background preloader

Une barrage contre le pacifique

Facebook Twitter

DP Un barrage contre le Pacifique. Un barrage contre le Pacifique : Une mère exemplaire. Marguerite DURAS, Un Barrage contre le Pacifique, « Une mère exemplaire » (Commentaire composé) Introduction Marguerite Duras occupe une place particulière dans la production romanesque contemporaine.

Un barrage contre le Pacifique : Une mère exemplaire

En effet, dès 1950, date de publication d'Un Barrage contre le Pacifique, elle délaisse les canons habituels de l'écriture romanesque (narration, description, rendu des personnages) au profit d'un style fondé sur la primauté du dialogue, qui tente de restituer un monde intermédiaire, entre le dit et le non-dit des pensées souterraines de chacun. Une étroite imbrication de la réalité et de la fiction caractérise nombre d'œuvres littéraires, en particulier les romans, où l'élément autobiographique est souvent facile à repérer. C'est ainsi que Marguerite Duras a donné pour cadre à l'un de des premiers romans, Un Barrage contre le Pacifique, l'Indochine française, où elle vécut jusqu'à l'âge de dix-sept ans.

Lecture Lorsque son mari mourut, Suzanne et Joseph étaient encore très jeunes. Un barrage contre le Pacifique. Le blog de Jocelyne Vilmin » Séquence 2 - “Du roman à l’autobiographie” : Marguerite Duras, Un Barrage contre le Pacifique. Créé par J.

Le blog de Jocelyne Vilmin » Séquence 2 - “Du roman à l’autobiographie” : Marguerite Duras, Un Barrage contre le Pacifique

Vilmin le 15 Mar 2008 Lectures analytiques 1 : incipit.pdf 2 : la scène de rencontre.pdf 3 : La ville.pdf 4 : Les enfants.pdf Analyses d’ensemble 1 : les personnages.pdf 2 : les lieux et les objets.pdf 3 :chronologie et genre du roman.pdf Documents complémentaires : photocopies sur les relations familiales dans Un Barrage contre le Pacifique, L’Amant et L’Amant de la Chine du Nord. BERVOETS AmA lie M2 RECH 2012 DUM. Analyse d'Un barrage contre le Pacifique - Un barrage contre le Pacifique. L’écriture du roman « un barrage contre le Pacifique » a débuté dès 1947, soit quasiment au même moment où a commencé la guerre d’Indochine.

Analyse d'Un barrage contre le Pacifique - Un barrage contre le Pacifique

C’est ce roman qui a fait connaître Margueritte Duras au grand public. Sa publication en 1950 intervient en pleine affaire Henri Martin comparée alors pour certains à l’affaire Dreyfus et considérée par d’autres comme le symbole de la « lutte du peuple français contre la sale guerre d’Indochine », même si cette guerre eut néanmoins le mérite d’amorcer la fin de l’Empire colonial français. Ce système colonial, Margueritte Duras le connaît bien puisqu’elle a vécu en Indochine une grande partie de sa vie. On trouve dans le roman « un barrage contre le Pacifique », dont l’inspiration est très largement autobiographique, une critique sévère de ce système colonial à la française et de la société qui le compose. Une critique de la société coloniale française Une critique légitimée par l’expérience personnelle de l’auteur. Un barrage contre le Pacifique, de Marguerite Duras. Commencé dès 1947, le roman "Un barrage contre le Pacifique" est publié trois ans plus tard, en 1950.

Un barrage contre le Pacifique, de Marguerite Duras

Il intervient alors que Marguerite Duras vient de divorcer de son premier mari et de se remarier avec Dionys Mascolo, dont elle aura un enfant dans cette période. C'est donc entre l'éducation de Jean, son fils en bas âge, et sa nouvelle histoire d'amour qu'elle écrit cette fresque inspirée de la situation qu'elle a connu jeune. Commentaires Le décor L'action se situe en Indochine française, elle met en place une mère et ses deux enfants Joseph et Suzanne vivant dans une plantation peu rentable et tentant de survivre de trafic divers.

La mère et ses enfants ne peuvent vivre qu’aux limites de la société coloniale et aux abords immédiats des villages où vivent les indochinois dans un dénuement absolu et à la merci de toutes les maladies, de la cruauté des tigres et de la force aveugle et meurtrière des marées de l’océan. Duras, « Un barrage contre le Pacifique », 1950. Problématique » Entre rêve et réalité : un roman d’apprentissage ?

Duras, « Un barrage contre le Pacifique », 1950

« Le « roman d’apprentissage » s’inscrit dans la tradition romanesque depuis le XVIII° siècle, dans un double mouvement : Le roman picaresque (cf. Lesage, Gil Blas de Santillane) raconte l’évolution du héros, jeune et naïf, à travers de multiples aventures, souvent comiques. Le roman d’initiation (cf. l’Abbé Prévost, L’histoire de Manon Lescaut et du Chevalier des Grieux) fait découvrir au héros les réalités sociales, mais en détruisant souvent ce qu’il a de meilleur en lui. === Le XIX° siècle, avec Balzac, Stendhal, Maupassant, produira de nombreux romans d’apprentissage. La problématique conduit à rechercher quelles relations le roman établit entre les rêves – les désirs et les espoirs – des individus et les réalités sociales, porteuses de normes et de contraintes.

Donc quels conflits engendre-t-elle ?