background preloader

Art contemporain

Facebook Twitter

Sorcières, Mythes et Réalités : ces femmes qui flirtent avec le Diable. Pondu par Tom Larret le 8 mars 2012 Notre charmante stagiaire Tom Larret est allée voir Sorcières, Mythes et Réalités l’expo consacrée aux sorcières au Musée de la Poste.

Sorcières, Mythes et Réalités : ces femmes qui flirtent avec le Diable

Elle vous raconte et vous rencarde plus sur le sujet. A l’occasion de la journée internationale des droits des meufs, et pour changer du poing levé et manucuré, je me suis intéressée à l’une des multiples représentations allégoriques de la gonzesse, à savoir la sorcière. Oui, parce que dans nos contrées européennes, magie noire = vagin, depuis Circé chez Homère, Erichto chez Lucain jusqu’à Mathilde chez Lewis. Les hommes sorciers, c’est Merlin l’Enchanteur et Harry Potter (un peu Voldemort aussi mais je fais partie de son armée alors je dis trop rien). En allant voir à l’Adresse (Musée de la Poste) l’exposition consacrée intitulée Sorcières, Mythes et Réalités, je m’attendais à savoir pourquoi turlututu et chapeau pointu étaient des accessoires aussi féminins qu’un sac à main en croco. Samedi 7 Avril 2012. Le sport et la photographie scientifique.

Contexte historique Au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, la photographie, en tant que pratique professionnelle ou de loisir, suscite un engouement considérable accru par les progrès techniques.

Le sport et la photographie scientifique

Durant la IIIe République, elle atteint sa pleine maturité technique et pratique. Au même moment les activités physiques se développent et rencontrent un succès croissant. Les sociétés de gymnastique se multiplient (vers 1900, l’Union des sociétés de gymnastique de France, fondée en 1873, en compte plus de 800). De même, le sport moderne devient un phénomène social (les associations scolaires sont progressivement remplacées par des clubs civils dont le nombre ne cesse d’augmenter jusqu’en 1914). Analyse des images Les deux premiers clichés sont des chronophotographies réalisées par Georges Demenÿ à l’École de Joinville. Interprétation Inventée par le physiologiste Etienne-Jules Marey en 1882, la chronophotographie est un instrument d’observation scientifique.

Artistes

Les vidéos Télérama. URBAN. Fubiz™ Maison des Arts. 104 - CENTQUATRE. Centre de création numérique. Palais de Tokyo. Art culture musée expositions cinémas conférences débats spectacles concerts. Une œuvre à la loupe : Mondrian. Edward Hopper et le cinéma. Révolutions Numériques. Précédentsuivant EXPOSITION (2062, ALLER-RETOUR VERS LE FUTUR) 2062, L'EXPOSITION Mercredi 1 février - Dimanche 25 mars. You are here: Home » Categories d'événements: Exposition et Tous les événements . » Tag de l'événement: 2012 , centre pompidou , contemplation , EVENEMENTIEL , Exposition , grands boulevards , illustration , illustrations , inauguration , installation , installations , invention , la gaîté lyrique , les halles , et voyage . » EXPOSITION (2062, ALLER-RETOUR VERS LE FUTUR) 2062, L’EXPOSITION Mercredi 1 février – Dimanche 25 mars Nombre de visites 75 , 1 visites aujourd'hui Description Voyagez entre passé, présent et futur, de l’intime au collectif grâce aux artistes, designers et architectes de l'exposition 2062.

L’exposition 2062 invite artistes, designers et architectes à s’approprier l’espace et le temps autour de trois approches qui se répondent : le futur vu depuis 2012, 2012 vu depuis le futur et un panorama de 200 ans, de l’inauguration de la Gaîté (en 1862) jusqu’à 2062 . Ingénieuse, la Micro ferme de Damien Chivialle s’adapte à notre futur urbain. Les artistes de l'exposition 2062 :

Exposition 2062. L’avis de Time Out Publié le: Jeu fév 2 2012 Pour souffler leurs bougies en avance, certains sont prêts à arrondir les angles, d'autres à changer la date du calendrier, en s'imaginant une machine à avancer et remonter dans le temps. C'est le cas de la Gaîté Lyrique qui, au lieu d'attendre l'an 2062 pour fêter le bicentenaire de sa création, a décidé de célébrer ses 200 printemps dès l'hiver 2012 à l'occasion d'une exposition décapante.

Embarquement pour un aller-retour vers le futur foisonnant de créativité : le fief des arts numériques joue les capsules spatio-temporelles jusqu'au 25 mars, ouvrant l'ensemble de son espace à des réflexions artistiques qui cherchent à interroger ce que le futur nous réserve, à éclairer le présent depuis l'avenir ou, pour certaines, à questionner la manière dont les réalités d'aujourd'hui fabriquent celles, encore fictives ou incertaines, de demain. 1 • Futur antérieur : la surconsommation vue par Pleix.

La Ferme du Buisson.