background preloader

L'allaitement

Facebook Twitter

Pourquoi on allaite si peu en France. Pourquoi on allaite si peu en France Posted by Chocophile on 20 octobre 2012 · 20 Commentaires C’est le titre d’un article paru dans le journal Aujourd’hui en France dimanche dernier, jour qui marquait le début de la semaine de l’allaitement maternel. L’occasion de parler de ce sujet devenu oh combien polémique et de nous rappeler que selon les dernières données « notre pays est, en Europe, celui où on met le moins le bébé au sein… » Un petit diagramme nous indique en effet qu’en Norvège le taux d’allaitement au sortir de la maternité est de 99%, chez nous c’est 69 % pour tomber à 54% au premier mois du bébé, 32% à 3 mois… Donc on nous dit qu’en France nous allaitons peu, scandale !

Et la première chose que j’ai envie de dire c’est : et alors ? Pourquoi j’ai envie de dire ça ? De là pour illustrer que l’allaitement n’est pas une évidence dans un pays qui porte aux nues la nature et la maternité (ah oui ?!) Force est de constater en tout cas qu’en France on n’est pas aidé… Like this: Les premières semaines d’un bébé (aillaité) – Allaitement à l’éveil, allaitement à la demande. Les premières semaines d’un bébé (aillaité) – Allaitement à l’éveil, allaitement à la demande Posted by Carpediem on 30 novembre 2012 · 12 Commentaires Avant la naissance de mon second enfant, j’ai souhaité compiler dans un document excel (Mémo sur les premières semaines de bébé* que je vous encourage à télécharger et compléter suivant vos propres critères) les recommandations de différentes sources** et cela a été une bonne feuille de route pour les premières semaines de ce nouveau bébé.

Je souhaitais rectifier le tir et mieux gérer les problèmes que j’avais eu avec mon premier enfant : grandes difficulté de ma part de gérer les pleurs du soirs, allaitement mixte à 2 mois en espérant que ce soit une solution à mon problème de fatigue, bébé qui se réveillait souvent la nuit (en tout cas trop pour nous). Cette semaine, je souhaite commenter les points concernant l’allaitement à l’éveil et à la demande. J’ai trouvé cela très agréable et facile à gérer. Like this: J'aime chargement… Le Manque de Lait Maternel en France. Le Manque de Lait Maternel en France Posted by MissBrownie on 23 juin 2012 · 34 Commentaires Le 1er juin 2012, un appel aux dons a été lancé. Face à la pénurie de lait maternel, les lactariums ont réagi et le message a été largement diffusé, à tel point qu’aujourd’hui, les "collecteurs de lait maternel" sont débordés et n’arrivent plus à répondre à tous les appels.

De jeunes mamans se sentent alors frustrées de vouloir aider mais de n’avoir aucun réponse en face, comme si cet appel n’était pas réellement justifié. Pourtant, en IDF, seules 814 mères ont donné leur lait en 2011, pour une région qui a besoin de 6 000 litres de lait maternel par an. En France, chaque année, c’est environ 10 000 enfants qui naissent grand prématurés et qui ont un besoin vital de lait maternel. "Pour les grands prématurés, on ne peut le remplacer par aucun lait artificiel: seul le lait maternel, qui possède anticorps et facteurs hormonaux, est anti-infectieux et favorise la croissance" MissBrownie Like this:

Des seins et des hommes

Lire et s'informer. Douleurs et difficultés. Plaisirs et bienfaits. Histoire, société et allaitement. Durée, sevrage et autonomie de l'enfant. Allaiter, tout un apprentissage. Allaiter, tout un apprentissage. Posted by Dame Praline. on 25 novembre 2011 · 8 Commentaires En ce jour neuronal, j’ai bien cru ne pas être capable de vous pondre quoi que ce soit… Sur Face de bouq circule un article concernant les cellules souches que contient le lait maternel, article mis en ligne sur le site de Bonjour Docteur/. J’ai alors décidé de faire le tour du site, à la recherche de l’inspiration. Je suis tombée (même pas mal…) sur un article intéressant concernant l’apprentissage de l’allaitement. Un geste tellement naturel, mais pourtant pas si inné que cela. Apprentissage historique : Depuis le moyen âge, les reines et femmes de la noblesse confient leur enfant à des nourrices pour l’allaitement.

