background preloader

Agriculture & environnement

Facebook Twitter

G R I C E. Lu, vu, entendu. Deep Green Resistance France - stratégies pour sauver la planète. Test jeu de rôles sur élevage dans Parc National de Hwange (Zimbabwe) Contexte : Ce travail s’inscrit dans le cadre de la thèse de Arthur Perrotton (sous la direction de Doyle McKey, codirection M. de Garine & C.

Test jeu de rôles sur élevage dans Parc National de Hwange (Zimbabwe)

Le Page, Projet ANR SAVARID), dans le système socio-écologique du Parc National de Hwange. Ce travail de thèse mobilise entre autre une démarche participative et plus particulièrement la co-construction d’un jeu de rôles portant sur la coexistance entre une aire protégée et des agriculteurs/éleveurs. On peut résumer le contexte local ainsi: Notre zone d’étude est située à l’interface entre deux aires protégées que sont le parc de Hwange (zimbabwe) et la foret de Sikumi, et une zone rurale.

Conservation et agriculture vivrière cohabitent au quotidien, les aires protégées n’ayant aucunes barrières. Cette situation génère tout autant d’opportunités que de conflits entre acteurs. Ce jeu a été créé conjointement par les chercheurs et des représentants de la communauté rurale considérée dans nos travaux. Le jeu de rôles ButorStar. Ce jeu de rôles a été conçu pour sensibiliser les étudiants à la conservation de l'avifaune et à l'usage rationnel et raisonné des roselières, mais il est également destiné à fournir le support d'une réflexion collective aux usagers pour une gestion durable de leur roselière.

Le jeu de rôles ButorStar

Motivation de la création Ce jeu de rôles appelé ButorStar est développé dans le cadre du projet Life-Nature, destiné à améliorer la gestion des roselières (massifs à Phragmites australis) pour la conservation du Butor étoilé (Botaurus stellaris), héron vulnérable à l'échelle européenne. Description et spécificités Un modèle multi-agents, développé sur la plateforme CORMAS, permet de simuler les effets à court et long terme de la gestion d'une roselière résultant des décisions prises par des éleveurs, récoltants de roseau, pêcheurs, chasseurs et naturalistes. Mise en œuvre Références Mathevet R., Le Page C., Etienne M., Gigot G., Lefebvre G., Poulin B., Mauchamp A. (2005). Pour en savoir plus, contactez l'auteur. Agriculture.

Contexte : Cette session s’inscrit dans l’accompagnement de la thèse de Farida Amichi (direction Sami Bouarfa, co-encadrement Lisode, projet ANR Groundwater Arena) qui porte sur la région de Biskra, une région agricole dynamique qui subit de fortes mutations dues à un nouveau modèle d’agriculture dont le principal moteur est le maraîchage sous serre.

Agriculture

Les travaux de Farida expliquent le boom agricole dans la région des Ziban par la combinaison de deux principales ambitions d’acteurs, celle de gravir l’ascenseur socioprofessionnel à court et moyen termes et celle de garantir sa retraite en investissant dans des palmeraies à long terme. Elle a conclu que, bien que l’association du maraîchage sous serres et du palmier dattier soit temporaire sur une même exploitation, elle permet tout de même à chaque acteur d’atteindre ses ambitions. Cette exploitation agricole mixte est devenue un modèle dans l’exploration de nouvelles frontières agricoles et a fortiori celles de l’eau également. Arbas. Un jeu de rôles pour parler de l'ours - 06/11/2009 - ladepeche.fr. Et si on jouait pour mieux se comprendre ?

Arbas. Un jeu de rôles pour parler de l'ours - 06/11/2009 - ladepeche.fr

C'est à Arbas que l'association Ferus (qui œuvre pour la protection de la faune sauvage) avait choisi de présenter son nouveau jeu de société autour du renforcement de la population d'ours. Après plusieurs saisons passées à parcourir les Pyrénées, à la rencontre de tous les avis sur ce sujet, Ferus a imaginé la mise en scène de ces idées contradictoires dans un jeu de rôle qui recense à travers ses personnages l'ensemble des opinions exprimées.

Ainsi l'éleveur, l'élu, le militant écologiste, le commerçant, l'accompagnateur en montagne, le promeneur retraité, les pro, les anti-ours, les indécis prennent la parole, exposent leurs arguments et revivent au cours de la partie tous les affrontements qui se retrouvent sur le terrain. Aujourd'hui le jeu de rôles est utilisé comme outil de formation pour les bénévoles du programme Parole d'ours, mais aussi pour les adhérents de Ferus qui souhaitent apprendre à échanger sur l'ours dans les Pyrénées.