background preloader

UE 12 A LIRE

Facebook Twitter

Anne Cordier : biographie, actualités et émissions France Culture. Vu, lu, su et consolidation du nouvel ordre documentaire. Mon cheminement personnel arrive à la fin d’une étape, bornée par mon départ en retraite. Pour marquer ce moment et tirer ma révérence, j’ai pensé vous faire deux cadeaux. Le livre Le livre Vu, lu, su. architectes de l’information face à l’oligopole du web est paru il y a un peu plus de cinq années et, en accord avec son éditeur que je remercie, je le rends accessible en ligne. Accès au livre ePub, Pdf. Table des matières du livre Introduction. 1. 2. Petite histoire du mot Petite histoire de la notion Les trois dimensions 3.

Renouveau Le document au XXIe siècle D’une modernité à l’autre 4. Les trois modèles de valorisation du document Articulation des modèles L’économie du document 5. Les paradoxes du néodocument L’élaboration d’un modèle commercial Conclusion. Le résumé A la demande du Dr Hans-Christoph Hobohm que je remercie encore ici, j’ai résumé quelques thèses du livre pour un article de la revue allemande Bibliothek Forschung und Praxis, vol 42 Issue 2, De Gruiter. Sommaire : La postface Pdf. Qu’est-ce qu’un document numérique au 21è siècle ? Exercice de repérages. En entrant dans l’ère du numérique, le document a connu un grand nombre de mutations qui se sont traduites au cours de ces trente dernières années par une transformation de son rapport à la technique, l’apparition d’enjeux de société inédits et l’explosion de nouveaux métiers sur le marché de l’emploi. En passant d’une logique de stock à une logique de flux, Les technologies de gestion documentaire traitent le document dans un ensemble où il est en relation avec d’autres documents : l’information dont il est porteur en termes de métadonnées sur lui-même devient centrale et indispensable à la navigation sur le Web, au-delà ou indépendamment de l’intérêt de son contenu.

La dimension sociale du document est devenue prépondérante à l’heure de la sociabilité connectée et de la recommandation sociale. Pour finir, toutes ces mutations ont eu des répercussions considérables sur le marché des métiers documentaires. Exercice de repérages en trois boucles. Qu’est-ce qu’un document numérique ? Chronologie des supports, des dispositifs spatiaux, des outils de repérage de l'information. Sylvie Fayet-Scribe. Chronologie des supports, des dispositifs spatiaux, des outils de repérage de l'information Sylvie FAYET-SCRIBE Maître de conférences, Université Paris 1 Septembre 1997 [Introduction] - [Tableau] - [Commentaires] - [Bibliographie] Cet article présente un tableau chronologique compris entre la préhistoire et le XXe siècle, accompagné d'un commentaire sur l'histoire des "techniques intellectuelles" d'accès à l'information.

Ce travail se situe d'emblée à deux niveaux : sur l'unité, le livre (par exemple l'index d'un livre) et sur des ensembles : indexation de plusieurs unités (par exemple, le fonds documentaire, la bibliothèque, le réseau électronique). L'accès à l'information écrite est dans cet article privilégié, l'image fixe puis animée n'est pas prise en compte. Ajoutons d'emblée que ce ne sont pas seulement des outils mais aussi des méthodes et des concepts qui ont été revendiqués lors de la naissance des formations. Définitions Méthode Justification du tableau chronologique. Sylvie Fayet-Scribe, historienne de la documentation. La transcription de l'entretien est disponible aux formats : pdf, epub, mobi Savoirs CDI clôture, avec cet entretien, la rubrique le Personnage du mois. Sylvie Fayet-Scribe est Maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'Université Paris 1, UFR 9, (habilitée à diriger les recherches et qualifiée en histoire et sciences de l'information).Son ouvrage "Histoire de la documentation en France" a largement inspiré tous nos contributeurs à cette rubrique quant au choix des personnes.Sylvie Fayet-Scribe nous donne des pistes de travail et nous fait quelques révélations sur la fragilité de ce domaine de recherche.

Pouvez-vous vous présenter ? Sylvie Fayet-Scribe : Voici mes dates principales Comment avez-vous choisi votre sujet d'HDR sur l'histoire des outils de médiation du savoir, et de la naissance d'une culture de l'information, où vous traitez aussi l'histoire de la documentation ? Comment et quand s’est produite la rupture entre bibliothèque et documentation ? Paul Otlet, l’homme qui inventa le « Google de papier » Folksonomies.

Le terme de folksonomie est apparu récemment sur le web pour désigner le phénomène d’indexation des documents numériques par l’usager. On rencontre également fréquemment le mot tag qui désigne en quelque sorte un mot-clé. Le terme de folknologie est aussi employé, mais plus rarement. L’usage du mot folksonomie semble donc plus opportun. L’architecte de l’information Thomas Vander Wal a forgé ce terme en combinant la taxinomie (règles de classification, taxonomy en anglais) et les usagers (folk). Ce phénomène ne cesse de prendre de l’ampleur avec l’avènement des nouvelles technologies du web, dites « web 2.0 », qui donnent plus de possibilités d’expression à l’internaute. Les articles et les blogs sur le sujet ne cessent de croître mais l’essentiel de ce mouvement s’exprime en langue anglaise. Le phénomène est-il durable ou n’est-ce qu’un effet de mode ? Caractéristiques L’ouverture d’esprit caractérise la folksonomie, comme le web 2.0.

Deux types de folksonomies Qu’est-ce qu’un tag ? FYP Editions - Prospective, questions de société et cultures numériques. Du Tag au Like. La pratique des folksonomies pour améliorer ses méthodes d’organisation de l’information. Olivier Le Deuff Broché 192 pages Prix 15 euros TTC Aujourd’hui, le symbole like de Facebook devient universel. Cet ouvrage retrace l’histoire de l’indexation puis propose une analyse approfondie des enjeux, potentiels et limites des tags et des folksonomies. Il fournit les méthodes et les outils nécessaires à tous ceux qui doivent mieux utiliser les nouvelles formes et techniques d’indexation au quotidien ou de manière collaborative.

Docteur en sciences de l’information et de la communication, titulaire du Capes de documentation et maître de conférences à l’université de Bordeaux 3, Olivier Le Deuff poursuit ses recherches autour de la culture de l’information et des mutations engendrées par le numérique. WordPress: J'aime chargement… Les langages documentaires. 1Dans le passé, les langages documentaires sont nés à l’occasion d’évolutions techno-culturelles conduisant à repenser la question de l’organisation des connaissances et de l’accès à l’information.

Plus précisément, ces évolutions concernent la croissance des volumes d’information disponibles, le déploiement de nouveaux supports d’inscription et l’apparition de nouvelles modalités de communication de l’information. 2• Sans remonter aux formes primitives de classification des livres, citons les grandes classifications encyclopédiques de bibliothèques : elles résultent du foisonnement éditorial de la fin du XIXe siècle [1][1]Au Royaume-Uni, par exemple, on passe de 600 nouveaux titres…, qui provoque un accroissement considérable des collections. Conçues pour permettre un arrangement rationnel des ouvrages sur les rayons, elles facilitent l’accès thématique aux ouvrages, mais simplifient également la gestion de ces accroissements.