background preloader

Auto-suffisance / Autonomie

Facebook Twitter

Guide de montage d'une windowfarm. Fabriquez vous-même votre ferme de fenêtre avec le guide de montage d’une windowfarm !

Guide de montage d'une windowfarm

Une windowfarm est un potager vertical d’appartement avec arrosage automatisé. Vous pourrez enfin faire pousser vos légumes dans votre salon ! Un potager d’intérieur avec arrosage automatisé ! Construit à partir d’objets du quotidien Simple et facile à concevoir par tous ! Ci-dessous retrouvez la traduction en français du guide de montage officiel de la version V3. Alors entrez dans le monde des windowfarmers et donnez vie à des cornichons dans votre salon !! Suivez le guide ! Étape 1 : Préparation des bouteilles d’une windowfarm Étape 2 : Découpe des bouteilles d’une windowfarm.

Le Mouvement des villes en Transition – Rob Hopkins. Dans cette vidéo, Rob Hopkins, initiateur du mouvement des villes en transition, nous parle de la transformation que notre société est entrain de subir et de ces initiatives qui essaiment un peu partout dans le monde en vue d’affronter la fin de l’air pétrolifère.

Le Mouvement des villes en Transition – Rob Hopkins

Conscient du fait qu’il est pour le moment impensable d’envisager une transition « soutenable » pour la planète, il envisage donc l’option de la résilience. C’est à dire la capacité qu’a la structure sociétale humaine à résister aux chocs. Cette solution s’ancre dans une vision à moyen terme ou l’effondrement systémique sera inévitable. Il est alors indispensable de s’y préparer et de commencer à envisager dès aujourd’hui, l’après pétrole.

Manuel pratique de la culture maraîchère de Paris (Moreau, J. G, et J.J. Daverne) écrit en 1845. Comment faire soi-même ses plants de légumes biologiques ? Une nouvelle année commence.

Comment faire soi-même ses plants de légumes biologiques ?

Certains jardiniers ont déjà effectué les premiers semis au chaud. D'autres s'y préparent. D'autres encore préféreront acheter leurs plants en pépinière. Et c'est précisément à ces derniers que s'adresse cet article (même si les jardiniers déjà expérimentés en la matière pourront peut-être y puiser quelques indications utiles). Nous parlerons ici des plants pouvant être élevés en pépinière : tomates, aubergines, poivrons, melons, concombres, courgettes, courges, choux, salades, céleri...Notons que les semis direct en pleine terre donnent en général de meilleurs résultats.

En effet, produire ses propres plants présente de nombreux avantages... Pourquoi faire ses plants de légumes ? Réduire les Coûts Les plants coûtent chers, vous l'avez sans doute constaté ? Quand et comment faire ses semis ? Alors que certains se remettent encore du froid hivernal, d’autres s’activent déjà côté jardin.

Quand et comment faire ses semis ?

Si la neige ne vous semble pas si lointaine, c’est déjà le moment de faire les premiers semis. Oui mais comment ? Et quand ? Qu’on se le dise, jardiner est une passion qui demande rigueur, observation et patience. Tout est une question de timing : les semis, le repiquage, l’arrosage, la récolte… Mais aussi la technique. Deux écoles s’opposent : celle qui veut que les semis se fassent directement en extérieur, l’autre qu’ils commencent en intérieur. Les semis, étape par étape Récupérez des pots de yaourt, des contenants à champignons ou encore des boîtes à oeufs. Vient le moment de planter les graines. Humidifiez généreusement (mais délicatement) la terre avec un vaporisateur et placez les semis à un endroit tempéré et lumineux. Les prochaines semaines, vous devrez être vigilant.

Do it yourself (Faites le vous même) RainWild purifie l’eau de pluie et la transforme en électricité. Détails Catégorie : Énergie Publié le mercredi 2 avril 2014 18:45 Affichages : 802 RainWild pourrait changer le quotidien des foyers pauvres au Mexique.

RainWild purifie l’eau de pluie et la transforme en électricité

Dans le but de rendre l'énergie accessible à tous, des étudiants ont mis au point un système permettant de transformer l'eau de pluie en électricité. Le prototype a été développé par Omar Enrique Leyva Coca, Romel Brown et Gustavo Rivero Velázquez, apprentis ingénieurs à l'Université technologique de Mexique. Guide de montage d'une windowfarm. Britta Riley : un jardin dans mon appartement. Faire pousser ses légumes bio sans jardin.

En ville, les logements ressemblent à des cages à lapins.

Faire pousser ses légumes bio sans jardin

Plusieurs étages d’appartements plus ou moins vieux, parfois avec un minuscule balcon. Certains ont la chance d’avoir une toute petite terrasse, ou un très petit bout de jardin. En cas de problème très grave (mouvements sociaux avec grèves interminables, guerre civile, IEM,…) il saute aux yeux que l’on n’a pas du tout la place pour faire pousser de la nourriture. Ceux qui vivent dans les villes, sans avoir beaucoup d’argent vont souffrir plus que les autres.

Quand on a assez de terre pour faire pousser soi-même, les fruits et légumes coûtent entre 50 et 700 fois moins chers, selon les espèces. Normalement sur un balcon standard, il n’y a la place que pour faire pousser quelques plantes. 35 centimètres entre chaque salade, ça permet de faire pousser 15 salades par balcon… Autant dire, rien. Normalement… … Je me suis dit qu’il y avait peut être un moyen pour faire pousser quand même.