background preloader

Agriculture, Jardins

Facebook Twitter

Bonne nouvelle ! L’agriculture bio génère de plus en plus d’emplois en France. Restez curieux.

Bonne nouvelle ! L’agriculture bio génère de plus en plus d’emplois en France

Suivez nous ! En France, consommer bio devient de plus en plus populaire. L’Agence bio révèle dans sa dernière enquête l’impact de ce secteur sur l’économie française. L’agriculture biologique, forte d’une croissance spectaculaire, génère actuellement de nombreux emplois sur le territoire français. Un secteur créateur d’emploi Contrairement à l’agriculture traditionnelle en pleine crise en France depuis quelques années, l’agriculture biologique poursuit son développement. Cette progression, qui croît chaque année, semble sur une bonne voie pour continuer à se développer. Une forte mobilisation des Français Si l’on considère toute la chaîne économique qui vient supporter l’agriculture biologique (transformation, distribution, import/export, conseil, formation, contrôle…) on peut compter jusqu’à 40 320 emplois.

L'effondrement de la production de miel en France. S’agit-il là d’une simple mauvaise année ou d’une conséquence du déclin des abeilles et du changement climatique ?

L'effondrement de la production de miel en France

Espérons qu’il ne s’agit que d’une mauvaise passe : les chiffres de FranceAgriMer montrent un effondrement de la production de miel pour 2016. Miel : une production qui dégringole D’après cette étude(1), la production de miel serait passée de 24.000 tonnes en 2015 à moins de 17.000 tonnes en 2016 soit un recul de 33,5 % sur un an. De façon générale, entre 2010 et 2016, on a observé une diminution du rendement moyen national de 24 %.

La cause : des conditions météorologiques défavorables France AgriMer analyse cette baisse par “des conditions météorologiques défavorables tout au long de la saison sur l’ensemble de la France“. Le Sud en général, et la région Occitanie en particulier est l’endroit où l’on produit le plus de miel : presque un quart de la production nationale est réalisée dans cette seule région. Le marché sur l’eau : une solution d'avenir. Créée en 2011, l’association du Marché sur l’eau encourage un mode de consommation raisonné et responsable, par la vente de produits locaux, souvent bio et de saison, via un transport fluvial moins polluant.

Le marché sur l’eau : une solution d'avenir

Grâce à son bateau, unique en Île-de-France, l’association accoste chaque semaine sur des rives urbaines à Sevran (93), Pantin (93) et Paris (75). Les consommateurs bénéficient ainsi de produits cultivés et récoltés quelques heures auparavant dans la campagne francilienne. Installé en face du bassin de la Villette place Stalingrad, le Marché sur l’eau propose des produits frais et de saison, amenés par bateau © Laure Hänggi « Ah ça y est, le voilà ! Agriculture. Les bienfaits de la permaculture : cet homme cultive 300 kg de légumes par an dans son petit jardin. Restez curieux.

Les bienfaits de la permaculture : cet homme cultive 300 kg de légumes par an dans son petit jardin

Suivez nous ! En imitant la nature et en associant bien ses radis, ses salades, ses tomates ou ses carottes, Joseph Chauffrey est parvenu à obtenir 300 kg de légumes chaque année dans son petit jardin. Les arbres peuvent dégrader la qualité de l’air. En ville, par forte chaleur, les végétaux produisent de l’ozone et des particules fines.

Les arbres peuvent dégrader la qualité de l’air

Planter des arbres en ville serait-il nocif pour la santé ? OGM : les cultures ont augmenté en 2016. Les cultures génétiquement modifiées ont augmenté de 3 % en 2016.

