background preloader

Laurinebd

Facebook Twitter

Ciné-tourisme : le nouvel eldorado des destinations touristiques. 1L’impact des médias visuels sur le public ne se dément pas. Les productions cinématographiques et télévisuelles braquent les projecteurs sur des récits, des artistes, des lieux, des modes de vie, des coutumes et des façons de faire, réelles ou fictives. Se faisant, elles sont capables de séduire des millions de spectateurs. Cette séduction peut ensuite engendrer l’acquisition (et la consommation) de biens associés à une production chérie : on n’a qu’à penser au phénomène des produits dérivés des films de série (les jouets de Star Wars, The Lord of the Rings, etc.). 2En plus de produits de consommation, les productions cinématographiques et télévisuelles ont aussi la capacité de promouvoir les environnements (naturels et culturels), dont elles se servent en toile de fond.

Le spectateur a la possibilité de rejeter ces éléments ou, au contraire, d’en rêver et, éventuellement, de les endosser. (source : Alain A. 8L’exemple de la Nouvelle-Zélande inspire plusieurs destinations. Quartier renaissance : Vieux Lyon, quartier Saint Jean et temple du change Lyon. 12- Place du Gouvernement Cette place ne prit son nom qu'au XVIIe siècle. Elle s'est appelée auparavant place du Petit Palais. Les gouverneurs du Lyonnais, du Forez et du Beaujolais y possédaient un hôtel particulier de 1512 à 1734, démoli au XIXe siècle. 13- Hostellerie du Gouverneur 2 place du Gouvernement Construite au XVe siècle, c'était une auberge, vocation qu'elle conserva jusqu'en 1826. Reprenez la rue Saint-Jean à droite de la place du Gouvernement. 14- Rue de la Fronde Un regard à la rue de la Fronde : petite rue étroite qui rejoint la rue Saint-Jean et la rue de Gadagne au niveau de l'entrée du musée. 15- Maison, 9 rue Saint-Jean L’immeuble, rebâti en 1516, marque la transition du gothique flamboyant à la Renaissance. 16- Maison Thomassin 2 place du Change Quelques éléments de cette maison datent de 1298. 17- Place du Change Plus petite à l'époque, cette place servait déjà de lieu de commerce et de change au XIIIe siècle. 18- Loge du Change A présent, empruntez la rue Lainerie.

Vieux Lyon Renaissance: cathédrale, cours et traboules. Parisienne, bretonne, franco-galloise, j’ai trouvé à Londres, où je ciblais un mari anglais, le conjoint lyonnais qui m’a fait aimer sa ville. Rentrée dans une vieille famille lyonnaise à l’origine des grands magasins : 2 passages / Printemps, Grand Bazar / Monoprix, j’ai aussi épousé leur histoire, ainsi que le domaine viticole familial dans le Beaujolais des crus. Passionnée d’histoire de l’art, j’ai repris, après l’éducation de nos enfants, une maîtrise.

J’adore transmettre, conter et rire. Selon les saisons, je suis enseignante en histoire de l’art auprès des Compagnons du Tour de France, peintre et bien sûr, votre guide. Habituée à guider des clients haut de gamme et des journalistes étrangers, j’adore faire visiter les circuits classiques, le Musée des Beaux-Arts, les murs peints, et surtout les collines dans la belle région beaujolaise avec leurs paysages, leurs châteaux et les domaines viticoles que je fais découvrir de l’intérieur. La boutique n°1 de souvenirs de Lyon, vente en ligne de marionnettes artisanales de Guignol et ses amis, lyonnaiseries, une très large gamme du Petit Prince, souvenirs de Paris et de la France.

Lady Gaga - Joanne World Tour | AccorHotels Arena. Comment les lyonnais vivaient a la renaissance. Société On imagine souvent une rupture extraordinaire entre l’époque médiévale et la Renaissance. Le Moyen Âge serait une période sombre où les gens vivaient comme des gueux, sous la coupe de seigneurs qui maniaient aussi bien l’impôt direct que le droit de cuissage. Lui succéderait une période bénie, sentant bon la fleurette, durant laquelle chacun s’épanouirait dans la création artistique et s’habillerait selon son bon plaisir de vêtements colorés avec des dentelles. Ce cliché, qui pourrait éventuellement s’appliquer à la cour de François 1er, est évidemment faux.

