background preloader

Techniques

Facebook Twitter

Conseil jardinage : tailler ses arbres fruitiers avant le printemps. Tailler ses arbres fruitiers efficacement avant le printemps garanti de bonnes récoltes et des arbres plus sains.

Conseil jardinage : tailler ses arbres fruitiers avant le printemps

Les variétés à pépins comme les poiriers, cognassiers et pommiers demandent à être taillées à la fin de l’hiver. Pour les fruitiers à noyau comme les cerisiers et les pruniers, le meilleur moment se situe plutôt en été, après la cueillette. On vous explique donc les étapes pour tailler vos arbres fruitiers. Il existe deux types de taille, la taille d’entretien annuelle et la taille de rajeunissement. Comment former et tailler un arbre fruitier en cordon horizontal ? Le cordon horizontal est une forme esthétique et peu encombrante que l'on peut donner aux pommiers, parfaite pour les petits jardins.

Comment former et tailler un arbre fruitier en cordon horizontal ?

Le plus : tailler un pommier en cordon horizontal est à la portée de tous les jardiniers. Qu'est-ce qu'un cordon horizontal ? Le cordon horizontal est une forme d'arbre fruitier et se compose d'un petit tronc de 40 à 80 cm de haut*, duquel part, à l'horizontale, une ou deux (cordons bilatéraux) branches charpentières, l'une partant en direction opposée de l'autre. La mise en place de deux branches peut être nécessaire si votre sol est très fertile. Un pommier taillé en cordon prend généralement 3 mètres de large, qu'il soit simple (un bras de 3 mètres) ou à 2 bras (1,5 mètres chacun). Plantez des bandes fleuries pour protéger les fruitiers. La technique de la bande fleurie est née en arboriculture fruitière, après un constat tout simple.

Plantez des bandes fleuries pour protéger les fruitiers

En effet, les vergers qui accueillaient des fleurs sauvages étaient moins attaqués par les fauteurs de trouble. Cette trouvaille a été testée et validée par des institutions comme l’Inra. Le principe consiste à installer des plantes à fleurs en bandes de 50 cm à 1 m de large (ou en disposition irrégulière). Entre les arbres fruitiers, elles attirent une faune variée, comme les prédateurs naturels. Une régulation naturelle Enrichir la flore du verger encourage ainsi la présence d’insectes qui vont à leur tour réguler naturellement les principaux types d’insectes ravageurs (pucerons, coléoptères, chenilles, psylles…). Quand planter un arbre fruitier en terre ? La seconde partie de l’automne est depuis toujours la saison des plantations, en particulier celle des arbustes de haie et des arbres fruitiers.

Quand planter un arbre fruitier en terre ?

Humidité, douceur de la terre…L’automne présente en effet de nombreux atouts qui n’existent qu’à ce moment de l’année. Les Anciens l’avaient bien compris et ne plantaient leurs arbres fruitiers à racines nues qu’une fois leurs feuilles tombées. Le dicton qui en découle est resté célèbre: à la sainte Catherine tout prend racine. L’automne, la meilleure saison pour planter La terre est encore chaude en automne, il pleut aussi souvent. Les racines ont en effet le temps de coloniser tranquillement la terre avant la reprise de la croissance au printemps. Comment tailler les arbres fruitiers ? (Guide et conseils) L’été est presque terminé, mais il reste encore beaucoup de travail à faire dans le jardin.

Comment tailler les arbres fruitiers ? (Guide et conseils)

Plus de 30 exemples de fruitiers classiques pour un jardin urbain en permaculture (vidéo) Fruitiers palissés : avantages, inconvénients, principales formes. Comment faire germer un noyau ? Qui ne s’est pas retrouvé avec un noyau dans les mains, et frappé d’un éclair de génie, l’a planté pour le faire germer ?

Comment faire germer un noyau ?

Plutôt que de le jeter, ça vaut le coup d’essayer ! Antidote pour pommiers et poiriers : Comment lutter contre le carpocapse sans se ruiner. L’éclaircissage des arbres fruitiers : tout savoir. Réaliser un mini verger. Transplanter un arbre fruitier. Comment transplanter un arbre fruitier ?

Transplanter un arbre fruitier

Gérard BOURGES nous conseille pour réussir ce transfert de l'arbre et assurer une reprise au printemps suivant. J'ai un arbre fruitier à transplanter. Certains risquent de réagir car l'arbre fruitier dans notre cas possède encore des feuilles mais il y a des travaux de prévus et on nous avons pas le choix. Nous sommes début novembre, en automne donc, ce n'est pas non plus une catastrophe. En été, cela n'aurait pas été faisable. Lire aussi. Protéger et gestes préventifs pour vos arbres fruitiers. Comment réussir la plantation de vos arbres fruitiers ? Le dicton dit qu’au début du mois de novembre, « à la Sainte-Catherine, tout bois prend racines ».

Comment réussir la plantation de vos arbres fruitiers ?

Ce principe était surtout valable il y a encore quelques dizaines d’années. De nos jours, il vous est possible d’effectuer un tel travail tout au long de l’année en mettant en terre des sujets qui ont été élevés en conteneurs. Les arbres fruitiers sont un régal autant pour les yeux, grâce à leur exubérante floraison printanière, que pour les papilles gourmandes, offrant leurs fruits à la belle saison.

L’automne semble être la meilleure saison pour planter des sujets, en particulier à racines nues, car la sève est descendante, l’arbre est au repos. Cette période lui est favorable car il aura le temps de reprendre ses esprits et de s’installer avant le retour des beaux jours, lorsque la sève est remontante. L'éclaircissage des fruits : quand et comment ? En ouvrant un dictionnaire, la définition d'éclaircir permet de mieux comprendre de quoi il retourne lorsqu'il s'agit de fruits : rendre moins touffu, moins dense, moins épais.

L'éclaircissage des fruits : quand et comment ?

Pas question d'obtenir de beaux fruits si la ramure et les fleurs destinées à se transformer en fruits sont trop denses et manquent de lumière. Une taille douce d'éclaircissage des fruits s'impose donc en complément de la taille d'entretien des arbres fruitiers de fin d'hiver. Pourquoi pratiquer l'éclaircissage des fruits ? De prime abord, on pourrait penser que pratiquer l'éclaircissage des fruits est du gâchis, empêchant d'enregistrer de fabuleux rendements. En réalité, le calcul ne se fait pas ainsi.

Tout d'abord, l'arbre fruitier doit être ménagé : s'il produit en abondance, il va s'épuiser et ses branches risquent de ployer voire casser sous le poids des fruits.