OGM : les cultures ont augmenté en 2016

Si 26 pays cultivent des OGM, 5 pays concentrent 91 % des cultures : le Brésil, l’Inde, l’Argentine, les États-Unis et le Canada. D’après le rapport annuel du service international pour l’acquisition d’applications biotechnologiques, les cultures génétiquement modifiées (OGM) ont progressé de 3 % en 2016, dépassant les niveaux de 2014. 185,1 millions d’hectares étaient cultivés par 18 millions de fermiers dans 26 pays (19 en voie de développement et 7 pays industrialisés). Dans une perspective plus longue, la croissance des cultures génétiquement modifiées est impressionnante : celles-ci sont désormais 110 fois plus importantes qu’en 1996, où elles ne représentaient que 1,7 million d’hectares. Une pomme génétiquement modifiée devrait voir le jour ©Whyframe. Agriculture : comment préparer la PAC de 2020 ? La vie agricole européenne changera bientôt.

Agriculture : comment préparer la PAC de 2020 ?

Dès 2020, une nouvelle Politique agricole commune verra le jour. Une consultation publique est lancée en ligne et permet aux fédérations, aux associations et aux ONG de s’exprimer en amont. Rédigé par Maylis Choné, le 25 Apr 2017, à 10 h 40 min. Le plan Ecophyto 2025 de réduction de l'usage des pesticides est-il réaliste ? Des agronomes et des sociologues de l’Inra ont analysé les plans Ecophyto 1 et 2 lancés par le gouvernement pour diminuer l’usage des pesticides en agriculture.

Le plan Ecophyto 2025 de réduction de l'usage des pesticides est-il réaliste ?

Interview de Jean-Marc Meynard, un des auteurs de la publication. lors que le plan gouvernemental Ecophyto 1 lancé en 2008 visait une réduction de l’utilisation de pesticides de 50% en 2018, force est de constater que l’objectif est loin d’être atteint. On a observé au contraire entre 2009 et 2013 une augmentation de 5% de la consommation nationale de pesticides, selon un des indicateurs retenus pour le suivi du plan. Fin 2015, le gouvernement a annoncé le plan Ecophyto 2 avec le même objectif de réduction des pesticides de 50%, mais à l’horizon 2025. Quand les paysans parlent d’agroécologie. Présentation du livre par son éditeur : Ces paroles de paysans soucieux d’une approche agroécologique dans leurs pratiques quotidiennes sont le cœur et la matière principale de ce livre qui se propose de restituer, au gré des saisons et des territoires, les savoirs écologiques et les expériences répondant aux défis agricoles contemporains.

Quand les paysans parlent d’agroécologie

Vers l’agroécologie, paroles de paysans, ouvrage collectif, éditions Actes Sud, 200 p., 32 €. Source : éditions Actes Sud. Réduire l'usage des pesticides en agriculture sans perte de performances. Dans le cadre du réseau DEPHY-Ferme, action majeure du plan gouvernemental EcoPhyto visant à réduire et améliorer l’usage des produits phytosanitaires, les chercheurs de l’Inra, en collaboration avec l’entreprise Agrosolutions, ont étudié la relation entre le niveau d’usage de pesticides et les performances des systèmes de culture en termes de productivité et de rentabilité.

Réduire l'usage des pesticides en agriculture sans perte de performances

Les résultats, publiés dans Nature Plants le 27 février 2017, montrent qu’une réduction significative de l’usage de pesticides est possible sans dégrader, à l’échelle de l’exploitation agricole, les performances productive et économique, à condition d’adaptations conséquentes des pratiques agricoles. La mise en œuvre de nouvelles pratiques n’est pas nécessairement facile et requiert un accompagnement des agriculteurs. Le Jardin Forêt – Permatheque. Rendre à l’agriculture son rôle central. Présentation du livre par son éditeur : La mondialisation et la « révolution verte » n’ont pas tenu leurs promesses, car toutes deux sont des idéologies qui ne prennent pas en compte la réalité. Désormais, les citoyens protestent contre ce modèle archaïque et demandent à l’agriculture d’évoluer vers plus de durabilité, en produisant des aliments de qualité et en assurant aux paysans une pérennité de leur métier. Présenter l’agriculture durable comme une solution pour cette France qui importe sa nourriture et ses produits manufacturés de pays à bas salaires peut paraître utopique.

