background preloader

Travel

Facebook Twitter

El Camino - Nicaragua. After El Camino Travel launched their inaugural trip last fall to Nicaragua, the country has been the closest thing to a second home as they continue to offer curated trips chock full of culturally immersive activities paired with a professional photographer in tow. Nicaragua maintains a sense of wild, undeveloped beautiful landscape dotted with beautiful places to rest your head. So what is El Camino style? Where does founder Katalina Mayorga like to sleep while in Nicaragua? Here are a few of their favorite spots with photos by Nomadic Habit. A design dream.

Aqua Wellness Resort, nestled in Redonda Bay on the Emerald Coast can be described as jungle luxe. Looking for a few waves? A private island with an infinity pool overlooking a volcano? Travel Planning: El Camino Travel | Photography: Nomadic Habit. CORRESPONDENT Katalina & Marianna , Colombia, Nicaragua & Trinidad. Biggest International Festivals & Parties: Germany, Tunisia, Lake Tahoe. Nefta, TunisiaWhen: February Set in the Sahara desert in the old sets George Lucas built to film the original Star Wars, this unique and ambitious rave puts modern electronic music in a serene, yet foreboding environment, while a predominantly French contingent -- dressed up as Jedis and Sith Lords -- dances through the weekend.

It's little surprise that Les Dunes Electroniques creates an otherworldly feel, given that it began life as Tatooine, but the dunes, deserts, and sunsets, all soundtracked by leading electronic music talent, truly will have you looking around for a second sun. Alas, safety concerns led to the cancellation of the 2016 party, but here's looking ahead, in true Star Wars fashion, to future installments. Sign up here for our daily Thrillist email, and get your fix of the best in food/drink/fun. Si vous voulez vraiment prendre des vacances, partez seul. Autrefois connotées dernier stade de la lose, les vacances en solo sont en passe de devenir la seule vraie manière de voyager quand on a une âme. En février, l’étude TripBarometer/Ipsos révélait que 17 % des sondés partiront en voyage seuls en 2016. Chez les jeunes adultes, la tendance est encore plus forte: selon le géant du marketing touristique MMGY, ils sont 37 % à envisager des vacances solo.

Après tout, Louise aurait eu moins d’emmerdes sans Thelma, Robinson s’en sortait très bien sans Vendredi et Rousseau n’aurait jamais écrit Les Rêveries du promeneur solitaire si un pote lourd lui avait tenu la jambe. Les blogs spécialisés «solo» se multiplient et les profils n’ont rien à voir avec la situation maritale. Ce qui prévaut, c’est le goût de l’expérience. Carine Keyvan, journaliste du Routard.com, détaille: «Les routarnautes sont de plus en plus nombreux à demander des conseils sur le voyage en solitaire. Une tendance qui va durer? 1.Connaître les secrets du solo club. Surfer sur l’art de vivre à Sydney. La métropole la plus peuplée d’Australie est aussi l’une des plus dynamiques.

Tournée vers le pacifique, la capitale du surf respire à pleins poumons, tandis que son centre-ville cultive un art de vivre effervescent. Regard sur la ville Agapes branchées chez Ester. Dans une petite rue du quartier de Chippendale, Ester incarne la « coolitude » culinaire. Dans un décor minimaliste, avec vue sur le four à bois, on partage des assiettes goûteuses et culottées : dumpling noir à la seiche, tartare bœuf-huîtres, viandes grillées au feu, crabe en croûte de sel, arrosés de vin orange ou de saké. 46-52 Meagher Street. www.ester-restaurant.com.au Nuits d’ivresse à the Old Clare Hotel. A partir de 160 € la chambre double. 1 Kengsington Street. www.theoldclarehotel.com.au Chinoiseries modernes à la White Rabbit art gallery. 30 Balfour Street. www.whiterabbitcollection.org Art et terroir au Carriageworks. 245 Wilson Street, Everleigh. carriageworks.com.au Vue sur la mer Pains faits mains à Iggy’s Bread.

