background preloader

Cuisine vietnamienne

Facebook Twitter

Cuisine vietnamienne. On veut bien admettre que la cuisine chinoise soit la seconde du monde parce qu'elle ne dispose ni des vins ni des fromages.

cuisine vietnamienne

Mais qu'un petit pays qui ait pu vaincre les deux plus puissantes armées du monde en se nourrissant exclusivement de riz arrosé de jus de poisson pourri puisse nous en remontrer sur le plan de la gastronomie est dur à avaler. La cuisine vietnamienne se doit donc de demeurer une espèce de sous cuisine chinoise simplifiée, donc améliorée, et adaptée à nos palais civilisés et au rosé de Provence glacé. La cohabitation franco-sino-vietnamienne trouvant son aboutissement suprême dans l'alliance duponesque de l'apéritif maison constitué, comme il se doit sur tout l'hexagone, de pastis local, de jus de litchi et d'alcool de rose avec une touche de grenadine.

C'est subtil comme du Bigeard et léger comme du Bodard. On s'attend presque à voir débarquer Jean Yanne avec Paul Meurice et Dalio, Bernard Blier, Robert Dalban, Lino Ventura et Jean Gabin. C'est chez nous. Cuisine viêtnamienne : les recettes gourmandes les mieux notées. Cuisine Vietnamienne.

Nouvel an vietnamien - Tet. Un autre nouvel an que les Occidentaux Le "Têt Nguyên Dán", ou plus simplement le Têt, est l'événement de l'année attendu par tous, c'est la fête la plus célébrée et plus importante au Vietnam . Cette journée se déroule le premier jour du premier mois du calendrier lunaire (fin janvier, début février). Un jour particulier où les âmes des ancêtres reviennent sur terre. En effet, pour célébrer le Têt, les vietnamiens comptent les années passées à l’aide du calendrier lunaire et d’après celui-ci, les années sont nommées par des noms d’animaux et non par des nombres.

Les douze animaux représentant les années étant le rat, le buffle, le tigre, le chat, le dragon, le serpent, le cheval, la chèvre, le singe, le coq, le chien et le cochon. Les Vietnamiens sont très superstitieux , surtout si cela concerne le Têt. Source : Les rites du Têt Les rites du Têt commencent une semaine avant le jour de l'an, ceci rajoute un caractère important à cet événement : la fête dure une semaine! Vos commentaires. De Vietnam. Recettes de cuisine vietnamienne. Cuisine vietnamienne.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cuisine vietnamienne

La cuisine vietnamienne est parfois appréciée dans les restaurants « chinois » sans qu'on le sache (de nombreux restaurants « chinois » en Europe sont en fait des restaurants extrême-orientaux et non stricto sensu chinois). Inversement, certains restaurants par souci d'exotisme vendent de la cuisine "vietnamienne" alors qu'il s'agit de cuisine chinoise... Bases de la cuisine vietnamienne[modifier | modifier le code] C'est une cuisine dont le condiment principal est le nước mắm, une sauce d'anchois ou de différents poissons fermentés dans du sel s'apparentant au garum des anciens Latins. La sauce de soja étant un condiment principalement utilisé dans les plats d'origine chinoise, coréenne ou japonaise. Le riz est bien sûr une composante essentielle de la cuisine vietnamienne. Il y est plutôt collant, contrairement aux riz utilisés en Occident. Écrasé, il est transformé en galettes, utilisées dans les chả giò.

Recettes[modifier | modifier le code]