Or, elle porte en elle deux atouts fondamentaux : d’une part, nous pouvons nous passer de biens industriels, mais pas de nourriture ; d’autre part, elle est la seule source durable de richesse des nations. Le jardin bioclimatique, est-ce l'avenir ? Je ne sais pas pour vous mais moi, je ne vis vraiment pleinement qu'à la belle saison, quand je peux enfin passer des heures dans mon jardin. Je ne peux pas me passer du contact quotidien avec le végétal et je sais que je ne suis pas la seule. Ce que je sais aussi, c'est que l'entretien d'un jardin ne doit pas se faire au détriment de la nature et j'ai toujours mis un point d'honneur à utiliser le moins possible de pesticide et insecticide autres que bio ou faits maison. La mousse a petit à petit recouvert des endroits du gazon, tant pis ou tant mieux d'ailleurs, car marcher pieds nus sur de la mousse est un vrai plaisir et ces coins-là du jardin restent toujours verts.

Des pucerons colonisent les rosiers, s'il y en a trop et que les oiseaux ne s'en sortent pas, je vaporise de l'infusion de lavande. Je n'arrose jamais (j'habite dans le Nord alors c'est facile). Bref, je laisse faire la nature. Avec "Strasbourg ça pousse", la Ville veut voir plus de jardiniers en ville. Prêt à biner ? Une semaine après avoir été désignée troisième ville la plus verte de France, Strasbourg met en place, dès mardi 21 janvier, l’initiative « Strasbourg ça pousse ». Celle-ci vise à inciter les habitants à jardiner dans l’espace public, en s’informant via un site internet dédié (www.strasbourgcapousse.eu) sur les espaces exploitables dans la ville.

Paris donne des permis pour « végétaliser » tout ce que vous désirez ! Voilà de très bonnes nouvelles ! Passée un peu inaperçue l’été dernier, cette loi adoptée par les élus du conseil de Paris, permet au parisien d’acquérir un permis pour végétaliser le lieu qui vous plait le plus ! Une très belle alternative pour reverdir nos villes issues du 100 % béton… Jardins exotiques : les 10 plus beaux à visiter en France. Le jardin exotique d'Eze offre un panorama exceptionnel jusqu'aux Monts de l'Esterel et au golfe de Saint-Tropez. Le jardin exotique d’Eze : une promenade botanique et un panorama grandiose Situé dans les Alpes-Maritimes, le jardin exotique d’Eze est aménagé sur l’emplacement d’une ancienne forteresse. Il bénéficie d’un panorama exceptionnel à 429 mètres au-dessus de la Méditerranée.

Agencé en deux grandes zones, le jardin comprend une multitude de plantes très diverses de par le climat dont elles sont issues. Agriculture urbaine et villes comestibles : l'avenir est-il sur les toits ? - consoGlobe. Une vague verte d’un nouveau genre déferle sur les villes de l’Hexagone et d’Europe, après avoir conquis l’Amérique du Nord : toits cultivés, jardins partagés, balcons de biodiversité, friches exploitées, micro-f’ermes… Chaque parcelle libre, même de quelques mètres carrés suffisent pour qu’un potager y fleurisse ! Tant est si bien que d’après la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture), l’agriculture urbaine et périurbaine (AUP) serait pratiquée par 800 millions de personnes dans le monde, et fournirait déjà de la nourriture à un quart de la population urbaine mondiale… Une tendance qui devrait évoluer considérablement d’ici à 2030, d’autant que la croissance rapide des villes met de plus en plus à rude épreuve les systèmes d’approvisionnement alimentaire urbains, et que les besoins alimentaires et plus précisément ceux en produits et aliments frais se sont accrus.

Les nouveaux visages de l’agriculture. L'agriculture en ville gagne du terrain : 5 projets qui le démontrent de par le monde. La ferme qui élevait des lombrics. Agriculture de précision: la technologie pour les paysans de demain. L’agriculture de précision, connectée, qui utilise services de télé-détection, systèmes d’aide à la décision ou autoguidage pour les tracteurs à l’aide de GPS et de traitement de données, se développe massivement.© AFP Tobias SCHWARZ Paris (AFP) – Sur l’écran de contrôle, les parcelles ensemencées, mais non traitées, s’affichent en vert.

