background preloader

Blogs/Billets-Curation

Facebook Twitter

Curators needed: the incredible value of content curation. Curation As Story – The Importance Of Human Filters. Curation is a form of storytelling. Curation tools need to support this truth. Collecting content without qualitative human judgement is aggregation, not curation. The best automation tools alone will never replace the ability of a human being to provide meaningful context. And the best curation, the curation I subscribe to via email, takes context to the next level. It tells a story. This post is being written, primarily to serve as an example of what I’m calling “social curation.” The act of curating a conversation, like the one that took place this morning at #tschat, should be a storytelling act. Elliot Harmon – @elliotharmon RT @linkedcontent: @herdpress Curation does not tell the story, you must, and use the curated content for context or support #tschat I certainly think Elliot is right on point. Kelly Hungerford – @KDHungerford @suzboop Hi! This leaves me with questions.

There is a concept in fundraising called “donor fatigue.” Another Post by Jeff Turner Six kids. Why do you curate? The 3 intents of curation and how they create value. I was recently in Rome for 24 hours to run a workshop for the senior technology executives of a global Fortune 50 company. While I was in town I was keen to try to catch up with collaboration and new media expert Robin Good, who I have known online for many years but never met, so I got in touch to see if we could catch up.

Fortunately he was available, and he took the opportunity to do a video interview with me. He has excerpted part of the interview in a great post Curation – A View from The Future: Ross Dawson, which includes 4 brief videos of me sharing my thoughts on curation. Here is the fourth video in which I talk about the 3 intents of curation. Here are the 3 intents, presented in reverse order from the video.The First Intent of Curation is to get attention.

This attitude is entirely valid, but it only represents the first layer of value from curation. The Second Intent of Curation is to develop your expertise. The Third Intent of Curation is to contribute to others. The Five Rs of 21st Century Content Curation. Why do I constantly update my Google Reader RSS feeds? Adding categories, fine tuning reading lists, then upsetting them all over again when I stumble upon several great sites. That's because I rely on information discovery to push my own thinking. The more I broaden and diversify my reading, chasing tangents, listening to, and verifying opposing views, the sharper my ability to see and make sense of trends. Saying we have filter failure is not capturing the depth of the challenges we face. Defining the problem Real time streams and social graphs are training people to react.

Reacting to information is the exact opposite of critical thinking. It will not help you or your business understand why a trend may be emerging, what it means to you, and how to reorganize your thinking about it. Curation, as in making sense, also has a prominent role in how organizations develop and transmit news. Five activities that pay dividends on content curation Research Rotation Recurrence Readability Recall. #SxSW: #Curation · xdamman. Patrice Leroux.

English/anglais

Twitter : curateur, c'est pas un métier, c'est un sacerdoce! | A nos vies numériques. Depuis quelques mois, on constate le développement de l’usage du mot « curation », plutôt désuet en français. Le vrai sens (selon le Littré : Terme de médecine. Ensemble des moyens employés pour obtenir la guérison d’une maladie) n’est pas celui qui justifie cet usage. L’adoption récente vient de l’anglais « curator » qui est un conservateur de musée ou de collection, ou un commissaire d’exposition. C’est donc littéralement l’intermédiaire entre les œuvres et le public, celui qui donne à voir, le « passeur de sens ».

Ni journaliste, ni veilleur, ni documentaliste, ni bibliothécaire, ni prof, ni blogueur, le curateur est un peu tout cela à la fois. Mais les médias sociaux, Twitter et Facebook en tête, en dépassant leur premier rôle de partage des humeurs, ont fait émerger les curateurs : personnalités numériques capables de dénicher des pépites, articles de presse, billets de blogs, communiqués, films, photos, etc…, et de les pousser sur leurs statuts Facebook ou dans leurs tweets. Le « curator  nouveau est arrivé ! « « Métiers et Compétences en InfoDoc. L’arrivée de plateformes dédiées à l’activité ainsi nommée donne du poids à ce qui ne semble pas être uniquement un phénomène de mode. Le nombre d’offres d’emploi outre-atlantique renforce cette impression.

Mais puisqu’il y est question de : surveiller des sources et ressources, de trier le bon grain de l’ivraie, de les organiser ou plus souvent de les mettre en forme pour les partager….j’oserais même dire que c’est une activité naturelle aujourd’hui ! Bien sûr, journaliste, veilleur, documentaliste,…. y vont de leurs billets d’humeur : ce serait du réchauffé. Je pense tout simplement qu’aujourd’hui une très grande majorité des citoyens, quelles que soient leurs activités doivent : surveiller des sources,(lire et) choisir parmi des (flots de) ressources,traiter l’information,la mettre en forme pour la partager,voire parfois organiser et gérer certaines ressources…le tout via l’outil devenu universel : l’ordinateur (ou l’écran en réseau).