The Top 16 Places to Go in 2016 - Photos. Miles of Happiness. 8 trucs pour être snob ce printemps 2016. 1. Aller voir la rétrospective Warhol Où ? À Pittsburgh. Dans cette cité industrielle de Pennsylvanie (à 600 km de New York), les artistes s’affairent sous vos yeux dans les anciens entrepôts de la 16:62 Design Zone du Strip District.

De l’autre côté de la rivière Allegheny, on flâne chez Space Corners (spacescorners.com), superbe librairie photo, avant de filer vers la stupéfiante villa de Frank Lloyd Wright édifiée sur la route du massif de Laurel. Un petit creux ? Pour faire quoi ? Avec qui ? On dort où ? 2. Où ? Pour faire quoi ? Avec qui ? On dort où ? 3. Où ? Pour faire quoi ? Avec qui ? On dort où ? 4. Où ? Pour faire quoi ? Avec qui ? On dort où ? 5. Où ? Pour faire quoi ? Avec qui ? On part comment ? 6. Où ? Pour faire quoi ? Avec qui ? On dort où ? 7. Où ? Pour faire quoi ? Avec qui ? On dort où ? 8. Où ? Pour faire quoi ? Avec qui ?

On dort où ? Carine Keyvan. Salty Souls Experience – Yoga + Surf + Empowerment Retreats for Ambitious Girls. Je voyage seule pour rencontrer les autres | Sahaj Kohli. Je sais, c'est illogique, mais lisez jusqu'au bout. Ma première aventure en solitaire m'a obligée à enfin assumer celle que j'étais suite à la rupture d'une longue histoire, mais elle m'a aussi énormément appris sur les relations et les contacts humains... et qu'en réalité je ne suis jamais seule.

Depuis, j'ai rejoint plusieurs communautés de "voyageurs en solitaire" et j'ai entendu toutes les raisons pour lesquelles les gens (et notamment les femmes) voyagent ainsi: c'est libérateur. Voyager seule m'a aidée à me trouver et à m'aimer. J'adore être seule. Ces raisons sont valables et expliquent parfaitement mon attrait pour ce type de voyages. 1. Je sais bien que je peux rencontrer d'autres personnes même en étant accompagnée.

Je suis devenue incroyablement à l'aise pour aborder des étrangers et me faire de nouveaux amis, ou pour m'immiscer discrètement (et courtoisement) dans la conversation d'autres voyageurs. 2. J'avais naïvement organisé mon premier voyage en solitaire en Croatie. 3. Nicaragua is the Newest Surf Mecca - Maxim. Not a lot of great stuff came out of Nicaragua’s bloody civil war.

The Reagan administration got busted for funneling arms to the contras. The Clash sold a few more copies of Sandinista! And though our erstwhile foe Presidente Daniel Ortega was pushed out of office in 1990, he was reelected in 2006 and is still going strong. But there is one silver lining. “After the civil war ended in 1990, the place basically froze in time for 20 years,” says Jean-Marc Houmard, co-owner of New York hot spots Indochine and Acme, who also co-owns Tribal Hotel, a year-old addition to the country’s most charming colonial-era town, Granada.

After a few days in Granada—a starting point for day trips to the country’s numerous volcanos, both dormant and otherwise—most visitors make their way to the beaches of the Pacific coast, centered around San Juan del Sur. Rancho Santana resort and the high-end Mukul Beach, Golf & Spa. See the 2015 Hot List here. Why We Should All Be Traveling Off the Beaten Path. F you've ever had a friend travel to Central America, chances are that friend came back tan, full of fresh fruit and Toña, and still riding the highs of catching that first wave. “What a beautiful country,” they told you. “But what a poor country.” And that's exactly what El Camino Travel is working to change. Maybe you already read about my trip to Nicaragua earlier this year, about the food I ate and the people I met. If you have, maybe you've already gotten the sense that those are just the kinds of things that Katalina Mayorga — cofounder of El Camino and career hustler in international development — hopes people will ultimately take away from their adventures with El Camino.

