background preloader

Legan44

Facebook Twitter

Le projet | - ISTEX. Le projet ISTEX a pour principal objectif d’offrir, à l’ensemble de la communauté de l’enseignement supérieur et de la recherche, un accès en ligne aux collections rétrospectives de la littérature scientifique dans toutes les disciplines en engageant une politique nationale d’acquisition massive de documentation : archives de revues, bases de données, corpus de textes… Une volonté nationale Le projet ISTEX (Initiative d’excellence de l’Information Scientifique et Technique) s’inscrit dans le programme « Investissements d’Avenir », initié par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (MESR), dont l’ambition est de renforcer la recherche et l’enseignement supérieur français sur la scène mondiale.

Deux actions : acquisitions et création d’une plateforme L’acquisition des archives scientifiques La première étape du projet ISTEX consiste en une politique volontariste et massive d’achats centralisés d’archives scientifiques sous forme de licences nationales. Cours ECO 4.2 version mars 2016. IABD intercommunalité IABD intercommunalité Guidemisereseau4. Constitution d'un fonds images. Constitution d'un fonds images. Constitution d'une collection de CD : comment répartir les différents genres musicaux? Bonjour. Je suis chargé d'établir un document d'achats afin de constituer un fond de base d'environ 1000 CD pour une petite bibliothèque d'une ville de 8000 habitants. Quelles proportions de différents style sont "préconisées" et quels sont les emprunts les plus fréquents en moyenne dans les différentes bibliothèques ou médiathèques ?

Merci Réponse: Vous vous demandez sur quels critères constituer un fonds de CD pour la bibliothèque dans laquelle vous travaillez. Nous souhaitons tout d’abord attirer votre attention sur le fait que la création d’un fonds de CD en bibliothèque aujourd’hui fait largement débat dans la profession. Côté outil, nous vous communiquons (avec son accord) l’outil de la bibliothèque départementale de la Drôme. La bibliothèque départementale dont vous dépendez peut certainement vous proposer des pistes de réflexion ou des outils. Vous pouvez également demander conseil à la médiathèque de la Cité de la musique à Paris : Du cotes des editeurs jeunesse. Diffuser des contenus... Pourquoi adopter des licences libres ? Où trouver des contenus libres de droit et gratuits pour nos contenus pédagogiques ? Par défaut, tout est interdit sauf exceptions législatives (copie privée, analyse et courte citation, parodies, pastiches, revues de presse...)

Partager tout en conservant son droit d'auteur Diffuser des contenus réutilisables par d'autres. Assurer l'accès, l'usage et la pérennité dans l'intérêt général et le souci du bien vivre ensemble. Améliorer son travail en bénéficiant des contributions de chacun. Pourquoi autoriser les versions modifiées ? Démocratisation des ressources et du savoir 1- Citer le nom de l'auteur ou pseudonyme 2- Indiquer le lieu de publication et/ou l'url d'origine 3- Préciser la licence en abréviations ou en logo 4- Ou utiliser le code "embed" On parle de "biens communs" d'une communauté de personnes...

Comment mettre en œuvre une licence libre ? À défaut, seul le droit d'auteur sera applicable, interdisant tout partage. Préciser le nom de l'auteur. Du bon usage des liens hypertexte au regard du droit d’auteur. Par Myriam Berard. Aujourd’hui, tout le monde peut être amené à créer un hyperlien, et ce, pas forcément consciemment. En effet, des sites comme Facebook ou YouTube facilitent le partage de contenu. Mais qu’est-ce que les liens hypertexte ? En 1999, l’hyperlien a été défini par la Commission générale de terminologie et de néologie comme un « système de renvois permettant de passer directement d’une partie d’un document à une autre, ou d’un document à d’autres documents choisis comme pertinents par l’auteur » [1]. Il s’active en cliquant sur un pointeur caché dans un ou plusieurs mots, une icône, une image, etc. Le site lieur est celui qui établit le lien. Les hyperliens sont aujourd’hui essentiels au fonctionnement du Web 2.0 puisqu’ils permettent d’éviter de connaître et saisir l’adresse URL de la ressource.

