background preloader

Lisastlouis

Facebook Twitter

Soignants, vos conditions de travail sont de plus en plus pénibles. Dénonçant depuis quelques années la dégradation des conditions de travail de la filière soignante dans les établissements publics, la CFDT santé sociaux a mis en place une étude de terrain depuis plus de 4 mois.

Soignants, vos conditions de travail sont de plus en plus pénibles

Elle en a dévoilé les principaux chiffres. Sur 492 établissements, 38 455 professionnels, dont 13 748 infirmiers, ont répondu à cette enquête organisée en 3 volets (conditions de travail, organisation du travail et reconnaissance). En voici les principaux résultats, parfois édifiants... Des conditions de travail de plus en plus pénibles Il ressort de l'enquête que 93 % des personnes trouvent le travail stressant.

A l’unanimité, les conditions de travail se sont dégradées ces 5 dernières années, en particulier à cause de l’évolution de la charge de travail (intensité et accélération du rythme). 71 % des professionnels affirment que le travail a un effet négatif sur leur santé (douleurs musculaires et problèmes de sommeil). Une organisation du travail incohérente ? Une perception dégradée des conditions de travail. Efforts physiques accrus, rythmes plus contraignants, impression d'un manque d'effectifs… Selon deux enquêtes, menées en 1998 et 2003, la perception que le personnel hospitalier a de ses conditions de travail s'est dégradée.

Une perception dégradée des conditions de travail

Malgré des points positifs. La dégradation des conditions de travail à l'hôpital a désormais des allures de lieu commun. L'enquête Cotaes (pour "Conditions et organisation du travail des actifs en établissements de santé") a permis de mesurer précisément l'ampleur du phénomène et d'apporter des nuances au constat. En 2003, la direction de la Recherche, des Etudes, de l'Evaluation et des Statistiques (Drees) a en effet interrogé sur ce thème 5 000 personnes (salariés et non-salariés, soignants et non-soignants) travaillant dans des établissements de santé, publics ou privés.

Le secteur hospitalier est l'un des plus tournés vers le public. Des tensions avec le public Six professionnels sur dix disent se sentir exposés à des agressions verbales. Julie Donato à lire Notes. Note de présentation du séminaire : qualité de vie au travail et qualité des soins dans les établissements de santé. Quelles conséquences sur le travail ? Guides et ressources pour les saisonniers. Les conditions de travail : le stress dans les organisations. Relation avec le programme de Terminale CGRH : 3.

Les conditions de travail : le stress dans les organisations

Les conditions de travail 3.1. Enjeux Les conditions de travail influencent fortement la santé et la motivation des hommes au travail ainsi que leurs performances professionnelles et leur qualité de vie. Leur amélioration constitue un avantage social mais également économique. 1°) Définition et notions voisines D’après l’Agence Européenne pour la Sécurité et la Santé au travail , le stress "survient lorsqu’il y a déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face.

Le terme de stress a été introduit pour la première fois par Hans Selye (1907-1982), médecin-endocrinologue autrichien. Face à un stimulus stressant, l’organisme réagit en trois phases : c’est ce que l’on nomme le Syndrome Général d’Adaptation ou S.G.A. Les conditions de travail des professionnels des établissements de santé : (... L’enquête Conditions et organisation du travail dans les établissements de santé de 2003 permet de réaliser une typologie des personnels hospitaliers en fonction de trois dimensions de leur perception des conditions de travail : les exigences liées à la charge physique et mentale au travail, l’autonomie ou marges de manœuvre dans le travail et l’environnement de travail.

Les conditions de travail des professionnels des établissements de santé : (...

Les sept classes qui se dégagent de la typologie regroupent entre 6 et 32 % du personnel des établissements de santé. Les deux premières, qui rendent compte d’exigences de travail élevées, rassemblent la moitié du personnel des établissements de santé. La classe 1, qui comprend 46 % d’infirmières, se caractérise par des indicateurs de charges physiques et mentales élevés et par un environnement de travail plus souvent jugé défavorable. Santé - Âge et conditions de travail dans les établissements de santé.

Aurélie Dumas, Romuald Le Lan Les conditions de travail des actifs des établissements de santé paraissent assez différentes et plus contrastées que celles des autres salariés.

Santé - Âge et conditions de travail dans les établissements de santé

Leur perception dépend en partie de l'âge. Le personnel plus âgé déclare être moins exposé à la pénibilité ou aux risques physiques et, dans une moindre mesure, à une charge mentale (risques de sanction, pression du travail). L'autonomie perçue n'est, elle, pas directement liée à l'âge. Celui-ci intervient également peu dans l'évaluation du collectif de travail, alors que l'environnement matériel de travail (locaux mal adaptés, moyens matériels insuffisants) est moins apprécié par les 30-39 ans. Travail-Emploi - L'évolution des conditions de travail.


  1. a_msika Feb 15 2013
    Bonjour, bienvenue sur Pearltrees. Tu peux maintenant cultiver tous tes intérêts. Ajoute des perles et prends celles que tu découvres chez les autres. Tu les retrouveras sur iPhone, iPad ou n'importe quel ordinateur. Si tu as des questions, réponds à mon commentaire. Bonne découverte !