Celles qui apparaissent en bleu ont été « pulvérisées ». Sur le champ en rose, un ouvrier conduisant un tracteur connecté travaille. La crise agricole est d’abord et surtout une crise du sol. Hydroponie, serres en surpression, l'agriculture du futur s'expose à Berlin - Sciencesetavenir.fr. ORDINATEUR. Du désert australien à Hiroshima, du sud de la France au Mexique, des serres de plus en plus high-tech, où tomates et fraises rougissent sous le pilotage d'un ordinateur et sans pesticide, fournissent les fruits et légumes de demain.

L'agriculture française en quelques chiffres-clés. Agriculture biologique: les surfaces continuent de progresser en 2016 - Magazine GoodPlanet Info. L'Agriculture raisonnée, plus adaptée que la bio ? La révolution des urbainculteurs. ADEME&Vous : Alimentation et agriculture : transition durable au menu. Agriculture - Jardin. Le génome du quinoa décrypté, sa culture devrait être facilitée. En agriculture, la pensée écologique est plus moderne que la pensée industrielle. La bonne gestion des sols agricoles : un enjeu de société - cese. Pesticides: les ventes reculent en France pour la première fois depuis 2008. Une ferme-usine de 800 veaux a été autorisée en Pays basque. L’agriculture urbaine doit rester un bien commun, pas une activité commerciale. Les pesticides sont désormais interdits dans les communes.

Des semences libres pour délivrer les paysans des géants agro-industriels. Légumes, houblon et aromates sur les toits de Paris en 2017. La dynamique collaborative qui disrupte le système agroalimentaire. Assiette Sauvage - Cueilleur-Culteur N°1. Des jardins flottants pour libérer la rivière de Chicago de la pollution ? L'agriculture urbaine est-elle une utopie ou un challenge ?

Ces potagers envahissent les toits de Paris et c’est positif ! Des variétés végétales disparues revivent grâce à une banque. Mangerons-nous encore des avocats dans 10 ans ? « Les pesticides présentent des risques avérés sur les riverains » Le verdict est sans appel : la banane est désormais menacée de disparition. L'agriculture de conservation.

L’agroécologie. Devenir Gardien de Semences. Une nouvelle ferme sans sol ni soleil lancée à Lyon. Agriculture : des dizaines de fermes d’avenir voient le jour partout en France. Comment limiter l'utilisation des pesticides? Des agriculteurs azuréens nous expliquent comment - Nice-Matin. En agriculture, les micro-fermes ont un très grand avenir. Des aliments nocifs pour la planète et pour nous-mêmes. Blue Bees pour soutenir l'agriculture alternative. Agriculture biologique : le Danemark s’impose en véritable précurseur. Les villes autosuffisantes en alimentation, où en est-on ? Les plantes huit fois plus efficaces à réduire la pollution atmosphérique qu’on ne le pensait – Jardinier paresseux. Autonomie alimentaire : peut-on vraiment y arriver.

Expérience à Londres pour dépolluer les rues. Les abeilles sauvages victimes des nouveaux pesticides. Des insectes résistants aux pesticides inquiètent les Etats-Unis. Promouvoir l’écologie urbaine en proposant des concepts innovants de jardinage urbain. Marc Dufumier : « L’agroécologie maintient la biodiversité » La nature en ville : des enjeux paysagers et sociétaux. Nourrir les villes de demain. Planter des arbres pour combattre la discrimination des femmes en Inde.

Les jardins potagers associatifs sont-ils vraiment écologiques et sains. Qu'est-ce que l'agroécologie : fiche pratique. Pesticides : une carte interactive des victimes. Comprendre les problèmes posés par les pesticides en 5 minutes. Un potager pour retrouver le vrai goût des tomates.