Deux récentes décisions européennes permettent de mieux appréhender, juridiquement, ces liens, au regard du droit d’auteur. Exigence d’un public nouveau et licéité des liens Licéité du framing. Faire jouer l'exception pédagogique | Internet responsable. Informations juridiques Conditions d'utilisation : Droit de propriété intellectuelle : la présentation et le contenu du site www.cndp.fr constituent des oeuvres protégées par la législation française et internationale relative à la propriété intellectuelle. Les éléments de fond protégeables tels que les textes, les photographies, les données, les graphiques, les vidéos, les images…, ainsi que les éléments de forme (choix, plan, disposition des matières, organisation des données…) sont la propriété du CNDP au titre du droit d'auteur et au titre du droit du producteur de la base de données.

En vertu de cette propriété, le CNDP peut exploiter ces différents éléments seul ou grâce à l'accord obtenu des détenteurs de droits et ce, pour le monde entier. MENE1400726X. Note introductive Le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (MENESR) et la conférence des présidents d'université ont conclu le 6 novembre 2014, pour les années civiles 2014 et 2015, un protocole d'accord avec les titulaires de droits d'auteur sur l'utilisation des livres, des œuvres musicales éditées, des publications périodiques et des œuvres des arts visuels à des fins d'illustration des activités d'enseignement et de recherche.

Cet accord, qui remplace celui signé le 1er février 2012 pour les années civiles 2012 et 2013, a largement été remanié, tant sur la forme que sur le fond. Il est donc recommandé de se reporter systématiquement à ses stipulations pour l'utilisation d'œuvres protégées par le droit d'auteur. Le présent protocole d'accord concerne les livres, les œuvres musicales éditées, les publications périodiques et les œuvres des arts visuels.

I - Rappel II - Principales modifications 2 - La modification de certaines définitions Entre. Doc : Le droit d'auteur (2) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Représentation très simplifiée du cadre de la propriété intellectuelle, et de ses "objets", en France, à la fin du XXe siècle. Le droit d’auteur est l’ensemble des prérogatives exclusives dont dispose un auteur ou plus généralement ses ayants droit (société de production, héritiers) sur des œuvres de l’esprit originales. C'est une construction juridique, historique et sociale née en Europe et qui a beaucoup évolué depuis l'invention de l'imprimerie, périodiquement remise en question, en France notamment, avec par exemple l'abolition des privilèges et la liberté d'impression puis la « protection des œuvres de l’esprit » qui déjà s'opposaient dans les lois révolutionnaires françaises[1], en passant par la loi du 11 mars 1957, et jusqu'à la récente émergence de la société de l'information[2] et des NTIC ou le brevetage du vivant.

Il se divise en deux branches : Histoire[modifier | modifier le code] Fondements[modifier | modifier le code] Droit moral, droit patrimonial. Le droit moral Sa définitionL'auteur jouit du droit au respect de son nom, de sa qualité et de son œuvre. Ce droit est attaché à sa personne. Il est perpétuel, inaliénable et imprescriptible (art. L.121-1 du CPI). PerpétuelLe droit moral demeure après l'extinction des droits pécuniaires. Les héritiers de l'auteur peuvent l'exercer même si l'œuvre est tombée dans le domaine public.

InaliénableL'auteur ne peut en aucun cas renoncer à l'exercice de son droit moral et ne peut signer aucune clause de renonciation. ImprescriptibleTant que l'œuvre existera dans le paysage artistique, le droit moral pourra être exercé. InsaisissableLes créanciers d'un auteur ne pourront jamais exiger la diffusion d'une œuvre aux fins de recouvrer les sommes dues par l'auteur. Les prérogatives morales de l'auteur Le droit de divulgationL'auteur et ses ayant-droits ont la faculté de rendre ou non une œuvre publique, aux conditions et suivant les procédés d'exploitation de leur choix (art. Le droit patrimonial. Bibliothèque troisième lieu : 10 lectures essentielles. Pour répondre à quelques demandes qui ont été adressées à Marie D. Martel (bibliothécaire et docteure en philosophie) au sujet des lectures essentielles concernant les bibliothèques troisième lieu, elle y répond par une médiagraphie rassemblant une dizaine de documents significatifs.

