background preloader

Transition énergétique

Facebook Twitter

Produire une île « verte », c'est possible ! Eigg, petite île dans l’ouest de l’Ecosse, produit depuis douze ans son électricité grâce aux énergies renouvelables.

Produire une île « verte », c'est possible !

Les 110 habitants d’Eigg ont fait de leur île déshéritée un modèle d’autosuffisance énergétique pour le monde entier. En 1997, ils se regroupent en fondation et réunissent 1,5 million de livres sterling (1,8 million d’euros) de dons pour racheter l’île au propriétaire, qui la laissait coupée du monde, avec des conditions de vie extrêmement rudes et sans investir dans la moindre infrastructure. Une révolution : à l’époque, le régime foncier permettait à 500 aristocrates de posséder la moitié de l’Ecosse.

L’île produit elle-même 95 % de son énergie Une fois maîtres de leurs terres, les insulaires ont tout entrepris pour rattraper leur retard. Vers l’autosuffisance alimentaire. La transition énergétique, un levier de coopération interterritoriale. Le cas de Brest et de la pointe bretonne. Publication de la Stratégie française pour l’énergie et le climat - [CDURABLE.info l'essentiel du développement durable] Très fortement mobilisé par la gestion de l’épidémie de COVID-19, le Gouvernement poursuit cependant son action de lutte contre le réchauffement climatique.

Publication de la Stratégie française pour l’énergie et le climat - [CDURABLE.info l'essentiel du développement durable]

La Stratégie française pour l’énergie et le climat publiée aujourd’hui a deux composantes : C’est à lire / « Un futur renouvelable : tracer les contours de la transition énergétique » par David Fridley et Richard Heinberg (Tecsol blog) « Il est probable que beaucoup de nos habitudes actuelles n’auront tout bonnement plus leur place dans un monde d’énergies renouvelables. » Voilà un apophtegme qui laisse préfigurer la façon dont nous devrons vivre le monde demain.

C’est à lire / « Un futur renouvelable : tracer les contours de la transition énergétique » par David Fridley et Richard Heinberg (Tecsol blog)

À l’heure où les changements climatiques commencent sérieusement à faire sentir leurs effets, nous devons nous préparer à une profonde transformation dans la façon dont nous produisons et utilisons l’énergie à travers le monde. Le passage obligé des combustibles fossiles à des sources renouvelables entraînera un changement majeur dans notre façon de vivre. À quoi pourrait ressembler un avenir 100% renouvelable? Quelles technologies joueront un rôle crucial dans notre avenir énergétique? Quels défis allons-nous devoir affronter dans cette transition?

Dans Un futur renouvelable, Richard Heinberg et David Fridley explorent les défis et les opportunités que présente le passage aux énergies renouvelables. La transition énergétique dans le secteur des transports. Le secteur des transports est, à lui seul, responsable de 14 % de l’ensemble des émissions mondiales de gaz à effet de serre [1] et de 27 % des émissions liées à la combustion de carburants au niveau européen (premier facteur devant la production d’électricité et de chaleur) [2].

La transition énergétique dans le secteur des transports

Ainsi, le développement de « mobilités propres » est devenu une tendance de fond alimentant aussi bien les discours et les actions de nombre d’acteurs institutionnels que les stratégies des acteurs industriels. La perspective d’une décarbonation massive du secteur des transports, appuyée par la montée des préoccupations relatives à la lutte contre la pollution atmosphérique, pourrait avoir à un horizon plus ou moins rapproché un effet important sur le mix énergétique mondial et français. L’écrasante domination du pétrole Le secteur des transports est particulièrement dépendant du pétrole 1. Transition énergétique : Linky permet de changer les comportements.

Pour une transition énergétique réussie, les foyers français doivent apprendre à mieux maîtriser leur consommation d’énergie.

Transition énergétique : Linky permet de changer les comportements

Et si la manière de parvenir à ce changement de comportement demeurait jusqu’alors inconnue, l’avènement des compteurs Linky change la donne. En effet, d’après une étude menée par le CNRS, les compteurs communicants — qui permettent de connaître sa consommation d’énergie en temps réel — poussent les ménages à mieux consommer. L’expérience dénommée « les Technologies de l’information pour une consommation électrique responsable », TicElec par le Groupe de recherche en droit, économie et gestion (CNRS/Université Nice Sophia Antipolis) devrait permettre de couper court aux arguments selon lesquels les compteurs communicants n’auraient aucune incidence sur les comportements des ménages.

10 signaux qui prouvent que la transition énergétique est en marche. Les habitudes ont la vie dure.

10 signaux qui prouvent que la transition énergétique est en marche

Et les intérêts économiques en place veulent nous faire croire que l’avenir serait encore au pétrole, au gaz, et même au charbon pour de nombreuses décennies. Pourtant, le WWF nous montre en 15 indicateurs que la transition vers les énergies propres est bien en marche. Nous en avons retenu 10. 10 chiffres qui donnent de l’espoir. 100 % de gaz vert en 2050, c’est possible d’un point de vue t. La France pourrait produire 100 % de gaz renouvelable en 2050, selon une étude publiée mardi 30 janvier par l’Ademe.

100 % de gaz vert en 2050, c’est possible d’un point de vue t

Le pays dispose en effet des ressources naturelles et des infrastructures pour produire jusqu'à 460 térawattheures (TWh) de gaz vert injectable dans les réseaux et couvrir ainsi entièrement la demande en gaz. "On a un potentiel de gaz renouvelable très important, sans commune mesure avec ce qu'on exploite aujourd'hui", résume Fabrice Boissier, directeur général délégué de l'Ademe. Le scénario de l'agence reviendrait à installer environ 10 000 unités de production sur le territoire, dont environ 8 000 méthaniseurs (décomposition de déchets agricoles, alimentaires ou boues d'épuration), contre 500 installés actuellement.

