background preloader

Contes

Facebook Twitter

Histoires pour enfants, contes, comptines, chansons, fables et poésies, à lire et à écouter - Il était une histoire. La chanson enfantine (base de données) Centre de ressources "La chanson et l'enfant" au CDDP de l'Ardèche. Mis en place en 1992, le centre de ressources consacré à la chanson enfantine de la médiathèque du CDDP de l'Ardèche compte aujourd'hui plus de 800 références de disques, 100 livres, 50 partitions et 20 vidéo cassettes. S'ajoutent à ces collections deux valises pédagogiques ("La chanson et l'enfant" et "Création de chansons"), une exposition ("Poèmes et chansons") et quelques abonnements (Chorus, Farandoles).

Près de 300 de ces documents constituent une collection virtuelle sur notre catalogue collectif académique Doc en Ligne . Il suffit de cocher la case "collection", puis de sélectionner dans la liste "Chanson enfantine". Saisir ensuite un titre ou un auteur souhaité et "lancer" la recherche. Vous pourrez ainsi profiter de critiques, d'extraits musicaux, des textes des chansons ou des partitions et tablatures.

Histoires et Contes de Sagesse Populaire - un collectage de petits contes de Sagesse. Contes par Muriel Bloch - Vidéo - Pratiques, les cahiers de la médecine utopique. Des énigmes à volonté. Devinettes populaires. 2 - Plus on en prend, plus il est grand. 3 - Une rue sans pierre, une voiture sans roue, un arbre sans feuille. 4 - Tête de fer, corps de pierre, boyaux de corde et pieds d'eau. 6 - Il se remplit par le bas,Il se vide par le haut. 7 - Ils font un tour chez toi sans jamais y entrer... Qui sont-ils ? 8 - Qu'est-ce qui a père et mère, femme et enfants et n'engendra jamais. 9 - J'ai un lit mais je ne dors pas. 1 - Haute montée,Courte habillée,Chausse noire et cul percé. 2 - Un corps sans bras, un cou sans tête. 3 - Elle mange ses tripes, elle boit son sang. 4 - Noiret à rouget : "Si mon cul défonçais je te tuerais tout net.

" 5 - Couchée avec mes sœurs, j'ai la tête rouge. 6 - Une pierre blanche tombe dans la mer noire. 7 - Je suis fine et brillante, mon corps est gracieux. 8 - Chez toi, chez moi, chez eux, partout...Quand on me tourne la tête, je pleure ! 9 - Regardez moi : de face, je ressemble à une personne. 10 - J’ai beaucoup de dents, mais pas de bouche ! 20 - Il nait barbu, il meurt sans barbe. Le Souffle des mots - CMLO.  Cahiers de Littérature Orale. La Grande Oreille | La revue des arts de la parole. Collection Merveilleux, éd. José Corti. Le conte ne parle pas sauf peut-être aux enfants, ou bien s’il parle, c’est une langue différente, qui est comprise de par le monde, qui est commune à ceux qui habituellement ne se comprennent pas et s’entendent encore moins, il traverse les frontières, il n’emporte des cultures que ce qu’il faut pour faire signe et il les fait communiquer, échanger leurs données, il abonde en chansons sans objet, en onomatopées, ou en propos énigmatiques.

Marie Etienne, le Silence des contes, La Quinzaine Littéraire. “Le symbolisme ne se survit que dans la mesure où il lui est arrivé de se faire une loi de l’abandon pur et simple au merveilleux, en cet abandon résidant la seul source de communication éternelle entre les homme.” André Breton, La Clé des champs, édition du Sagittaire, 1953. “Le conteur a partie liée avec le mystère. […] L’événement unique recouvre une histoire universelle, la plus grande profondeur porte à son comble la surface. Quittez les cavernes de l'être. Éditions Planète rebelle - Livres avec CD ou DVD. Syros - Catalogue contes 2012-2013 avec articles de conteurs.

Quelques études / listes de versions de contes-type. Les amis du conte. TEDxParis 2011 - Pierre Rabhi - Y a-t-il une vie avant la mort ? Contes hébergés sur lamailloux.com. Voici tout d'abord un florilège de citations tous azimuts. Certaines sont d'une grande portée philosophique, d'autres nous font tout simplement rire... Il vaut mieux allumer une bougie que de maudire l'obscurité (proverbe chinois) --------------------------- On ne peut pas arroser d’une main la fleur qu’on cueille de l’autre ; on ne rend pas sa grâce à la rose que l’on met dans un bocal, on la dénature ; on croit en embellir son salon, en réalité, on ne fait que défigurer son jardin. Yasmina KHADRA - L’attentat --------------------------- Rêver est bien confortable dès lors que nous ne sommes pas obligés de concrétiser ce que nous avons projeté. Ainsi, nous traversons des moments difficiles, nous connaissons des risques, des frustrations et, une fois vieux, nous pouvons toujours rendre les autres - nos parents de préférence, ou nos conjoints, nos enfants – coupables de n’avoir pas réalisé nos désirs.[…] Paulo Coelho --------------------------- Si j'écoute j'oublie...