Sous Louis XV, les femmes des villes toutes catégories sociales confondues refusent d’allaiter. Apprentissage théorique : Le sein est une glande : la glande mammaire. Après l’accouchement, la prolactine va agir sur les glandes mammaires pour favoriser la production de lait. Ses vertus. 17 novembre 2011 : Tous les messages - Le Monde et Nous. Allaitement : comportement inné ou acquis ? Allaitement maternel : processus naturel spontané ou comportement acquis ? Connaître les facteurs impliqués dans le démarrage et la poursuite de l’allaitement maternel est important afin d’aider un maximum de mamans. Ce post s’inscrit en réponse à un article de Home Sweet Môme qui réfléchit aux raisons profondes qui orientent une mère dans son choix d’allaiter ou de « biberonner ». En effet, il est intéressant de savoir par exemple si le fait d’avoir dans son entourage une mère, une sœur ou amie ayant allaité influe sur le choix du mode de nourrissage. Invitée pour la 3e fois, à participer aux Vendredis Intellos de Mme Déjantée, j’ai souhaité rechercher les études réalisées et publiées à travers le monde sur le sujet (l’idée de balayer une palette assez large de cultures est souhaitable).

Comment et pourquoi une mère décide-t-elle d’allaiter ? Comment en est-on arrivé à cette conclusion ? J. Influence des décisions prénatales C. . [3]- V. . [4] B. De la psychologie de l’allaitement. De la psychologie de l’allaitement Posted by Kiki the mum on 18 novembre 2011 · 9 Commentaires Mon allaitement, je l’ai raté. Je n’ai pas allaité autant que je le voulais. Juste 3 petits mois… et faut voir comment. Je sais que je n’ai pas été assez entourée, rassurée, soutenue, par la famille proche, le corps médical. Aujourd’hui, je sais que le prochain allaitement sera différent… Il y a beaucoup de facteurs pour qu’un allaitement puisse s’instaurer. Et cela, quand on décide d’allaiter, on n’en a pas forcément conscience. Mais il y a d’autres éléments que l’on oublie souvent dans la réussite ou l’échec d’un allaitement : le facteur psychologique. Car l’allaitement, ce n’est pas seulement une histoire mécanique, de sein, de lait et de tétée. Cela peut paraître évident, mais cela ne l’était pas pour moi jusqu’à il y a peu.

"Béatrice désirait allaiter son enfant. Tout cela, j’aurais pu en prendre conscience avant… Bien avant. Like this: J'aime chargement… Allaitement maternel : nourrir les bébés, oui mais encore ? - Le Monde et Nous. Allaitement maternel : nourrir les bébés, oui mais encore ? Sur ce blog même, il y a quelques temps déjà, une série d’articles consacrés à l’allaitement maternel a démarré (voir ICI et LA). Comme nous l’avons présenté dans le volet précédent, le lait maternel est l’aliment le mieux adapté à la capacité d’assimilation du petit d’homme et ce, dès sa naissance. Mais ses avantages ne s’arrêtent pas là car de nombreuses études viennent chaque jour, apporter de nouveaux éléments sur ses nombreuses qualités.

En effet, le lait maternel n’est pas qu’une nourriture, c’est également une source de réconfort qui procure un effet apaisant en cas de douleur (en particulier liée à une vaccination ou à une ponction veineuse). Cet effet a pu être mesuré quantitativement via quelques études. Aujourd’hui, nous nous proposons de présenter les résultats de plusieurs d’entre elles datant de 2004, 2009 et 2010. Source ICI Source ICI Pour en savoir plus. Une histoire de famille. Faut-il promouvoir l’allaitement maternel en France? Faut-il promouvoir l’allaitement maternel en France? Posted by Chocophile on 4 novembre 2011 · 8 Commentaires L’allaitement maternel, voilà un sujet qui questionne, fait parler et débattre, déclenche les foudres des uns contre les autres… J’ai un sentiment très étrange en ce qui concerne l’allaitement maternel, je me sens à la fois perdue au milieu de tout ce qui se dit, en bien ou en mal, je ne me retrouve pas dans les expériences que je lis, et puis j’ai beaucoup de mal avec certains propos culpabilisants, avec ce parfum d’intolérance qui se glisse irrémédiablement dans une sphère qui ne devrait aspirer qu’au bien être… Pas de demi mesure, être pour ou contre, vivre un allaitement exclusif intense ou rien, devoir choisir, se retrouver dans un camp ou dans l’autre regardée de travers quoi que l’on décide, quoi que l’on fasse… Aujourd’hui je vais évoquer un article que Mme Déjantée, fournisseur officiel de biblio m’a transmis, un article paru dans la revue La Recherche.