“That’s the one thing that really breaks my heart when people come back from visiting developing countries — that their lasting impression is the poverty," she says. People are traveling more than ever have before. And I’m obviously not alone in this. “Kind of out of nowhere, he said, ‘Thank God for tourism.' Is Maderas Village Nicaragua’s Most Dreamy Resort? As well as the people, the other aspect of the Maderas allure was the design of the property itself, with palm-thatched roofs, wooden-plank tables, and various other handcrafted fixtures dotted about. Many of these expertly made furnishings were created by Maderas Collective—Maderas Village’s furniture design workshop, dedicated to Masaya woodworking. Maderas Collective came about when the Maderas team noticed an opportunity to help preserve a part of Nicaraguan culture that was in danger of dying out, with many woodworkers abandoning their careers to explore more lucrative jobs.

The manufacturing facility they founded now produces sustainable, handcrafted furniture for clients all around the world. The studio is responsible for the custom furniture in Brooklyn restaurant Sisters and in the Mast Brothers retail store. Their most recent and notable project is a collaboration with Uhuru Design to outfit the Vice Media offices in Brooklyn. Want more Nicaragua? De Taroudant à Tafraout, le Maroc sans les touristes. Au sud de Marrakech, en s’enfonçant dans le Haut Atlas, un autre Maroc se révèle. Oasis et plaine déserte, routes à lacets et petits hôtels de charme, qui, chacun, racontent une histoire.

On prend la route 203 vers Moulay Brahim, en direction de Taroudant, à l’assaut du Haut Atlas. C’est un projet de voyage simple : sortir de Marrakech, si belle et pourtant si bruyante, si polluée et comme « occupée » de touristes. Fuir surtout ce qu’elle devient : une addition croissante d’hôtels dits « de luxe » qui ouvrent les uns après les autres sans toujours convaincre – sauf peut-être de leur froide inhumanité. Rejoindre Tafraout, pour retrouver un peu de déglingue et d’air pur, un Maroc berbère encore authentique, et dormir chemin faisant dans des hôtels indépendants, chargés d’histoire, qui ne jouent pas l’escalade des prix mais soignent l’accueil de leurs hôtes. Vertiges montagnards et terres rouges Il faut partir, pour s’arrêter presque immédiatement au sanctuaire du rabbin Haïm Ben Diwan.

10 Smart Ways to Save Money on Travel. Getty Embrace the "second city," such as Busan, South Korea instead of Seoul. Make your New Year's resolution to travel more a reality with these tips. You probably already know that Tuesday and Wednesday are the cheapest days to fly—even more so if it’s the off season. You already have got fare alerts set up through Airfarewatchdog, a prioritized Facebook follow on Secret Flying, and a bookmarks tab glutted with third-party booking sites. And yet, you could be doing so much more. Go where the US dollar is the strongest. This is a no-brainer. Show that ATM who’s boss. If you travel frequently, set up an online debit/checking account through Charles Schwab Bank. Invest in a phone plan that travels with you. Why futz around with SIM cards or rack up exorbitant roaming fees when you can just “internationalize” your phone plan? Earn yourself some travel points.

Enter the Matrix. Think outside the round-trip box. Shop through a portal. Pick up the phone. I know, I know—it’s painful. Le blog voyage qui fait prendre la route ! The Perfect Weekend in Miami. A guide to the ultimate weekend in Miami, any time of year, with cocktails by the pool, art walks and Art Deco spotting, and a little Latin flavor. A weekend is Miami is what you make of it. You can choose unapologetic R&R, simply basking in the sun, cocktail in hand by the beach or pool, marooned at one of Miami’s many design-driven hotels.

Or you can experience the pulse of a multi-dimensional metropolis, exploring 1930s to 1950s Art Deco glamour in South Beach and Mid-Beach, big city sophistication in Downtown, avant-garde art installations in Wynwood, shopping in the Design District, and a melting pot of Latin heritage in Little Havana. Given short driving distances between these eclectic neighborhoods, it’s possible to explore Miami’s multiple identities in a weekend without feeling rushed. Two Miami Beach newcomers have quickly garnered destination status.