Histoire de paradis et_d'enfer. La fleur qui ne voulait pas pousser. A la personne egarée. Aimer la main ouverte. Notre peur la plus profonde. Fabrique-moi un conte - Accueil. Jouer : 3-7 ans Fancetvéducation. Le petit vélo rouge. Contes interactifs. Conte-moi. Les Rencontres Chantantes. Comptines d'antan et d'aujourd'hui pour les petits et les grands.

Les formulettes. Les formulettes servent à : introduire le récit. C'est la porte qu'on ouvre. De l'autre côté, il y a l'univers magique. Le silence se fait. Le conteur se met en voix. Quelques exemples de formulettes d'ici : * Formulettes de début Il était une fois... Au temps jadis... Une fois il y avait, une fois il y aura... Voici ce qui fut ici, cela sera ou ne sera pas... Plus je vous en dirai, plus je mentirai et je ne suis pas payé pour vous dire la vérité... * Formulettes de début et de fin : A Pampelune, quatorze vents, au logis de beaux chats blancs. (...) Ce sont des contes de Robert mon oncle. (...) Ce sont des histoires de la forêt noire. (...)

Cric, crac, ah quel malheur, ma petite sœur est tombée dans le beurre. (...) Cric, crac, berlurette, mes lunettes, Saint-Glinglin, mes patins. (...) Cric, crac, entendu, convenu, turlututu chapeau pointu. (...) Cric, crac, faites silence, faites silence, c'est la queue du chat qui danse. (...) Cric, crac, j'ai la clef dans mon sac. (...) Afrique (...) À propos des formulettes - C.M.L.O. Après le témoignage de Sam Cannarozzi, je vous propose ici de faire un tour un peu plus théorique de la formulette à partir d'extraits de textes empruntés à Marc Soriano, Bernadette Bricout, Edith Montelle et Pierre Lafforgue que je vous conseille de lire dans leur intégralité pour en savoir plus. Les formulettes, ce sont d'abord ces petites phrases toutes faites, et relativement stables, qui ponctuent le conte populaire de voie orale, en marquant le commencement, la progression, les péripéties et le terme. Ainsi, cette introduction rituelle notée en Brière (département de la Loire-atlantique) par Geneviève Massignon "Marche aujourd'hui, marche demain, à force de marcher on fait beaucoup de chemin.

Si on ne tombe pas en bas, on a pas la peine de se relever. Alors! L'expression "il était une fois" est sûrement la plus connue des formulettes. Les formulettes de fin Les formulettes pour clore un conte sont simples, parfois énigmatiques ou encore des lapalissades. Les formulettes du Conte. Devinettes populaires. Les Contes Irlandais et autres histoires fabuleuses. Contes et légendes hongrois - Andrea Molnar. Chers Lecteurs, petits et grands, Je vous souhaite la bienvenue sur ce blog où vous allez découvrir des légendes et des contes populaires hongrois en français.

Professeur de hongrois et de français, j’enseigne le hongrois à Paris depuis 1995. J’ai eu l’idée de créer ce blog pour permettre aux lecteurs d’accéder aux contes populaires hongrois sans avoir besoin de connaître la langue hongroise, elle-même. En ouvrant ce blog, vous avez en main la clé donnant accès à un monde fantastique, riche mais peu connu, qui, je le garantis, vous apportera de l'humour, de la joie, de la bonne humeur et du rire. Petits et grands, vous aurez l'occasion de rêver, de suivre des aventures improbables et même parfois de vous amuser de la bêtise humaine. Ces contes populaires et légendes s'adressent aux enfants d’au moins 6 ans et jusqu'à 12-13 ans. Bonne lecture! Andrea MolnàrDocteur en littérature comparée A savoir... Quelques remerciements... La création du blog est attribuée à Eszter Sas. Contes russes - Sivka-Bourka. Le temps passa, les deux aînés travaillaient, Ivan, lui, ne faisait rien.

Un beau jour, sur la place publique, le tsar fit crier ceci: «La main de la princesse sera accordée à celui qui réussira à décrocher son portrait, suspendu au balcon de la maison royale!» Les frères aînés résolurent d'aller voir qui décrocherait le portrait. Assis derrière le poêle, Ivan passa la tête: «Frères, donnez-moi un cheval, que j'y aille moi aussi!» Ceux-ci s'esclaffèrent: «Ah, ah, l'Idiot! Mais tu veux faire rire le monde! Reste donc sur ton poêle! Cheval brun, cheval bai, Coursier sage et avisé, Surgis soudain devant moi, Comme sur l'herbe la feuille des bois ! Sivka-Bourka court, sous ses sabots la terre tremble, de ses yeux jaillissent les flammes, de ses naseaux s'échappe la fumée.

A quelque temps de là, le tsar lança à nouveau le même appel; à nouveau, les aînés s'équipèrent. Cheval bai court, sous ses sabots la terre tremble, de ses yeux jaillissent les flammes, de ses naseaux s'échappe la fumée. Contes russes. L'Europe des Contes. Maison des contes et des histoires.