background preloader

Articles de presse / universitaire

Facebook Twitter

Accorderie marie fare fr 0. Mémoire M2 Laura GRIVET. Genevois. Découverte de la cuisine macrobiotique !

Genevois

Comment s’est déroulé l’atelier de découverte de la cuisine macrobiotique ? « Un grand moment de bonheur, de convivialité et de nouvelles connaissances (culinaires et humaines…), bref, que du bon. » Franck. À l’accorderie de Chambery, un service est une rencontre - La Croix. Plus que de simples plates-formes d’échange de services entre habitants, les accorderies tirent les plus fragiles vers le haut.

À l’accorderie de Chambery, un service est une rencontre - La Croix

Reportage à Chambéry, où un millier d’habitants y contribuent. Le front barré d’une frange blonde, Nathalie se présente à la porte de la salle de bains. Un grand miroir a été dressé sur une commode, calée contre le lavabo en céramique. L'accorderie de Chambéry ou la banque du temps. Les élus de Chambéry métropole (24 communes, 126.000 habitants) réfléchissent depuis plusieurs années sur la question des échanges et des monnaies alternatives.

L'accorderie de Chambéry ou la banque du temps

Ils ont encouragé, en 2009, la création de l'association "La monnaie autrement" pour porter différents projets de monnaies locales et en ont fait une proposition phare de l'agenda 21 de la ville. Une première expérience concrète d’échanges alternatifs a été engagée en novembre 2011 : il s'agit d'une accorderie. Créé au Québec en 2002, le concept d'accorderie vient d'être importé en France. Il s'agit d'échanger toutes sortes de services et de savoirs en se servant du temps passé comme unité de compte.

Le Nouvel Obs 151211. L’Accorderie : un système d’échanges de services solidaires qui séduit. Ce mardi 10 juin a lieu la première Assemblée générale du Réseau national des accorderies, dont le Secours Catholique est co-fondateur.

L’Accorderie : un système d’échanges de services solidaires qui séduit

Importé en France du Canada par la fondation Macif en 2011, ce concept solidaire d’échanges de services “rémunérés” en temps se développe à toute vitesse. Exemple d’une accorderie lancée en janvier 2014 à Bordeaux, initiative dont la délégation locale du Secours Catholique est partenaire. L’idée est simple : à l’Accorderie, on échange du temps. Chaque accordeur propose ses compétences gratuitement ; lorsqu’il réalise un service pour un autre accordeur, il reçoit un “chèque temps” qui lui permet à son tour de demander un service. Mons accueille la première Accorderie belge : lutter contre la précarité tout en créant du lien social. Savez vous ce qu'est une Accorderie ?

Mons accueille la première Accorderie belge : lutter contre la précarité tout en créant du lien social

Le concept est né au Québec en 2002. Une Accorderie, c'est un réseau d'échange de services entre habitants d'un même territoire. Autrement dit, je fais une heure de babysitting chez un accordeur, en échange, un autre accordeur donnera une heure de cours d'anglais à mon petit dernier. Il s'agit donc d'un échange de savoir faire, mais l'Accorderie a aussi une finalité sociale. Il n'en n'existe qu'une en Belgique, elle est à Mons. Rencontre annuelle des accorderies à Limoges - Limoges (87000) - Le Populaire du Centre. La rencontre annuelle des accorderies de France a débuté hier et se poursuit aujourd’hui.

Rencontre annuelle des accorderies à Limoges - Limoges (87000) - Le Populaire du Centre

Cette année, c’est Limoges qui a été choisi pour accueillir l’événement. On pourrait croire qu’il s’agit d’une rencontre destinée à tous les accordeurs d’instruments de musique de France, mais il n’en est rien. L’accorderie est un système d’échange de services qui vous fait gagner du temps, littéralement.

Une heure de service contre une heure de service, c’est aussi simple que ça. Dans les Accorderies, le temps remplace l’argent - La Croix. Porte de Vanves, on s'accorde entre voisins. L'accorderie de la rue Maurice-Bouchor, née en 2013 près de la Porte de Vanves (14e), avec sa devanture bariolée, est rapidement devenue un lieu incontournable du quartier.

Porte de Vanves, on s'accorde entre voisins

Créatrice de lien social à travers l'échange d'offres de services entre voisins, elle compte déjà 445 «accordeurs» qui font battre le cœur de ce petit morceau de ville. Visite. Venues du Québec et arrivées en France en 2011, les accorderies sont des lieux où l'on échange des savoir-faire entre voisins sans jamais recourir à l'argent. Au nombre de 33 dans l'Hexagone, la première a vu le jour dans le 19e arrondissement. Compiègne : contre une heure de votre temps, recevez une heure en retour - Le Parisien.

C’est derrière une petite porte vitrée, à droite en entrant dans la mairie de Compiègne, que l’accorderie a élu domicile.

Compiègne : contre une heure de votre temps, recevez une heure en retour - Le Parisien

L’unique structure de ce type dans l’Oise y tient ses permanences depuis ce mercredi. « C’est seulement la seconde des Hauts-de-France », souligne fièrement Daniel Carbonnier, un des membres fondateurs. L’association propose aux habitants de l’agglomération de se regrouper pour échanger des services, sans aucune contrepartie financière. Pour une heure de son temps donnée, les accordeurs — le nom donné aux adhérents — en reçoivent une autre en retour. « On a tous des petits talents, des choses qu’on sait faire mieux que d’autres. Ce peut-être du jardinage, des cours de cuisine, de dessin, du bricolage, de la garde d’animaux… L’objectif est d’apporter aux autres ses compétences et recevoir, en retour, celles qui nous font défaut », poursuit Daniel Carbonnier. Lors du dernier forum des associations, en septembre, 74 accordeurs potentiels ont laissé leurs coordonnées.

Rencontre annuelle des accorderies à Limoges - Limoges (87000) - Le Populaire du Centre. L’Accorderie (Québec) : un dispositif de monnaie … – Économie et Solidarités – Érudit. Les dispositifs de monnaies sociales sont très nombreux dans le monde.

L’Accorderie (Québec) : un dispositif de monnaie … – Économie et Solidarités – Érudit

On estime en effet qu’il en existe plus de 4000 (Blanc, 2006). Cette diffusion résulte d’un double processus de multiplication et de différenciation des dispositifs à l’échelle mondiale. En effet, ceux-ci ne se sont pas reproduits à l’identique, mais sont le résultat des expériences antérieures et de l’émergence de nouveaux modèles. On observe tout de même des liens de parenté évidents entre eux, fruits des échanges d’informations et d’une appartenance à un mouvement commun.