expositions et rencontres : Paris accompagne les citoyens qui veulent participer. Open Data Paris — Statistiques des votes en ligne du budget participatif 2014.

Alice Mazeaud : "Fixer les règles du jeu et s’y tenir" pour réussir son budget participatif. Budget participatif à Paris : et ailleurs, ça marche comment. Les budgets participatifs, toute une histoire. Budgets participatifs, ça marche ! | Démocratie Participative. Le Point Rouge #39 La Démocratie Participative à Paris. Osez participer ! Table ronde sur les publics absents. Démocratie participative | Le blog. Les budgets participatifs, la nouvelle arme démocratique des villes ? Des Idées en revues – Le budget participatif, pour changer la vie et la ville.

Exclu | DicoPart. Education | Pierre Rosanvallon : « Donner la parole aux invisibles » Les conseils de quartier, un révélateur des difficultés d’émergence du nouveau « pouvoir consultatif » L'implication des classes populaires dans les budgets participatifs. Jouer les bons citoyens. Le maire de Paris, Anne Hidalgo, se lance dans le budget participatif | Evolem Citoyen.

Budget participatif à Paris: NKM regrette un vote "pour amuser la galerie" - Actualités Nanterre. Budget participatif de Paris : esbroufe ou innovation ? Sa mise en oeuvre nous le dira. Budget participatif : les Parisiens très écolos. Budget participatif: Les Parisiens ont voté pour «la végétalisation et le rapport à la nature» Les Parisiens plébiscitent les murs végétalisés - 03/10/2014. Les Parisiens sont prêts de leurs sous. Budget participatif: «Les tipis ne se feront pas au détriment du logement social» À Paris, digital rime aussi avec participatif. Démocratie numérique, gadget ou révolution ? Vers un premier « budget participatif » à Paris. 'Succès' du premier budget participatif de Paris. Budget participatif, réforme territoriale et austérité : De la diversion à la grande régression. Le budget participatif, nouvelle tendance des villes du monde. Budget Participatif de Paris : comment éviter le flop l'an prochain.

Les Parisiens ont fait du 1er budget participatif un rendez-vous démocratique majeur. Réel argent, pouvoir réel: le budget participatif. Et si les citoyens contrôlaient vraiment les budgets? Le Budget Participatif en Afrique – Manuel de Formation Pour Les Pays Francophone. The Participatory Budgeting Project | Empowering Communities and Deepening Democracy. Les budgets participatifs en Europe - Yves SINTOMER, Carsten HERZBERG, Anja RÖCKE. « L’expérience des budgets participatifs », selon Yves Cabannes. Le budget participatif en six questions avec Yves Cabannes. A Porto Alegre, c’est la population qui trace les destinées de la ville via « (...) - citésterritoiresgouvernance. Les budgets participatifs reviennent sur les devants de la scène française.

Les droits humains au coeur de la cité : F1. Budget participatif. Le modèle de Porto Alegre en débat. Le - budget participatif - à Porto Alegre. A Porto Alegre, c’est la population qui trace les destinées de la ville via « le budget participatif » ou par une co-élaboration du budget de la ville.