background preloader

Botanique

Facebook Twitter

Primevère farineuse. Primula farinosa (Primulaceae)

Primevère farineuse

La lettre de l’OEPP de mai 2017 : les envahissantes. Dans sa lettre de mai 2017, l’OEPP (Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes) nous alerte sur de nouveaux taxons introduits en Europe Verticilliose sur Ailanthus altissima en AutricheAilanthus altissima (Simaroubaceae : Liste OEPP des plantes exotiques envahissantes) est native du nord et de l’est de la Chine et est une plante exotique envahissante dans la région OEPP.

La lettre de l’OEPP de mai 2017 : les envahissantes

A. altissima peut envahir différents habitats, dont les prairies gérées ou non, les forêts, les berges des rivières et des canaux, les bords des routes et des voies ferrées, les terrains vagues et les zones urbaines. A. altissima s’établit facilement sur les sites perturbés artificiellement, tels que les bords des routes et les fossés, particulièrement dans la région méditerranéenne comme par exemple dans le sud de la France. Du bleu chez les plantes sauvages ! Cela vous dirait d’aider les abeilles dont l’effondrement des populations est assez préoccupant (problème complexe, multifactoriel) ?

Du bleu chez les plantes sauvages !

Pour cela, rien de plus facile, il suffit de créer un jardin dit « Bee Friendly » ? Moi j’avoue, cela me fait bien plaisir de faire le tour du mien pour y découvrir de jolies fleurs épanouies où s’y affairent bourdons, abeilles, mouches, coléoptères, papillons… C’est joyeux, vivant et surtout d’un point de vue pollinisation tellement utile ! Alors je me suis rendue compte que pour donner un coup de main à Dame Nature, certains se lançaient dans la création de jardins « amis de abeilles » (ou tout autre pollinisateur)… car oui certaines espèces de fleurs attirent plus que d’autres. Plusieurs facteurs vont jouer dans l’affaire : la couleur, la forme, la disponibilité du nectar et du pollen et leur abondance. Fritillaire du Dauphiné. Fritillaria tubiformis (Liliaceae) Fritillaria delphinensis dans la flore de Coste Plante vivace de 15-30 cm, glaucescente, endémique des Alpes, rare mais localement abondante dans mes prairies d'altitude des Alpes méridionales en particulier dans les Hautes-Alpes, se rencontre de 800 à 2000 m Tige épaisse nue dans la partie inférieure.

Fritillaire du Dauphiné

Knautie des champs (Knautia arvensis / Scabiosa arvensis) : culture, entretien, semis. Plantes à massif > Knautie des champs, conseils en jardinage: culture, entretien, floraison, multiplication.

Knautie des champs (Knautia arvensis / Scabiosa arvensis) : culture, entretien, semis

Genre: Knautia (synonyme Scabiosa)Espèce: arvensisFamille: Caprifoliacées Origine: Europe, Caucase La Knautie des champs est une plante vivace au port touffu et érigé et au feuillage persistant. D'une croissance rapide, elle mesure 80 cm à 1,50 m de haut. Le saviez-vous ? A Alnwick, les plantes "les plus dangereuses d'Europe" dans le jardin qui tue - Sciencesetavenir.fr. C'est au nord-est de l'Angleterre, à Alnwick, qu'elles se sont donné rendez-vous.

A Alnwick, les plantes "les plus dangereuses d'Europe" dans le jardin qui tue - Sciencesetavenir.fr

Le cadre de ce symposium satanico-botanique ? Le parc de la duchesse de Northumberland. Au sein de ce domaine, un espace clos par une grille en fer forgé, peinte en noir et ornée de têtes de mort. "Ces plantes peuvent tuer", prévient l'écriteau. Bienvenue à Poison Garden, royaume des plantes "les plus dangereuses d'Europe". 1 730 nouvelles plantes découvertes en 2016. L’organisation scientifique Les Jardins botaniques royaux de Kew dresse un nouvel inventaire de la flore mondiale.

1 730 nouvelles plantes découvertes en 2016

De possibles aliments du futur y figurent. C’est une publication qui ravira les naturalistes et, plus largement, les amoureux du monde végétal. Les Jardins botaniques royaux de Kew, organisation scientifique qui gère notamment les célèbres Kew Gardens de la banlieue londonienne, inscrits au patrimoine de l’Unesco, livrent, jeudi 18 mai, la deuxième édition de leur rapport annuel sur l’état des lieux mondial des plantes. Un « herbier » auquel ont contribué 128 scientifiques de 12 pays.