Like this: Elle nous a tous allaité un an, ce qui était extraordinaire. L'anorexie du nourrisson : si si, ça existe ! (Vendredi Intello) - Le blog de maman-mais-pas-seulement. On connait tous la phrase de grand-mère " un bébé ne s'est jamais laissé mourir de faim ". L'ayant moi-même tellement entendue, je tenais cette idée pour vérité scientifque jusqu'à ce que Musclor me rapporte la triste histoire d'une de ses collègues de boulot. Une maman allaitait son enfant avec facilité et succès. En vue de sa prochaine reprise de travail, elle a engagé une démarche classique de sevrage de son bébé. Comme c'est souvent le cas, bébé n'a pas apprécié le concept et ne voulait pas du biberon. Forte de la fameuse vieille idée selon laquelle un bébé ne se laisse pas mourir de faim et confortée en cela par le premier médecin à qui elle a expliqué ses difficultés de sevrage, la maman ne s'est pas trop affolée. Seulement les choses ont doucement dégénéré et le bébé a perdu trop de poids, continuant à rejeter le lait artificiel.

Le bébé a marqué le même refus d'alimentation et un diagnostic d'anorexie du nourrisson a finalement été posé. - MF LE HEUZEY Hôpital Robert Debré (Paris) Poupouce, Doudou and Co… » Ma Vie de Maman » Diversifier, oui ! Mais quand ? Ce billet intervient dans le cadre des Vendredis Intellos de Mme Déjantée, et pour vous présenter l’idée, j’ai trouvé plus simple de la citer directement, voilà donc le principe: « L’idée de ces Vendredis Intellos serait de permettre à tous de partager leurs lectures dans le vaste domaine de l’éducation, de la psychologie enfantine mais aussi plus largement, de l’enfance…et ainsi d’alimenter tous les vastes débats qui y sont associés, sur la base concrète d’un extrait de texte…Voilà ce que [elle] je vous propose:Tous les vendredis Vous présentez sur votre blog un petit extrait d’un bouquin ou d’un article, portant sur le vaste domaine pré-cité… Libre à vous de le commenter, de l’analyser, d’en donner votre interprétation… ou de le laisser tel quel (les commentateurs se feront alors une joie d’alimenter le débat!!!)

… l’idée est que cela ne soit pas du tout contraignant pour que le rythme hebdomadaire puisse être suivi…même pendant les vacances!!! Allaiter un bébé adopté : c'est possible ! L'allaitement, comme la grossesse et le développement d'un bébé, ont toujours relevé de la magie pour moi... Alors, lorsque l'on sait, qu'il est possible d'allaiter alors que l'on n'a pas porté son enfant, on se dit que la machine humaine tient du surnaturel. Voici ce que l'on peut lire sur le site de la Leche League à propos de l'allaitement des bébés adoptés : "L'allaitement est considéré à juste titre comme la suite logique de la grossesse et de l'accouchement.

Toutefois, l'envisager uniquement sous cet aspect dénote une vision étroite de l'allaitement et des facultés biologiques de la femme. Allaiter un bébé représente davantage que l'alimenter. C'est une interaction tout à fait intime entre une mère et son bébé, qui met en jeu tous les sens. Les mères adoptives, à l'instar des mères naturelles, peuvent désirer avoir avec leur bébé cette relation particulière qu'offre l'allaitement maternel. Le bébé en tire également des bénéfices particuliers.