background preloader

Tortues

Facebook Twitter

Interview 5 de Bernard Devaux : La tortue et l’hippopotame. Tortues échouées : des soins pour un nouveau départ. Tortues marines : quelles sont les principales espèces de tortues vivant en mer ? Inféodées à l’eau, les tortues de mer n’en sortent généralement que pour la ponte.

Tortues marines : quelles sont les principales espèces de tortues vivant en mer ?

De la plus petite (45 kilos pour la tortue olivâtre) à la plus grosse (400 kilos pour la tortue Luth), sept espèces peuplent nos océans depuis 150 millions d’années. Une tortue des Galápagos sauve son espèce grâce à son appétit sexuel. La carapace des tortues n'a pas toujours été un moyen de défense - Sciencesetavenir.fr. Et vous pensiez que les tortues n'avaient toujours été bonnes qu'à se replier dans leur carapace face au danger ?

La carapace des tortues n'a pas toujours été un moyen de défense - Sciencesetavenir.fr

Que neni, leur torsion de cou était sans doute un moyen de mieux capturer leurs proies il y a 150 millions d'années. C'est ce que suggèrent des chercheurs après avoir découvert le fossile d'une tortue Platychelys oberndorferi du Jurassique supérieur. DECOUVERTE. Pour comprendre ce qui ont amené ces derniers à cette déduction, penchons nous sur les encolures des tortues modernes : il existe deux familles de tortues avec une torsion de cou propre à chacune : celui des Pleurodires se replie jusqu'à la carapace par un mouvement horizontal et celui des Cryptodires suit un mouvement vertical avant de glisser entre les pattes supérieures. Ces deux mécanismes sont apparus de manière indépendante chez les deux lignées. 6 choses à savoir sur la tortue de Floride. Très appréciée des enfants comme animal de compagnie, la tortue de Floride n'en est pas moins une espèce invasive qu'il ne faut pas adopter à la légère...

6 choses à savoir sur la tortue de Floride

Cette tortue d'eau douce est si répandue qu'on pense tout savoir d'elle. Mais connaissez-vous bien cet étonnant petit reptile ? Voici 6 choses à savoir au sujet des tortues de Floride. 1- Elle se reconnaît à ses taches rouges. Les grandes tortues de mer iraient mieux : les efforts de conservation portent leurs fruits. Changement climatique : de plus en plus de tortues femelles au nord de la Grande barrière de corail. 99,8 % des jeunes adultes sont des femelles Grâce à des tests d'endocrinologie et génétiques, ils ont pu identifier le sexe des tortues vertes et les origines de leur pouponnière.

Changement climatique : de plus en plus de tortues femelles au nord de la Grande barrière de corail

Selon les résultats, 99,1 % des juvéniles, 99,8 % des jeunes adultes et 86,8 % des adultes étudiés au nord de la Grande barrière étaient des femelles contre 69 % au sud, plus froid. La plupart des 200.000 tortues vertes du nord de la Grande barrière sont donc désormais des femelles, ce qui pourrait menacer cette population parmi les plus importantes au monde. "Les tortues vertes du nord de la Grande barrière ont produit principalement des femelles pendant les vingt dernières années", déplore Michael Jensen, un biologiste de l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA), principal auteur de cette étude. Petite tortue discrète et craintive, la cistude vit dans les zones humides du continent européen.

Malmenée par les activités humaines, elle fait désormais l'objet d'un statut de protection qui vise à préserver son habitat et à interdire certaines techniques de pêche. Mieux connaître la cistude d'Europe La cistude d'Europe (Emys orbicularis) est une tortue d'eau douce faisant partie de la famille des Emydidae. Connue sous le nom de 'Tortue des marais' ou 'Tortue de Brenne', elle fait partie des espèces menacées et par là-même, est strictement protégée par la Convention de Berne au niveau européen et par l'arrêté ministériel du 19 novembre 2007 en France.

Cette tortue de petite taille (20 cm maximum pour la femelle) présente une tête, des pattes et une queue noires parsemées de tâches jaunes. Comportement de la cistude d'Europe Cette tortue est rarement aperçue car elle recherche les milieux où l'Homme est peu présent. Au printemps, son cœur commence à reprendre un rythme plus régulier. Les tortues marines utilisent les champs magnétiques de la Terre pour retourner sur leur lieu de naissance. Selon une nouvelle étude qui a utilisé la génétique des tortues caouanne (Caretta caretta) pour étudier leurs voyages, les tortues marines utilisent les champs magnétiques de la Terre pour retourner dans la région où elles sont nées des décennies plus tôt.

Les tortues marines utilisent les champs magnétiques de la Terre pour retourner sur leur lieu de naissance

Image d’entête : jeune tortue caouanne quittant son lieu d’éclosion. (National Geographic) Après avoir nagé en boucle pendant des années depuis les aires de nidification en Caroline du Nord et en Floride jusqu’en Afrique du Nord, les tortues trouvent le chemin du retour pour nicher sur les plages dans un rayon d’environ 70 à 80 kilomètres de l’endroit où elles sont nées. La nouvelle étude suggère que les tortues ont appris la signature magnétique distinctive de leur plage natale grâce à ce qu’on appelle l’empreinte géomagnétique. Tortue caouanne en pleine activité de ponte. Selon Kenneth Lohmann, professeur à l’université de Caroline du Nord et responsable de l’étude : Selon M.

(Becky Skiba/ USFWS)