A consulter absolument sur son blog Bibliomancienne où l’on voit un diaporama des images de la DOK (Bibliothèque Publique de Delft et de la Library Concept Center de Delft) au Pays-Bas. Tout est fait pour nous convaincre… simplement magique! Ces photos pourraient donner une impulsion au remaniement de nos médiathèques de France et de Navarre! © Bibliothèque troisième lieu Like this: J'aime chargement… Cette entrée, publiée dans Troisième lieu, est taguée culture, lieu de vie, troisième lieu. Promotion de la lecture loisir : les actions qu'un professeur-documentaliste peut mener seul. Il aura fallu que j’attende mes 18 ans de doc pour m’avouer à moi-même que je pouvais être légitime dans l’organisation de projets lecture pour les classes, en dehors de l’enseignement du français. Je pense d’ailleurs que mes collègues l’ont accepté avant moi. Pour autant, les moyens utilisés ne peuvent pas être les mêmes, et certaines règles doivent être respectées.

Sur le sujet de la collaboration avec nos collègues de lettres, je vous renvoie à un article que j’ai publié sur Docs pour Docs, sur la différenciation des projets lecture. Je vais essayer ici de m’intéresser uniquement aux projets qu’on peut légitimement mener seuls, ou lancer seuls en s’assurant de la complicité de collègues (pas nécessairement de lettres, d’ailleurs), dans l’objectif très spécifique de faire de nos élèves des « lecteurs pour toujours ». Une notion à bannir : la lecture plaisir ! Je propose un préalable : arrêtons de parler de « lecture plaisir » quand on parle de « lecture loisir » ! Si si ! En conclusion. Littérature de jeunesse. Les sites à visiter > Littérature de jeunesse (généralités) Système ESAR: Accueil.

BT9 anim. BT1 fonctions. BT2 typobib. BT3 accueil. BT4 cir. BT5 acs. BT6 typodoc. BT7 acr. Désherbage / Élagage - Désherber, élaguer les périodiques en bibliothèque. Constitution d'un fonds musical. Numerica Books | La chaîne du livre à l’ère du numérique. 2014.03.10 numerique. Pratiques culturelles des français à l'heure du numérique. Tout petits - Sites jeunesse. Réseaux sociaux en bibliothèques. La préfiguration de la bibliothèque de la Canopée (Paris, 1er) a permis la publication d’une étude comparative des réseaux sociaux en bibliothèques de lecture publique.

Le document souligne toute l'importance de ces outils pour "toucher un public étendu, assurer une médiation vers ses ressources et celles de ses partenaires, développer la participation des usagers, et montrer la connexion entre l'établissement et son quartier". Après une première édition en juin 2013, cette nouvelle mouture intègre de nouvelles plateformes telles que Flipboard, Issuu, Snapchat, Flipagram, Libfly et met à jour l’évaluation des critères pour les autres.

Très pragmatiquement, Facebook et Google+ ont été retenus. Peuplade et son réseau à échelle humaine fait également parti du trio de tête. Twitter et Tumblr ont une place de choix, mais se font surpasser par Pheed. Lire la suite : Les réseaux sociaux en bibliothèque de lecture publique : étude comparative, mairie de Paris, juin 2014. Pour en savoir plus :

Bienvenue sur le site de la Joie par les livres : livres et lecture pour la jeunesse. Citrouille, blog des Librairies Sorcières. Ricochet Sommaire. Des ressources internet en littérature de jeunesse. CRDP académie de Créteil - Centre ressources littérature de jeunesse Sans scripts, Télémaque reste entièrement accessible mais certaines fonctions sont désactivées. Sur le web Sites pédagogiques ou institutionnels Le site Bienlire Le site d'accompagnement du plan de prévention de l'illettrisme propose aux adultes intervenant auprès des enfants et des jeunes des outils, des exemples d’actions menées sur le terrain, des documents d’analyse et des communications de chercheurs. Éduscol Le site pédagogique du Ministère de l'Éducation nationale présente les listes de références des œuvres de littérature pour les trois cycles de l'école primaire.

Les sélections en littérature de jeunesse du CNDP La rubrique "Actualités pour la classe" propose des sélections commentées de livres de littérature de jeunesse. Les sélections Albums et romans sont proposées par La Joie par les livres, les sélections Bandes dessinées par Didier Quella-Guyot (CRDP de Poitou-Charentes).

L'ABC des générations X Y Z