On y apprend que 1 730 nouvelles espèces de plantes ont été découvertes en 2016 sur la planète, dont certaines constitueront peut-être des aliments du futur. C’est aussi le cas de sept variétés d’Asphalathus, plus connu sous le nom de « thé rouge » ou rooibos en Afrique du Sud. Une découverte sans précédent : les plantes savent quand elle sont en train d’être mangées. Restez curieux.

Une découverte sans précédent : les plantes savent quand elle sont en train d’être mangées

Suivez nous ! BOTANIQUE. Mythe horticole: la toxicité des feuilles de chêne. Feuilles de chênes: pas aussi nuisibles qu’on le dit.

Mythe horticole: la toxicité des feuilles de chêne

On entend souvent le conseil de ne pas mettre des feuilles de chêne (Quercus spp.) dans le compost, car elles seraient toxiques… ou trop acides (les diffuseurs de cette fausse information ne semblent pas toujours pouvoir s’entendre sur l’explication) et ne doivent pas servir de paillis non plus. Mais c’est essentiellement faux… avec un brin de vérité, comme c’est souvent le cas des mythes horticoles. C’est vrai que les feuilles de chêne contiennent beaucoup de tanins, des substances phénoliques qui seraient toxiques aux humains si on en mangeant trop… mais personne ne consomme des feuilles de chêne. Les tanins en trop forte concentration sont toxiques aussi à certains herbivores (chevaux, vaches, etc.)… qui éviteront de manger les feuilles de chêne s’ils ont d’autres possibilités, car elles sont très amères au goût. D’ailleurs, nous consommons régulièrement des tanins sans que ça semble nous nuire.

Le sceau de Salomon, fleur des bois et plante médicinale quoique toxique. Le mois de mai est bien installé, la terre s’est réchauffée et de minuscules plantules de carotte, de coriandre, de cressonnette marocaine, d’arroche rouge, de roquette, de tagète, de pimprenelle, d’amarante bravent le vent froid et la pluie.

Le sceau de Salomon, fleur des bois et plante médicinale quoique toxique

Nous réalisons que notre lopin est en fait venteux, que les arbres et les haies de thuyas alentour créent peut-être des appels d’air froid, comme on peut en ressentir sur le parvis de la Bibliothèque François-Mitterrand, à Paris. Seuls les radis affichent une vigueur insolente, à l’abri sous le châssis et protégé d’un film plastique. Et si vous connaissiez toutes les plantes sauvages comestibles de votre jardin? – L'Humanosphère. Débrouille – S’alimenter : Saviez-vous qu’il existe des Gens qui peuvent identifier toutes les plantes comestibles de votre jardin, vous en dresser une liste avec photographies à l’appui? Non? Tant mieux! 🙂 Combien ça coûte : Comptez 350 euros pour 2 heures et – bien sûr – il faudra payer les trajets de l’expert. Est-ce que ça vaut la peine? Sur le long terme, vous économisez beaucoup de frais d’essence, de temps et d’argent. Chez qui s’adresser? Voilà qui est fait 🙂 Il y a moins d'enseignements dans ces articles que d'indications d'étude : le désir de ceux qui liront complétera vite et bien toutes leurs imperfections.

Trèfle semeur. Connaissez-vous l’ail des ours (Allium ursinum), la plante sauvage la plus connue et la plus cueillie? – L'Humanosphère. S’alimenter et conserver : L’ail des ours est une plante qui doit être formellement reconnue avant d’être cueillie! Voici pourquoi je ne vous en parle qu’en milieu de saison… Les premières feuilles de l’ail des ours apparaissent en février-mars et les fleurs d’avril à juin. Pourquoi formellement reconnue? Parce que plusieurs espèces très toxiques lui ressemblent comme deux gouttes d’eau! Comme le muguet, la colchique d’automne, l’arum maculé! Soit, vous voici prévenue(-e)! CONSEIL : La cueillette de fleurs en forêt. Au printemps, les parterres forestiers fleuris invitent à la cueillette. Elle sera raisonnée et respectueuse du milieu. Cueillir et ramasser des fleurs fait partie des plaisirs simples de la randonnée en forêt.

Pourtant certaines espèces comme les jonquilles ou le muguet connaissent aujourd'hui des cueillettes excessives pouvant fragiliser leur présence. Ces 4 plantes sauvages sont médicinales et super nutritives. Elles poussent partout dans le monde et sont faciles à reconnaître. Le pied de mouton, champignon qui se ramasse jusqu'après les gelées. Tamier (Tamus communis) : propriétés, bienfaits et vertus pour la santé. Le tamier est une belle liane qui pousse naturellement dans nos forêts, bords de route et haies, où ses tiges volubiles s’enroulent autour des troncs d’arbres. Décryptage du génome de la toute première plante. Autour de Frescati - Les plantes sauvages - Jardins Merveilleux. Voici venu le temps des balades botaniques....

