background preloader

Canidés

Facebook Twitter

Le renard polaire ou renard bleu à la fourrure blanche en hiver. Le renard polaire ou renard bleu se distingue par le sublime manteau blanc qu’il porte en hiver.

Le renard polaire ou renard bleu à la fourrure blanche en hiver

Petit mais résistant, le canidé peut supporter des conditions climatiques extrêmes, marquées par des températures chutant à -50 degrés. Zoom sur un habitant de la région la plus inhospitalière de la planète. Renard polaire, bleu, arctique ou isatis. 7 idées reçues sur le loup. Dangereux, cruel ou encore réintroduit par les écolos, les préjugés sur le loup sont coriaces.

7 idées reçues sur le loup

Décryptage dans la Minute Nature. Rendez-vous en montagne, au cœur du territoire de la première meute de loup du Jura suisse. Objectif de l'affût : entendre les loups hurler. Les chiens de bergers des Carpates, grands rivaux des loups affamés. Des pièges photographiques confirment la présence du chacal doré en Haute-Savoie. L'obscurité est tombée sur la forêt.

Des pièges photographiques confirment la présence du chacal doré en Haute-Savoie

Entre un arbre, un tronc mort et des branches gisant au sol, une silhouette apparaît soudain. L'animal à quatre pattes avance lentement, de dos, ne laissant apparaître que sa queue touffue. Il renifle les environs, à droite, à gauche, avant de se retourner enfin. En Islande, à la rencontre du renard polaire. Des vidéos YouTube présentant les loups de façon positive nous rendent plus tolérants à leur égard.

Une nouvelle étude de l’université d’État de Caroline du Nord suggère que nous avons tendance à être plus tolérants à l’égard des loups après avoir visionné des vidéos les présentant sous un jour positif, ce qui pourrait faire de YouTube et des réseaux sociaux des outils importants pour leur conservation. « Ils ont juste besoin que nous les laissions en paix et ne détruisions pas leur habitat »

Des vidéos YouTube présentant les loups de façon positive nous rendent plus tolérants à leur égard

Le renard : nuisible ou utile ? Quelle drôle d’idée, se diront les chasseurs, penser que notre bête noire est un acteur incontournable de l’agriculture durable au même titre que l’abeille et le ver de terre.

Le renard : nuisible ou utile ?

Mais voilà, notre renard roux a beau appartenir à une communauté d’auxiliaires sur laquelle l’agriculteur peut s’appuyer pour produire une alimentation plus saine et écologique, les parlementaires en ont décidé autrement, confiant aux chasseurs le soin de s’en débarrasser. Une loi les encourage même à rendre ce service public sans consulter le propriétaire des lieux : “Le renard (Vulpes vulpes) peut toute l’année être : piégé en tout lieu…” (Arrêté du 3 juillet 2019 pris pour l’application de l’article R. 427–6 du code de l’environnement). Bienvenue à la campagne, ce vaste terrain de jeu pour le troisième sport national en termes de licenciés, la chasse, le sport le plus détesté des Français. Entre le fennec et le renard, voici l'otocyon. #AlertePollution.

Entre le fennec et le renard, voici l'otocyon

Sur les traces des jeunes loups. Loups : cinq nouvelles "zones de présence permanente" recensées par l'Office français de la biodiversité. Deux de ces nouvelles zones sont dans la Drôme (La Raye et Roubion-Saou), une en Isère (Vénéon), une entre la Savoie et la Haute-Savoie (Aravis) et la dernière dans le Var (Dracénie).

Loups : cinq nouvelles "zones de présence permanente" recensées par l'Office français de la biodiversité

#AlertePollution Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ? Cliquez ici pour nous alerter ! Cinq nouvelles "zones de présence permanente" (ZPP) du loup ont été détectées en France, principalement dans le sud-est, a indiqué lundi 27 janvier l'Office français de la biodiversité (OFB). Le "suivi estival" de la population, mené de mai à octobre, vise notamment à répertorier les cas de reproduction et les zones d'installation, contrairement au "suivi hivernal" qui vise à comptabiliser l'ensemble de la population.

Comme les chiens, les louveteaux rapportent la balle, conclut une étude? C'est un jeu connu de tous : lancer une balle ou un bout de bois afin que son chien intercepte et rapporte l'objet, encore et encore, encouragé par quelques caresses ou mots de félicitations.

Comme les chiens, les louveteaux rapportent la balle, conclut une étude?

