background preloader

Agroecologie

Facebook Twitter

Agroécologie : les innovations du collectif « Explorons la diversité » Le collectif « Explorons la diversité » est passé de 19 élevages à 27 en juin 2019. 35 éleveurs participent régulièrement aux travaux.

Agroécologie : les innovations du collectif « Explorons la diversité »

Le collectif comprend 17 jeunes agriculteurs qui se sont installés pendant le projet. La quasi-totalité des exploitations est engagée en agriculture biologique. Isabelle Pailler, animatrice du collectif et conseillère lait biologique et conventionnel à la Chambre d’agriculture de Bretagne, présente les objectifs ambitieux et multiples du projet de ce groupe. Quelles méthodes innovantes ont été mises en place par le collectif ?

L’objectif des éleveurs est d’atteindre l’autonomie alimentaire, de produire du lait à moindre coût et à faible impact environnemental. Quel est l’impact sur l’environnement ? Le groupe a évalué son impact sur le réchauffement climatique. Agroécologie : en quoi ça consiste ? Pierre Champleboux, Jellyfish France De plus en plus utilisé pour définir un nouveau modèle agricole, le terme "agroécologie" n'est pourtant pas nouveau et est apparu dès le début du vingtième siècle.

Agroécologie : en quoi ça consiste ?

Zoom sur ce modèle d'agriculture de plus en plus populaire. Qu'est-ce que l'agroécologie ? Employé pour la première fois en 1928 par le chercheur américain Basil Bensin, le terme "agroécologie" définit un modèle agricole qui suit une philosophie plutôt simple, selon laquelle il est possible de produire mieux tout en étant plus respectueux de l'environnement. Au milieu des années 1970, cette méthode commence à devenir populaire et à se démocratiser, et depuis, elle n'a cessé de gagner des adeptes, devenant même au fil des années un argument apte à séduire celles et ceux qui souhaitent consommer de façon plus éthique. L’hydroponie à taille humaine, une solution pour produire sur des terres polluées. La culture hors-sol a souvent mauvaise presse.

L’hydroponie à taille humaine, une solution pour produire sur des terres polluées

Et pour cause, ce mode de production évoque dans les esprits des grandes serres chauffées produisant les tomates hybrides à perte de vue qui rempliront les étals des supermarchés hors-saison. Au-delà de la caricature, des techniques comme l’hydroponie, qui consiste à cultiver les plantes dans l’eau en leur apportant les nutriments nécessaires, n’ont pourtant pas que des inconvénients. Certains s’attachent ainsi à pratiquer ce mode de culture très économe en eau et en minéraux sur petite surface et dans le respect de l’environnement. C’est le cas de la micro ferme des Sourciers, dans le Gers, qui pratique l’hydroponie alternative. Ces cultivateurs d’un nouveau genre démontrent que l’hydroponie peut constituer une réelle alternative pour produire des légumes de manière écologique sur des terres arides ou polluées.

C’est dans le Sud-Ouest, à Lagraulet du Gers, que se sont installés Les Sourciers, dans une serre de 650 mètres carrés. Raphaël D. SOL : Assurer la souveraineté alimentaire par l’agroécologie paysanne. Le modèle unique de développement économique et social qui a prévalu ces dernières décennies s’essouffle, ses limites sont de plus en plus évidentes.

SOL : Assurer la souveraineté alimentaire par l’agroécologie paysanne

Dans le secteur de l’alimentation et de l’agriculture, il est urgent de protéger les ressources naturelles, la biodiversité et de revaloriser le rôle des paysans. Pour l’association SOL, la transition qui s’impose passe par l’agroécologie paysanne. Depuis 40 ans, elle appuie différentes initiatives en Inde, en Afrique de l’Ouest, au Pérou et en France, agissant auprès des populations locales pour les aider à reconquérir leur souveraineté alimentaire.

Alors que la planète possède les ressources suffisantes pour nourrir toute la population humaine et que le gaspillage alimentaire atteint des sommets dans les pays les plus riches, plus de 800 millions de personnes souffrent encore de la faim, soit 1 terrien sur 9. Cette situation est inadmissible et paradoxale. Protéger les prairies permanentes : une priorité pour la biodiversité et l’agroécologie. L’agriculture intensive et la destruction des milieux naturels est une des causes majeures de la crise que connait la biodiversité à l’échelle planétaire, européenne et française.

Protéger les prairies permanentes : une priorité pour la biodiversité et l’agroécologie

A ce jour, la plupart des études s’intéressant aux effets de l’agriculture sur la biodiversité se sont focalisées sur leurs effets immédiats, ignorant leurs potentiels effets rémanents à long terme. « LA QUESTION DU MOIS » : Qu'est ce que l'agroécologie ? Décryptage de l’agroécologie Chaque mois, dans notre newsletter, nous décryptons et détaillons une des grandes questions de notre livret « La Bio en Questions ».

« LA QUESTION DU MOIS » : Qu'est ce que l'agroécologie ?

Ce mois-ci, nous nous penchons sur la question « Produire en bio, est-ce meilleur pour l’environnement ?» Planter des forêts locales : la nouvelle approche écologique de la méthode Miyawaki. Agroécologie : les haies bocagères, à quoi ça sert ? Dans la foulée du One Planet Summit 2021 dédié à la Biodiversité, le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, confirmait la volonté de ses services de relancer activement la plantation de haies bocagères dans nos campagnes.

Agroécologie : les haies bocagères, à quoi ça sert ?

Au total, 7 000 kilomètres de haies devraient donc être plantées d’ici à 2022 dans le cadre du plan France Relance. Un chiffre à mettre en balance avec les 750 000 kilomètres de haies qui ont disparues des bocages français depuis 1950 en raison du remembrement agricole et du déclin de l’activité d’élevage au profit de la céréaliculture intensive. 70 ans plus tard, face au déclin de la biodiversité et la nécessité de repenser nos modèles agricoles autour du développement de pratiques agroécologiques, les haies redeviennent à la mode. Mais planter des haies, à quoi ça sert ? Un allié dans la lutte contre le réchauffement climatique Les haies permettent de stocker du carbone.

Les haies permettent de lutter contre les sécheresses. Qu'est-ce que l'agroécologie ? Qu’est-ce que l’agroécologie ?

Qu'est-ce que l'agroécologie ?