background preloader

Leapich

Facebook Twitter

Éviter le plagiat - Droits d'auteur, plagiat, contrats avec les éditeurs... Indiquer et référencer proprement ses sources est le premier signe d'un travail académique intègre.

Éviter le plagiat - Droits d'auteur, plagiat, contrats avec les éditeurs...

Il existe des citations comportant un extrait textuel de la source et des citations sans extrait. Pour être valable, un extrait textuel doit être relativement court (une quinzaine de lignes tout au plus), mis entre guillemets et bien évidemment référencé en citation, soit entre parenthèse à la suite de l’extrait, soit en note de bas de page, ou seulement par renvoi numéroté en bibliographie finale (fin de chapitre ou fin d'article de revue).

En ce qui concerne la citation sans extrait textuel (mention d'idées ou concepts originaux, données chiffrées, etc.), il faut la référencer de la même manière, soit entre parenthèse à la suite de la mention, soit en note de base de page, ou seulement par renvoi numéroté en bibliographie finale (fin de chapitre ou fin d'article de revue). Charte Anti plagiat. 47157. Code of Academic Integrity and Good Conduct (S10.01) - Policies and Procedures. Code of Academic Integrity and Good Conduct 1.0 Preamble: Statement of Principles 1.1 Simon Fraser University is committed to creating a scholarly community characterized by honesty, civility, diversity, free inquiry, mutual respect, individual safety and freedom from harassment and discrimination. 1.2 Each student is responsible for his or her conduct as it affects the University community.

Code of Academic Integrity and Good Conduct (S10.01) - Policies and Procedures

This Code shall not be construed so as to unreasonably limit peaceful assemblies, demonstrations or the free expression of ideas. 1.3 All members of the University community share the responsibility for the academic standards and reputation of the University. 1.4 Academic dishonesty, in whatever form, is ultimately destructive of the values of the University. 2.0 Purpose: 2.1 The purpose of this policy is to define students' basic responsibilities as members of the academic community and to define inappropriate student behaviour. Qu’est-ce que le plagiat? Le plagiat est tout simplement l’appropriation illégitime de travaux ou d’idées attribués à d’autres personnes.

Qu’est-ce que le plagiat?

Le plagiat est souvent involontaire et on peut l’éviter en adoptant de bonnes méthodes de travail. Qu’il soit volontaire ou non, le plagiat est considéré comme une faute grave dans le monde universitaire. Voici quelques exemples de plagiat. Certains cas vous paraîtront évidents, mais d’autres vous sembleront peut-être nouveaux: Présenter le travail de quelqu’un comme étant le nôtre. En tant qu’étudiant et membre de la communauté universitaire, il vous incombe de veiller à ce que vous ayez reconnu adéquatement et cité correctement toutes les ressources que vous avez consultées et utilisées dans la préparation de votre mémoire de recherche. Au sein de la culture universitaire, une idée nouvelle « appartient » à celui ou à celle qui l’a conçue. Anti-plagiat: Les différents types de plagiat. Selon la terminologie utilisée par Christiane Médaille (2005), il existe plusieurs types de plagiat.

Anti-plagiat: Les différents types de plagiat

Elle cite quatre principales formes de plagiat : le "plagiat accidentel", le "plagiat intentionnel", le "cyberplagiat" et "l'autoplagiat". A - Le plagiat accidentel. Les causes du " plagiat accidentel ", d’après les excuses fournies par les plagiaires, relèvent le plus souvent de la méconnaissance des règles; or nul n’est censé ignorer les règles d’usage en vigueur dans le lieu où il se trouve, ni ses responsabilités en tant qu’étudiant universitaire. 10 degrés de plagiat. Turnitin, société qui édite le logiciel anti-plagiat du même nom, a compilé les actes de plagiat les plus courants et en a déduit une nomenclature, non sans réfléchir à ce qui peut définir un plagiat.

10 degrés de plagiat

Dans une culture de partage et de remodelage, d’enrichissement, de détournement, de co-construction et de tout ce que permet la numérisation et la communication, les frontières du plagiat deviennent floues et mouvantes. Aussi Turnitin a soumis sa nomenclature et a classé les formes de plagiat en fonction de la fréquence et de la gravité de «l’intention», telle que considérée par un groupe de 879 éducateurs. De quoi s’inspirer quand vient le temps de clarifier les choses avec ses étudiants : personne n’est dupe et on sait distinguer la paresse de l’ignorance ou de la négligence. Du plus au moins grave. 2.7. Taxonomie(25) des types de plagiat. Quelles sont les diverses formes de plagiat ? Plagier est une faute déontologique grave qui consiste à présenter comme s'il s'agissait d'une production personnelle quelque chose qui a en réalité été écrit ou produit par quelqu'un d'autre.

Quelles sont les diverses formes de plagiat ?

Par ailleurs, il s’agit d’un vol punissable aux yeux de la loi (art. 80 et s. de la Loi du 30 juin 1994 relative aux droits d’auteur et aux droits voisins). Le statut de plagiat est indépendant : de la nature du document utilisé : passage d'un texte, image, dessin, carte, photographie, œuvre, code source d'un programme informatique, figure, schéma, graphique, formule, vidéo, document sonore... du support : document imprimé, document électronique, conférence... des dispositions de l'auteur du document utilisé : même si l'auteur a donné son aval à une utilisation de son document, il y a plagiat si on ne le cite pas.

Le champ du plagiat n'est pas limité à la copie littérale. La gravité du plagiat varie selon l'importance - quantitative et qualitative - de l'emprunt.