background preloader

Droit, justice

Facebook Twitter

Préparation au concours d'entrée Ecole nationale de la magistrature. Magistrat - magistrate. Fiche métier Rendre la justice et veiller au respect des textes législatifs et réglementaires, telles sont les missions du magistrat.

magistrat - magistrate

Si cette profession attire de nombreux candidats, elle reste extrêmement difficile d'accès. Avocat - avocate. Fiche métier Défendre les personnes et les entreprises engagées dans un procès, telle est la principale mission de l'avocat.

avocat - avocate

Il joue aussi un rôle de conseiller pour régler les conflits avant qu'ils ne soient portés sur la scène judiciaire. Niveau d'accès : bac + 6 Statut(s) : Libéral, Statut salarié Métiers Associés : Avocat/e civiliste, Avocat/e d'affaires, Avocat/e pénaliste Secteur(s) professionnel(s) : Droit - Justice Centre(s) d'intérêt : J'ai le sens du contact, Je veux être utile aux autres, Je veux faire respecter la loi. Justice / Métiers et concours. Droit et justice : des emplois nombreux et variés. Avocats, juristes, magistrats, notaires...

Droit et justice : des emplois nombreux et variés

Ils exercent des métiers très différents, dans des lieux divers (tribunal, étude, cabinet ou entreprise) et sous tous les statuts (fonctionnaire, libéral ou salarié). Leur point commun : de longues études de droit. © photodisc - Juristes, avocats, juges... Autant de métiers ouverts aux diplômés en droit. Au tribunal, en cabinet ou en entreprise. Fiches Métiers : Droit - Justice - Studyrama.com. Le succès pour le droit ne faiblit pas et de nombreuses opportunités se développent dans le privé.

Fiches Métiers : Droit - Justice - Studyrama.com

Découvrez l’ensemble des métiers du droit et de la justice. Le succès pour le droit ne faiblit pas : 30 000 jeunes débutent des études dans cette filière chaque année. Si les débouchés dans l’administration sont limités par un numerus clausus, les opportunités se développent dans le privé. Faire respecter le droit, veiller à l’application des décisions de justice, défendre les intérêts d’un particulier, assurer la sécurité juridique d’une entreprise... Parce qu’il conduit à exercer des missions très diversifiées, le droit est un secteur qui passionne et attire de nombreux étudiants. Fonction publique, libéral : choisissez votre statut Actuellement, 150 000 personnes travaillent dans le milieu de la justice. Les entreprises ont besoin de juristes Autre débouché important : le monde des affaires. Certificat d'aptitude à la profession d'avocat. DUT Carrières juridiques.

Master droit public. Master droit privé. Diplôme supérieur du notariat. La licence de Droit. Droit fiscal, droit des familles, droit pénal...

La licence de Droit

Il est difficile aujourd’hui pour un étudiant de choisir sa voie au sein de la grande famille du droit. Pourtant ce domaine regorge de formations et de débouchés intéressants. Geoffroy Briant La licence de droit a pour but d’apporter les connaissances de bases aux futurs juristes issus des Bac ES, S, L. Vous apprendrez à maîtriser des raisonnements, des savoirs théoriques et des notions fondamentales en droit, des techniques juridiques (dissertation juridique, très différente de celle pratiquée au lycée) et des techniques d’expression écrite et orale indispensables à toute activité professionnelle, juridique ou judiciaire, et à la poursuite du cursus universitaire. La Licence commence par l’enseignement d’un tronc commun sur 1 ou 2 ans en fonction des universités. Et après ? L'École nationale de la magistrature.

Sciences Po École de droit. L'École de droit de Sciences Po a pour objectif la formation de juristes de très haut niveau susceptibles de s'adapter et de progresser dans un univers professionnel en évolution constante, en s'appuyant sur une communauté académique vivante et un réseau d'excellence international.

Sciences Po École de droit

Pendant leur parcours, ses 500 élèves, venant de tous horizons, tous diplômés de l'enseignement supérieur, et dont 40% sont des internationaux, auront accès à : Notre ambition : relever le défi de les former par une méthode pédagogique interactive et propre à développer l'esprit critique, et leur permettre de rejoindre le barreau, l'entreprise, les organes de régulation de l'économie ou la magistrature. Certains d'entre eux choisiront de poursuivre leur cursus au sein d'un programme doctoral qui promeut la recherche dans les domaines du droit économique, de la globalisation, des mutations de l'action publique ou des théories du droit et de la justice.