Je vous emmène avec moi sur les sentiers lotois. Vous me suivez ? Barbe de capucin (Cichorium intybus) ou chicorée sauvage : plantation, culture. La chicorée sauvage ou chicorée amère est une plante vivace rustique touffue ayant une grosse racine pivotante. Est-ce que les plantes peuvent mémoriser et apprendre de leurs expériences ? - Sciencesetavenir.fr. Éloge des baies… Explorez la diversité des plantes avec Smart’Flore !

Smart’Flore permet d’explorer les plantes autour de soi, d’apprendre à les reconnaitre et de s’initier facilement à la botanique au contact du terrain. En un simple geste, l’utilisateur guidé par l’application, peut aller à la rencontre des espèces les plus proches. Une fois la plante trouvée il pourra apprendre le nom de celle-ci, en savoir plus sur ses usages et ses spécificités morphologiques. Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse. Le grand voyage des plantes sauvages… En chanson (partie 2) ! Reprenons notre chanson sur le grand voyage des graines des fleurs sauvages là où nous l’avions laissée. Nous sommes quelque part entre le quatrième et le cinquième couplet, où un Merisier, adepte du «taxi-crotte» (ses cerises voyagent dans l’intestin des oiseaux qui les mangent), rêve d’un moyen de transport un peu plus hygiénique: l’eau !

Index des noms vernaculaires (Cazin 1868) — PlantUse. A la recherche du Peigne de Vénus perdu ! Bulbocode printanier. Renoncule d'eau, Grenouillette, Renoncule aquatique, Ranunculus aquatilis. Le plus grand herbier du monde enfin numérisé. HORTICULTURE & PLANTES MEDICINALES. Plantes comestibles. Sauvages du Poitou. L’arbre, notre semblable. Floraison et Météo printanières. D’où viennent les fleurs ? L’« abominable mystère de Darwin » s’éclaircit.

Stellaire des bois. 16 plantes sauvages comestibles : guide pratique. A télécharger gratuitement : Un livre sur les plantes médicinales de Bretagne! – L'Humanosphère. Comment les plantes deviennent carnivores. Faux acacia, Robinier : plantation, culture, taille et variétés. Véronique germandrée. La numérisation du plus grand herbier du monde ouvre de nouveaux horizons de recherche. Oeillet sauvage. Charme, Carpinus betulus : fiche botanique. Changement de platanes au canal du midi. L'herbier du Muséum national d'histoire naturelle est disponible en ligne - Sciencesetavenir.fr. Saxifrage rude. EN IMAGES. La fluorescence des plantes révélée par des clichés incroyables - Sciencesetavenir.fr.

Connaissances et intérêts des plantes. Véronique mouron d'eau. L’inventaire des algues, lichens et mousses de l’Ouest de la France est sur les rails. Galéopsis à feuilles larges. Découvrir le conservatoire des agrumes en Corse. Comment la sève monte dans les plantes ? Pallénis épineux. Qu'est-ce que le pourpier ? Cours de Botanique en PDF à Télécharger. Le gui, un terrible parasite porte bonheur. Poirier sauvage, Pyrus pyraster : fiche botanique. Lunaire annuelle: décrochez la Lune! La croissance des plantes. Les différents types de plantes. Vocabulaire de la botanique (7) : Poacées, herbes, céréales, pelouses et gazons! Armoise des Alpes. La chélidoine (Chelidonium majus) Orme champêtre et l'orme diffus : fiche botanique. Menthe aquatique.

Familles de la flore française! (Game of thrones et botanique, épisode 3) Cueillette des champignons : évitez l'intoxication - champignons, intoxication, cueillette. Catananche bleue. Plantes Carnivores – Leur beauté fatale en 42 photos. Cakile marítima. Séneçon des Alpes. Un outil collaboratif pour identifier les plantes. Les plantes invasives en France. Saponaire jaune. 10 conseils pour réussir sa cueillette de champignons. Reconnaître les plantes dans la nature - Astuces testées. Rhapontique à feuilles d'aunée. Kernéra des rochers. Les Orchidées Sauvages de France.

Comment identifier une plante inconnue ? Quelques pistes. eFlore : déjà un million de pages vues en 2016 ! Merci aux telabotanistes pour leurs contributions. Comment reconnaître un champignon comestible ? Les orchidées sauvages, des fleurs aussi surprenantes que méconnues. L'identification des fleurs à la portée de tous ! L’Arum, prison dorée. Herbier de la flore francaise. Les fleurs des prés. L'onagre, une belle de nuit exotique au bord du chemin. Nouveautés dans l’inventaire des herbiers.

Découvrez l’amarante, cette plante méconnue aux incroyables qualités nutritives.