background preloader

Valeur financière

Facebook Twitter

Récupération

Compte de résultat. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Compte de résultat

Pour les articles homonymes, voir CR. Le compte de résultat (abrégé CR[1]) est un document comptable synthétisant l'ensemble des charges et des produits d'une entreprise ou autre organisme ayant une activité marchande, pour une période donnée, appelée exercice comptable. Le compte de résultat est donc un document de synthèse, faisant partie des états financiers, et ayant pour fonction d'indiquer la performance de l'entreprise Ce document donne le résultat net, c'est-à-dire la variation de patrimoine que l'entreprise a gagné (bénéfice) ou perdu (perte) au cours de la période, lequel s'inscrit au bilan.

Le compte de résultat ne mesure pas l'argent que l'entreprise a gagné ou perdu: les flux de charges et de produits ne sont pas des flux de trésorerie (argent encaissé ou décaissé) mais ce sont des flux d'enrichissement de patrimoine ou des flux d'appauvrissement de patrimoine. Les soldes intermédiaires de gestion[modifier | modifier le code] Le compte de résultat. Le compte de résultat est le baromètre de l’activité d’une entreprise en un exercice comptable.

Le compte de résultat

Voici de manière très simplifiée, la structure du compte de résultat d’une entreprise. Un résultat peut en cacher un autre ! Le compte de résultat regroupe sur un an l’ensemble des enrichissements et des appauvrissements. Si les revenus sont supérieurs aux charges, l’entreprise est bénéficiaire. Il se décompose selon une triple distinction au niveau des opérations : celles relatives à l’activité économique courante, c’est le résultat d’exploitation ; celles relatives aux incidences de la gestion financière, c’est le résultat financier ; celles relatives aux opérations exceptionnelles, c’est le résultat exceptionnel. Le résultat d’exploitation retrace l’activité courante de l’entreprise. La valeur ajoutée (VA) = A – B. Pour mesurer la valeur financière d'une marque - Etudier - BRAND FORCE (IPSOS INSIGHT MARKETING/SOCIETEX)

Définition de la valeur financière - DCG - JESF. Définition de la valeur La valeur est ce que vaut un bien selon l’estimation que l’on peut en faire à un instant donné.

Définition de la valeur financière - DCG - JESF

La valeur est relative et dépend de plusieurs facteurs : Les individus (ex : tout le monde ne donnera pas la même valeur à un appartement ou à une œuvre d’art ou à une action).Les périodes : en période de bulle financière (boursière) ou immobilière, la valeur des biens immobiliers et des actions est artificiellement « gonflée » par rapport à des périodes plus calmes.La nature et la perception des informations dont les individus disposent (la détention d’une information positive sur le bien à évaluer contribuera à lui accorder une valeur plus élevée).

Définition de la valeur financière Pour ce qui est de la valeur d’un actif financier, il convient de distinguer : Facteurs de la valeur financière d’un actif Les facteurs dont dépend la valeur d’un actif financier sont les suivants : WordPress: J'aime chargement… Sur le même thème Le modèle du MEDAF. Définition de la valeur financière - DCG - JESF. La Valeur. Qu'est-ce que la Valeur ?

La Valeur

Qu'est-ce qui n'a pas de prix ? Avec Patrick Viveret. Les solutions de financement pour une création d'entreprise. Nous allons nous intéresser dans ce dossier technique aux principales solutions de financement à la disposition des entreprises nouvelles, en prenant soin de vous alerter sur les avantages et inconvénients de chaque méthode de financement.

Les solutions de financement pour une création d'entreprise

Les solutions de financement internes Nous étudierons dans les solutions de financement interne : les apports en numéraire, les apports en nature et les apports en compte courant d’associé. A. Les apports en numéraire Les apports en numéraire correspondent aux apports d’argent qu’effectuent les associés ou actionnaires à une société. En fonction de la forme juridique de l’entreprise, les modalités de libération sont différentes : Dans le cas d’une entreprise individuelle, on parlera d’apports de l’exploitant. Avantages des apports en numéraire : Les apports en numéraire permettent à l’entreprise d’obtenir des fonds qui ne devront pas être remboursés.

Le compte de résultat.