background preloader

Samsung

Facebook Twitter

Sondage : après le fiasco du Galaxy Note 7 faites-vous encore confiance à Samsung ? Cette année Samsung a connu un ce qui restera sans doute comme l’un des plus gros fiasco de l’histoire de la téléphonie mobile.

Sondage : après le fiasco du Galaxy Note 7 faites-vous encore confiance à Samsung ?

L’affaire du Galaxy Note 7 a fait la Une des médias pendant des semaines. Nous avons donc voulu avoir votre avis à travers un petit sondage. Galaxy Note 7 : 70% des utilisateurs resteront fidèles à Samsung malgré le fiasco - Phonandroid. Samsung résiste au 3e trimestre, malgré les problèmes du Galaxy Note7. Samsung Electronics a présenté il y a quelques jours ses résultats pour le troisième trimestre.

Samsung résiste au 3e trimestre, malgré les problèmes du Galaxy Note7

Les déboires rencontrés avec le Galaxy Note7 ont laissé leur marque dans les chiffres de l'entreprise. Il n'y a pourtant pas encore de quoi s'alarmer pour le géant coréen, qui a les épaules plus que solides. Les derniers résultats trimestriels de Samsung Electronics étaient attendus de pied ferme, surtout après l'avalanche de complications qui a suivi le lancement (et le re-lancement) du Galaxy Note7. Entre rappels en masse, correctifs loupés et chutes brutales en bourse, le géant coréen et ses investisseurs avaient en effet bien du souci à se faire. Samsung plie mais ne rompt pas Ces couacs ont eu quelques conséquences, notamment du côté du chiffre d'affaires de l'entreprise. La branche mobile du constructeur est sans surprise celle qui trinque le plus.

Galaxy Note 7 : Samsung va dédommager ses fournisseurs. En plus de ses pertes sur le troisième trimestre, Samsung juge que la décision d'arrêter le Galaxy Note 7 va continuer de réduire ses marges de bénéfice durant la période d'octobre à mars, qui inclut la période des fêtes de fin d'année cruciale pour ses ventes.

Galaxy Note 7 : Samsung va dédommager ses fournisseurs

"Par ailleurs, sur présentation requise d'une preuve d'achat " appropriée", un remboursement d'accessoires " spécifiques " à l'appareil Galaxy Note 7 et achetés auprès de Samsung ou d'un revendeur " agréé " pourrait être obtenu. Le premier fabricant mondial de smartphones a enjoint tous les distributeurs à cesser de vendre l'appareil. La plainte souligne également que les clients en question ont ressenti une angoisse pendant l'utilisation du Note 7 à cause des risques liés à la sécurité. Aux Etats-Unis seulement, à la mi-septembre, 92 cas de surchauffe de la batterie étaient signalés, dont 26 indiquant des brûlures et 55 des dégâts matériaux. 8, comme S8. Galaxy Note 7 : les pertes de Samsung pourraient dépasser 15 milliards d'euros - Business. Les pertes financières de Samsung ont été estimées par des analystes financiers.

Galaxy Note 7 : les pertes de Samsung pourraient dépasser 15 milliards d'euros - Business

L'addition s'annonce salée. Maintenant que Samsung a arrêté la production du Galaxy Note 7 et a recommandé aux utilisateurs qui en auraient encore un de ne surtout plus l’utiliser, le géant coréen va passer au bilan de cette catastrophe industrielle. Nous avons rarement vu un fiasco pareil, qui s’est déroulé en deux temps et dont les péripéties pourraient faire le scénario d’un long métrage. Bref, Samsung a connu la pire rentrée de la tech et les soucis de la firme ne font que commencer. L'argentLe coût en argent Des analystes du Crédit Suisse ont commencé à estimer les pertes possibles du géant dans cette affaire : sur le trimestre, elles pourraient se chiffrer à 15 milliards d’euros de manque à gagner.

Une addition à 20 Un autre cabinet d’analyse, cité aussi par Reuters, pense à l’après : que faire avec 19 millions de smartphones potentiellement dangereux ? La réputationLe coût en image Lire. Le retard du Galaxy Note 7 fait perdre 7 milliards de dollars de valeur à Samsung. La sortie du Galaxy Note 7 sera finalement retardée et pas pour les bonnes raisons.

Le retard du Galaxy Note 7 fait perdre 7 milliards de dollars de valeur à Samsung

Si au départ la phablette était victime de son succès sur certains marchés, désormais, elle doit repasser des tests de contrôle qualité. Le Galaxy Note 7 part en fumée, Samsung déguste. Le nouveau Samsung Galaxy Note 7 explose encore. Le programme de rappel du Galaxy Note 7 de Samsung se poursuit à bon train.

Le nouveau Samsung Galaxy Note 7 explose encore

La firme indique que 90 % de ses clients optent pour le remplacement de leur terminal par une nouvelle version, et non par son remboursement ou l’échange contre un autre modèle de smartphone. La cote de confiance reste donc élevée en faveur du constructeur coréen. Mais cela pourrait bien ne pas durer. Galaxy Note 7 : un patch pour limiter la casse - ZDNet. Si l'affaire des batteries explosives du Note 7 est un désastre pour l'image de Samsung, force est de constater que le numéro un mondial fait tout pour réduire les risques.

Galaxy Note 7 : un patch pour limiter la casse - ZDNet

Le groupe a d'abord très vite reconnu le problème, sans chercher à la minimiser, a mis rapidement en place un programme de rappel (2,5 millions de terminaux...) et a même demandé aux utilisateurs d'éteindre la phablette en attendant de la changer. En attendant la mise en place de ce programme de rappel, ou pour ceux qui ne sont pas au courant du problème, de nouveaux accidents peuvent néanmoins encore avoir lieu. Samsung attaqué en justice sur "les conditions de travail indignes" chez ses sous-traitants chinois.

Trois organisations ont porté plainte mardi pour "pratique commerciale trompeuse" contre le groupe sud-coréen, auprès du parquet de Bobigny.

Samsung attaqué en justice sur "les conditions de travail indignes" chez ses sous-traitants chinois

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Rémi Barroux Le cabinet de juristes Sherpa, l'organisation non gouvernementale (ONG) Peuples solidaires et l'association de consommateurs Indecosa-CGT ont porté plainte pour "pratique commerciale trompeuse" contre Samsung, mardi 26 février auprès du parquet de Bobigny (Seine-Saint-Denis). La démarche vise les publicités sur les engagements éthiques du groupe d'électronique sud-coréen auprès des consommateurs français. "Samsung prétend s'assurer du respect des droits des ouvriers qui fabriquent ses produits, en s'imposant des codes de bonne conduite comportant des règles éthiques strictes. Mais l'entreprise ferme les yeux sur les conditions de travail indignes qui prévalent dans les usines chinoises qui fabriquent pour son compte", explique l'avocat William Bourdon, président de Sherpa. Samsung attaqué en justice sur "les conditions de travail indignes" chez ses sous-traitants chinois.