De telles scènes se sont très certainement répétées depuis la domestication du "meilleur ami de l'homme", il y a 15 000 ans. Mais, selon une nouvelle étude, certains louveteaux savent eux aussi rapporter la balle. Cette découverte, publiée dans la revue iScience, bouleverse l'hypothèse longtemps soutenue selon laquelle la capacité à interpréter des comportements sociaux profondément humains est réservée aux chiens, et résulte d'un processus de sélection dû à l'élevage.

Elle a été faite par hasard, lorsque des chercheurs suédois ont soumis 13 louveteaux nés de trois portées différentes à des tests comportementaux. LIRE AUSSI >> Intelligence animale: ce que la science nous apprend. YouTube. YouTube. Le renard polaire, infatigable arpenteur de l’hiver arctique. Le chien viverrin, un carnivore nuisible venu d’Asie. Le chien viverrin (Nyctereutes procyonoides) est appelé Racoon dog par les Anglais, soit chien raton laveur en France ou encore chien martre, et Tanuki au Japon où il est le symbole de la prospérité.

Le chien viverrin, un carnivore nuisible venu d’Asie

Il s’agit d’un mammifère carnivore de la famille des Canidés, originaire d’Asie orientale qui, comme beaucoup d’autres espèces exogènes, est considéré comme nuisible et invasif. Le chien viverrin : carte d’identité Le chien viverrin a la taille d’un renard, le corps massif d’un blaireau, les pattes courtes des Mustélidés (martre, fouine…) et les couleurs du pelage rappelant le raton laveur, ce qui explique un peu les différents noms qui lui sont attribués. Au garrot, il mesure autour de 25 à 30 cm pour une longueur totale de 60 à 90 cm à laquelle il faut ajouter 20 à 25 cm d’une queue très touffue de couleur unie.

Le loup "en expansion rapide" en France, pas encore au seuil de viabilité. Paris (AFP) Avec environ 430 individus estimés, le loup, tant redouté par certains éleveurs, continue son "expansion rapide" en France, sans toutefois atteindre encore le se.uil de viabilité.

Le loup "en expansion rapide" en France, pas encore au seuil de viabilité

"Tous les indicateurs dont dispose le réseau Loup/Lynx (...) indiquent que l'espèce est en phase d'expansion rapide sur l'ensemble du territoire national", souligne le bilan de suivi hivernal publié lundi par l'Office national de la chasse et la faune sauvage (ONCFS). A la sortie de l'hiver 2017-2018, l'effectif estimé était d'environ 430 individus (intervalle de prédiction : 387-477), soit un taux de croissance annuel de près de 20%, précise l'Office dans un communiqué.

Plusieurs loups ont été repérés autour de Paris. Le loup serait-il revenu en région parisienne ? Deux associations l’affirment dans un rapport présenté au journal Le Parisien. Rédigé par Sybille de la Rocque, le 16 jan 2017, à 10 h 30 min Selon deux associations spécialisées, le loup se serait installé en région parisienne. Plusieurs traces de ce prédateur ont été repérées dans diverses forêts d’Île-de-France. Berger belge : caractéristiques, mode de vie et prix. “Je suis un nuisible” : un émouvant plaidoyer contre la chasse. Berger du Caucase : caractéristiques, mode de vie et prix. Le chacal doré, un nouveau prédateur en France. Qui veut la peau du renard.

RÉPUTATION. Le loup, plus « malin » qu'un chien ? Une nouvelle étude bouscule nos préjugés. “Les loups comprennent mieux les relations de cause à effet que les chiens” Cette affirmation étonnante est le résultat d’une étude scientifique menée par le “Wolf Science Center”, le Centre des Sciences du Loup, en Autriche. Après divers tests et expériences menés sur des loups et des chiens placés dans la même situation et le même environnement, il apparaît que les loups sont plus habilités à réfléchir de façon autonome et d’établir une notion de cause à effet.

De quoi bousculer quelques préjugés. L’étude menée par une équipe internationale de chercheurs sur les sciences naturelles venant d’Autriche, des Pays-Bas, d’Allemagne et d’Angleterre, a été publiée dans le Scientific Reports. Le renard roux, rusé et redoutable dans le poulailler. Une seule espèce de loup à l’origine de tous les chiens – Vegemag. Le renard est loin d’être un nuisible : il nous protège contre la maladie de Lyme. Le débat s'envenime concernant le nombre de loups hybrides en France.