Alors des idées ? Like this: J'aime chargement… Curation : organisation et mise à disposition de l’information. Nation de curateurs (Curation Nation) de Steven Rosenbaum. La première fois que j'ai entendu parler du mot curation, dans le sens web le plus actuel du terme, c'est John Borthwick qui l'avait prononcé à l'occasion d'une participation à l'émission The Gillmor Gang durant l'automne 2009... Voici ce qu'il avait à dire, entre autres, sur la curation, au début de l'année 2010. Pour d'autres, le mot aurait été prononcé pour la première fois - hors des circuits de la muséologie- dès 2004 par Chris Anderson, le fondateur/présentateur des célèbres conférences TED qui s'en dit le "Chief Curator". Enfin, dans le monde du journalisme, c'est Robin Good qui s'en est approché le plus avec sa notion du NewsMaster, également en 2004.

Mais c'est à Steven Rosenbaum, auteur du livre Curation Nation, que revient la palme de la meilleure tentative pour expliquer le phénomène qui, disons le toute de suite, se présente de différentes manières et qui en adopte divers modèles et formes. C'est justement cette intervention humaine qui est à la base de la curation. Le curateur de contenus (2e partie). Rédiger avec Storify. Le "curateur" de contenu: emploi d'avenir ? C'est ce que nous rappelait Rohit Bhargava dans son Manifesto for the Content Curator : the next big Social Media Job of the Future ? En fait, même les données techniques d'entreprises devaient doubler à toutes les 11 heures à partir de 2010, selon une étude d'IBM publiée en 2006 et intitulée The toxic terabyte: How data-dumping threatens business efficiency. Voici un ancien article de ZDNet à ce propos. Peu importe les prédictions, on sait tous que le Web offre une énorme quantité d'informations augmentant d'heure en heure.

Combien de billets, de commentaires, de tweets, d'articles divers, de vidéos, de photos, etc., ont été mis en ligne depuis que vous avez commencé à lire ce billet ? Dire beaucoup serait un euphémisme...Comment donc, dans cette optique, chercher, trouver, filtrer, organiser et partager de grandes quantités d'informations pertinentes sur un enjeu ou un sujet précis ?

On pourra toujours invoquer l'origine latine du mot: curare, c. Merci de votre lecture ! Curation Nation, vous allez en entendre parler. Que vous travailliez dans le domaine des médias traditionnels ou des médias sociaux, ou ce qui est plus rare, comme moi, dans les deux à la fois, vous êtes déjà exposé au phénomène des "curators". Il reste encore à trouver un équivalent en francais au terme "Curator". Ce que je peux tout de suite vous dire c'est que ce terme va devenir de plus en plus fréquent dans vos lectures. L'un des responsables de l'explosion de cette tendance est Steven Rosembaum, et son livre à venir "Curation Nation" Certains des penseurs les plus influents du web issus la Silicon valley ont déjà lu le livre, et en ont déjà fait l'apologie. Le Curator, historiquement, était le conservateur du musée. Dans une certains mesure, twitter fonctionne un peu sur ce principe.

Il me semble que les grands médias de ce monde gagneraient en instaurant des applications pour personnaliser leur contenu, et se transformer en curators. La curation, vous n’y échapperez pas en 2011&utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed: LesExplorateursDuWebFull (Les Explorateurs du Web (complet)) 8 ways brands botch content aggregation. What's the biggest problem marketers face when it comes to content marketing? Producing original content is No. 1, followed closely by the challenge of finding the time to produce content, according to the findings of a 2011 survey conducted by Curata.

Content aggregation is a highly proactive and selective approach to finding, collecting, organizing, presenting, sharing, and displaying digital content around predefined sets of criteria and subject matter to appeal to a target audience. It's become integral not only to marketing and branding, but also to journalism, reporting, and social media.

Content curation and aggregation can take many forms, including feeds or channels such as YouTube. It can appear on blogs or even be something as simple as the links you upload to social media sites such as Facebook. It can be an online newsroom, a collection of links, an assortment of RSS feeds, or a Twitter list. There is, unsurprisingly, a dark side of content aggregation. Ethics Plagiarism.