La période médiévale et la Renaissance se chevauchent de façon différente suivant les pays. La Renaissance lyonnaise, en avance sur le reste de la France, commence à la fin du XVe siècle, soit plus d’un siècle après le début de la Renaissance italienne. Les joies du mariageSi le mariage était une solide institution religieuse, les actes civils n’étaient pas oubliés. Traboule : Photos, cours, traboules et all es du Vieux Lyon (rue du b uf, place de Change) Le puits caché. Les mystères de la ville de Lyon - Les émanants, messagers de la nature. Lieux énigmatiques Les mystères de la ville de Lyon Connaissez-vous Les crânes de la Terreur, Les "arêtes de poissons" de la Croix-Rousse, les grands mystères du sous-sol lyonnais et bien d'autres endroits insolites...?

Lyon recèle bien des mystères dont ses propres habitants ne soupçonnent même pas l’existence. La Primatiale St-Jean à Lyon un visage caché et ballonné La primatiale Saint-Jean-Baptiste-et-Saint-Étienne (dite aussi, plus simplement, cathédrale Saint-Jean) est le siège épiscopal de l'archidiocèse de Lyon (France). Elle a rang de cathédrale et de primatiale : l'archevêque de Lyon (le titulaire actuel étant Mgr Philippe Barbarin, cardinal-prêtre de la Trinité des Monts) a le titre de Primat des Gaules. Construite de 1175 à 1480, elle mélange le style roman et le gothique. Située au cœur du quartier médiéval et renaissant du Vieux Lyon dont elle est un des éléments marquants, elle est classée monument historique depuis 1862...

La nef est couverte de voûtes sexpartites. Histoire. Visite vieux lyon 130628. Rue Tupin - Les rues de Lyon. Vieux Lyon : patrimoine lyonnais, fourviere, quartier et cathédrale saint jean - Vieux Lyon (5°) CINEMA/Lieux et décors de films célèbres – Histoires lyonnaises. Éclairage de la rue Juiverie lors du tournage de La femme tranquille de Thierry Benisti (téléfilm) © Yves Neyrolles Lyon, berceau du cinéma Né à Lyon il y a 120 ans, le cinéma s’inscrit dans la tradition d’une grande ville industrielle de création et d’invention.Les frères Lumière tourneront ainsi, de 1895 à 1905, près de 200 vues pour le Cinématographe Lumière filmées à Lyon et aux alentours dont une dizaine ont la ville pour sujet. De cette époque jusqu’à nos jours, de nombreux cinéastes ont posé leur caméra sur son sol, témoignant de son évolution par leurs images. Ainsi, le cinéma est ­il le reflet de l’Histoire d’une ville, de son patrimoine mais aussi le témoin de ses changements. Il fait de nous des contemporains, symbolisant ce temps qui nous replace dans une époque, dans l’action du film, mais aussi dans le présent et la réalité.

La ville pour décor Une image n’est pas seulement visuelle, elle est aussi sensorielle. Bien entendu, certains décors sont fabriqués de toute pièce. Quand le cinéma booste le tourisme. James Bond : Bons Baisers du Mexique ! La plus grande publicité de l'année louant les mérites du Mexique sera en salles le 11 novembre 2015. Son titre ? "Spectre", le nouveau James Bond. Et l'information vient d'un scénario digne d'un film hollywoodien. En novembre dernier, des hackers ont révélé de nombreuses données secrètes de la société Sony Pictures Enternainment.

Dans le lot d'informations dévoilées, le site Tax Analysts a déniché des échanges entre les producteurs du prochain 007 et les autorités mexicaines. La stratégie du Mexique est d'utiliser un blockbuster, le précédent Bond ayant battu tous les records d'entrées de la saga, pour se redorer un blason terni par la guerre des gangs. Le procédé est d'ailleurs monnaie courante entre l'industrie du cinéma et les offices de tourisme. Les Ch'tis au service du Nord En France, les régions subventionnent également le cinéma.

Quand les cinéphiles partent en pèlerinage... >>> Pour plus de destinations, retrouvez notre espace voyage. Le-cinc3a9-tourisme.pdf. L'écotourisme | Concepts associés | Ressources. L'écotourisme est «une forme de voyage responsable dans les espaces naturels qui contribue à la protection de l'environnement et au bien être des populations locales» (International Ecotourism Society). La déclaration finale du Sommet Mondial de l’Ecotourisme organisé en 2002 par l’OMT, précise les principes particuliers qui distinguent l’écotourisme de la notion plus large de tourisme durable : L'écotourisme rassemble toutes les formes de tourisme axées sur la nature et dans lesquelles la principale motivation du touriste est d'observer et d'apprécier la nature ainsi que les cultures traditionnelles qui règnent dans les zones naturelles.Il inclut les communautés locales et indigènes dans sa planification, son développement et son exploitation et contribue à leur bien êtreIl favorise la protection des zones naturelles : - en procurant des avantages économiques aux communautés d'accueil, aux organismes et aux administrations qui veillent à la préservation des zones naturelles ;