Une taxe carbone pour rendre le gaz vert compétitif. La transition énergétique permettra de multiples co-bénéfices pour la santé. Le professeur Jean-François Toussaint, du Haut conseil de la santé publique, estime qu'une réduction drastique des émissions des énergies fossiles est indispensable pour lutter contre la recrudescence des maladies infectieuses liées au changement climatique. 17 novembre 2015 Pr Jean-François ToussaintPrésident du groupe adaptation et prospective du HCSP Actu-Environnement : Vos derniers travaux, publiés en octobre 2015 par le Haut conseil de la santé publique (HCSP), montrent que les effets du changement climatique sont déjà perceptibles sur la santé.

La transition énergétique permettra de multiples co-bénéfices pour la santé

Quels sont vos résultats ? Jean-François Toussaint : Ce travail s'inscrit dans le cadre du volet santé du Plan national d'adaptation au changement climatique de 2011. Transition énergétique : comment lier acteurs publics, privés et citoyens ? Manuel de transition : chapitre 2 « La descente énergétique » Comme on a pu le voir lors de la lecture du chapitre 1, le pic pétrolier et le changement climatique ne peuvent pas être vus séparément.

Manuel de transition : chapitre 2 « La descente énergétique »

Depuis le début de notre voyage nous parlons de notre démarche et de ces problématiques imminentes, il est intéressant de voir combien de personnes se sentent concernées, mais que les actions ne suivent pas forcément. Il y a plusieurs raisons à cela, mais une de celle-ci est que les gens ne pensent pas que ça ne puisse arriver imminemment. La vue du sommet « C’est pour plus tard, cela arrivera, mais ne nous touchera pas, par contre, les prochaines générations… » Dans le chapitre 2, Rob Hopkins nous parle de la perception que l’on peut avoir du pic pétrolier et du changement climatique, mais aussi comment on s’en échappe intellectuellement avec des visions du futur où l'innovation technologique arrivera à tout résoudre, jusqu'à l'autre extrême c'est-à-dire la destruction de la société. 1. Comment la transition énergétique va-t-elle créer des emplois ?

Transition énergétique : vers une production décentralisée par chaque consommateur ?? Transition énergétique ne signifie pas seulement évolution du mix énergétique.

Transition énergétique : vers une production décentralisée par chaque consommateur ??

L’urgence climatique implique un changement de modèle énergétique, certes, mais invite également chacun à repenser ses modes de consommation d’énergie. La transition énergétique est possible : le scénario NégaWatt montre à nouveau la voie. L’Association négaWatt, composée d’experts et praticiens de l’énergie, vient de publier une actualisation de son fameux scénario de transition énergétique pour la France. Depuis la dernière version datant de 2011, la consommation d’énergie de notre pays a connu plusieurs années de stabilisation.

Cette tendance n’est pas que conjoncturelle, elle montre que l’on est enfin sorti de l’ébriété énergétique qui persistait depuis des décennies. Mais cette bonne nouvelle est insuffisante pour assurer le respect des engagements de Paris sur le changement climatique et des objectifs de la loi de transition énergétique votée en 2015. Il faut aller plus loin, et plus fort, nous disent les experts de NégaWatt. Scénario NégaWatt : La France peut-elle passer au 100 % renouvelables ? Et c’est possible ! La mise en oeuvre de ce nouveau scénario NégaWatt nécessiterait toutefois des inflexions importantes dans certains domaines, et un accompagnement déterminé des pouvoirs publics. Rédigé par Guide TopTen. Plus de 150 nouveaux territoires à énergie positive pour la croissance verte.

Plus de 150 territoires ont rejoint la liste des territoires à énergie positive pour la croissance verte mardi 27 février 2017. Cela porte leur nombre à plus de 500. La ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, Ségolène Royal, a souligné leur importance dans la mise en œuvre de la transition énergétique et pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat. Les TEPCV ont notamment un rôle clé à jouer dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre. La signature des conventions TEPCV par la ministre a été accompagnée par l’annonce de l'élargissement du dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE). Ces certificats permettent de récompenser les territoires à énergie positive porteurs d’un programme d’économies d’énergie en les aidant à financer certains travaux.

Candidats : 'la transition énergétique doit se faire par les citoyens' La transition énergétique est déjà en marche, même si certains croient encore en un avenir fossile ou nucléaire. Or en France, il semble manquer une vision claire et les politiques énergétiques sont plutôt brouillonnes. Alors, ne vaudrait-il pas mieux que ce soient les citoyens-consommateurs qui se chargent de porter les projets pour réussir le passage vers une énergie plus propre ? Si, à l’instar du reste de l’Europe, le marché électrique pour les particuliers est ouvert à la concurrence depuis le 1er juillet 2007, l’État continue de fixer le prix de l’électricité, se mettant ainsi en travers d’un développement plus propre et concurrentiel. Saviez-vous en effet qu’EDF ne propose pas les prix les plus bas du marché ? Au contraire, son prix au kWh est le plus cher du marché. Transition énergétique : utilisons les innovations du passé !

L'imprimante solaire d'Augustin Mouchot et d'Abel Pifre. (Crédit : "Le petit inventeur") Un tramway à air comprimé, du pétrole à base de déchets organiques, une imprimante solaire... Nous ne sommes pas dans le futur, mais en pleine Belle Époque, dans les années 1900 ! L’importance des réseaux intelligents dans la transition énergétique – Enerzine. Transition énergétique et programmation pluriannuelle de l'énergie.

UFC-Que Choisir.