background preloader

Français au Québec

Facebook Twitter

Flyer product 248583 de. Ensemble pour le français. Jean-Marc Fournier Leader du gouvernement et ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne Au moment même où quelques citoyens anonymes affichent sur l'internet leur mépris à l’égard du français, ailleurs, ce dernier s’affirme.

Ensemble pour le français

Le Mois de la Francophonie terminé, à l’aube du 150 anniversaire de la Fédération, il faut dresser un bilan de l’état des lieux pour envisager la suite. Quels espoirs en naîtront ? Quelle vision d’avenir célébrerons-nous ? Il y a 50 ans, au Québec, les francophones cherchaient à affirmer leur statut majoritaire, alors que la minorité anglophone se considérait comme essentiellement à l’écart, plusieurs de ses membres refusant d’apprendre le français. Aujourd’hui, une forte majorité des jeunes anglophones sont bilingues. Peu importe notre langue d’origine, nous choisissons, aujourd’hui, d’être ensemble pour le français, notre langue commune. Depuis 1980, ils grandissent.

Le français bénéficie d’une légitimité nouvelle au Canada. CSMB_-Guide_sujets-sensibles_final. Comment aider nos jeunes en français? L’enseignement du français préoccupe.

Comment aider nos jeunes en français?

Cette semaine, à partir de la France, le premier ministre Philippe Couillard s’est de nouveau interrogé sur ces ratés. Dans les rangs des profs, on reconnaît aussi que les difficultés des élèves en français sont bien réelles, selon Sylvain Mallette, président de la Fédération autonome de l’enseignement. Mais que faire pour redresser la barre? Le Journal a posé la question à des acteurs du réseau de l’éducation, alors que le nouveau ministre, François Blais, vient tout juste d’arriver en poste. Voici cinq pistes de solutions. 1- Des lettres à la maternelle La recherche a aussi montré que les aptitudes en lecture jouent un rôle crucial dans la réussite scolaire. 2- La lecture, la clé du succès Plusieurs études ont montré que la connaissance des lettres, dès la maternelle, fait toute une différence dans les aptitudes développées par la suite en lecture. 3- Réformer la façon d’enseigner 4- Tout se joue avant sept ans Des signaux d’alarme «Mort dans l’oeuf»

Fonds de recherche du Québec - Lancement du premier appel de propositions pour la création de chaires de recherche sur l’identité québécoise. Recherche, science et technologie/ Communiqués 2014-03-02.

Fonds de recherche du Québec - Lancement du premier appel de propositions pour la création de chaires de recherche sur l’identité québécoise

UdeM: le bureau de valorisation du français n'est pas une réplique. L’Université de Montréal (UdeM) se défend d’avoir créé son bureau de valorisation du français pour répliquer à la lettre ouverte dans laquelle un étudiant dénonçait ce qu’il qualifiait de «complaisance excessive» de l’institution face à la langue de Shakespeare.

UdeM: le bureau de valorisation du français n'est pas une réplique

La responsable de cette nouvelle entité, Monique Cormier, a soutenu que le projet était dans les cartons depuis l’été dernier et qu’il s’agissait d’un dossier important aux yeux du recteur Guy Breton, dont le mandat à la barre de l’établissement a été renouvelé lundi soir. «C’est un dossier qui a été réfléchi, mais ce que ça montre, c’est qu’il y a une préoccupation à l’heure actuelle, je pense, dans les universités, sur les questions de langue», a fait valoir Mme Cormier, qui continuera à assumer en parallèle ses fonctions de directrice du département de linguistique et de traduction de l’UdeM. «Ce n’est pas ma connaissance de ce qui se passe à l’Université de Montréal», a réagi Mme Cormier en entrevue téléphonique. Site complet. À l’agenda : Rendez-vous des écoles francophones en réseau (REFER)

Les 20 et 21 mars prochains, cet événement rassemblera des éducateurs francophones simultanément en plusieurs endroits, dont la ville de Québec et en France.

À l’agenda : Rendez-vous des écoles francophones en réseau (REFER)

Les participants vivront une journée d’échanges des plus riches,en compagnie notamment de conférenciers de renom, dont Ewan McIntosh et Britt-Mari Barth. Cette rencontre exceptionnelle est née du désir de deux spécialistes en français de Québec, Nathalie Couzon (enseignante) et Monique Lachance (conseillère pédagogique), de porter encore plus loin les riches expériences de télécollaboration qu’elles ont vécues ces dernières années avec des classes de partout, notamment via Twitter.

Elles se sont adjoint deux alter ego français, Nadya Benyounes et Bertrand Formet, ainsi qu’une équipe multidisciplinaire pour les conseiller et les appuyer. Québec, une histoire en chanson.