Courtesy Miami Beach Edition The Miami Beach EDITION is the local beach scene at its finest. Alamy. Carnet de route. Y aller Air France, aller-retour Paris-Miami à partir de 898 euros jusqu’au 31 mars, 998 euros du 1er avril au 24 juin, 1 253 euros du 25 juin au 21 août. Visiter, déjeuner, dîner, quartier par quartier Wynwood Le musée de la collection de la famille Rubell, 4 000 m2 habités par les œuvres de Richard Prince, George Condo, Marlene Dumas, Cindy Sherman, Keith Haring, etc. rfc.museum Le Wynwood Diner pour déjeuner à toute heure de la journée. wynwooddiner.com Downtown Pérez Art Museum Miami, le riche musée d’art contemporain. pamm.org L’Epic Hotel, un hôtel-boutique à la vue superbe sur la baie de Brickell et une piscine surélevée qui fait rêver. epichotel.com Au rez-de-chaussée, le restaurant japonais Zuma, du célèbre chef Rainer Becker.

Le Tout-Miami s’y précipite. zumarestaurant.com The Corner, restaurant-bar ouvert de 16 heures à 8 heures du matin les vendredis et samedis. thecornermiami.com Little Havana Coconut Grove Coral Gable The Biltmore Hotel. biltmorehotel.com. Miami loin des clichés. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Julien Neuville Galeries à ciel ouvert, cafés cubains, trésors architecturaux… Loin des fantasmes de Miami Beach, la ville se révèle curieuse et inspirée. Et si on s’interdisait les sentiers battus ? Et si on choisissait de découvrir Miami sans jamais emprunter l’autoroute 195, l’A1A ou le discret Venetian Way, menant à Miami Beach ?

Car l’île qui nourrit tous les fantasmes de la région cache la diversité de cette ville, carrefour de cultures et d’inspiration. Ce périple un peu « rebelle » débute à Wynwood, l’ancien pôle industriel de la ville. La pratique est si célèbre qu’ont été érigés les Wynwood Walls, sorte de galerie d’art extérieure qui n’est en fait qu’une succession de pans de murs sur lesquels des grands noms ont apposé leur patte (Shepard Fairey, Futura, Fafi, Retna, Ryan McGinness, etc.). Immeubles flambants neufs et bazars douteux Pendant la balade, on étanche sa soif chez Boxelder, marché et bar de bières artisanales. Une ville de villages. NowMadNow - Blog voyage - Voyager seule autour du monde. Voyages etc : Qui suis-je ? A mon étoile Bonjour les voyageurs, Moi, c’est Adeline. A 19 ans j’ai quitté mon Berry natal pour m’exiler une année en Australie.

Al’époque ce n’était pas très courant de partir une année à l’étranger. Et oui, les Erasmus et autres working holiday visas n’existaient pas encore ! De cette année « downunder » est certainement né mon gout prononcé pour les voyages et l’aventure. Mes études terminées, je n’ai eu de cesse de repartir. L’idée de partir pour ce voyage au long cours est née à Petra, après 2 jours de trek dans cette superbe cité nabatéenne. Il m’aura fallu 7 mois de préparation puis le grand départ pour cette aventure unique un jour de Janvier 2010. D’abord l’Asie où j’ai essentiellement exploré des terres qui m’étaient inconnues : l’Inde, le Népal, la Birmanie, la Thaïlande, le Laos et le Cambodge. Ensuite j’ai pris la direction de l’Océanie et précisément de la Nouvelle Zélande où j’ai eu un gros coup de cœur pour les Kiwis et les terres sauvages aux antipodes de la France. Madame Oreille : conseils photo & récits de voyage.

PETITE PASSPORT | YOUR DAILY SHOT OF DESIGN, HOTSPOTS AND TRAVEL. The big fat world | a flashpacker travel blog for the desk bound. Le Blog du Voyage | Faire le tour du monde avec un journaliste. Travelettes » Accueil - Les voyages d'Ingrid. HOME-WORLD OF WANDERLUST. 8 Ways to Balance Wanderlust with a "Normal" 9-5 Job. The Pin The Map Project - Inspiring travel one pin at a time.