background preloader

Laurieannechabot

Facebook Twitter

Racisme. La discrimination raciale et ethnique se manifeste chaque jour, entravant tout progrès pour des millions de personnes dans le monde entier.

Racisme

Le racisme et l'intolérance peuvent prendre diverses formes – depuis le refus aux individus des principes fondamentaux d'égalité jusqu'à l'incitation à la haine raciale qui peut conduire au génocide –, qui toutes sont susceptibles de détruire des vies et de briser des communautés. La lutte contre le racisme est une question prioritaire pour la communauté internationale et se place au centre de l'action du Haut-Commissariat aux droits de l'homme. Les principes d’égalité et de non-discrimination font partie intégrante du droit international moderne, y compris de la Déclaration universelle des droits de l’homme et de la Charte des Nations Unies. Logo officiel de l'Année internationale contre l'apartheid (1978). Reproduction © ONU. L'ONU et la lutte contre la discrimination et le racisme En Afrique du Sud, le mariage mixte est longtemps resté illégal.

The new threat: 'Racism without racists' They showed people a photograph of two white men fighting, one unarmed and another holding a knife.

The new threat: 'Racism without racists'

Then they showed another photograph, this one of a white man with a knife fighting an unarmed African-American man. When they asked people to identify the man who was armed in the first picture, most people picked the right one. Yet when they were asked the same question about the second photo, most people -- black and white -- incorrectly said the black man had the knife. Even before the Ferguson grand jury's decision was announced, leaders were calling once again for a "national conversation on race. " But here's why such conversations rarely go anywhere: Whites and racial minorities speak a different language when they talk about racism, scholars and psychologists say. The knife fight experiment hints at the language gap. But for many racial minorities, that type of racism doesn't matter as much anymore, some scholars say. King’s Dream Remains an Elusive Goal; Many Americans See Racial Disparities.

Five decades after Martin Luther King’s historic “I Have a Dream” speech in Washington, D.C., a new survey by the Pew Research Center finds that fewer than half (45%) of all Americans say the country has made substantial progress toward racial equality and about the same share (49%) say that “a lot more” remains to be done.

King’s Dream Remains an Elusive Goal; Many Americans See Racial Disparities

Blacks are much more downbeat than whites about the pace of progress toward a color-blind society. They are also more likely to say that blacks are treated less fairly than whites by police, the courts, public schools and other key community institutions. While these differences by race are large, significant minorities of whites agree that blacks receive unequal treatment when dealing with the criminal justice system. For example, seven-in-ten blacks and about a third of whites (37%) say blacks are treated less fairly in their dealings with the police. 50 Years of Change.

Histoire du racisme. L'histoire du racisme est fort ancienne.

Histoire du racisme

De tous temps, de nombreuses sociétés ont eu des pratiques racistes, mais elles n'étaient pas pour autant ouvertement racistes. En fait, il semblerait que le racisme soit devenu une idéologie à partir de la Renaissance ; également que le mot « race » ait été parfois utilisé dès cette époque-là. Diverses théories furent développées pour justifier ces pratiques. Les débuts antiques[modifier | modifier le wikicode] L'esclavage, qui remonte à l'Antiquité, fut sans doute la première grande pratique raciste envers des peuples perçus comme étant d'une autre « race » ou des « étrangers ». À cette époque, l'esclavage était déjà couramment pratiqué (mais il y avait aussi des serviteurs) : par exemple dans le monde arabe, à l'encontre des populations européennes et africaines, ou chez les Romains dès le IIe siècle avant Jésus-Christ. Époque coloniale et esclavage[modifier | modifier le wikicode] Déplacement d'esclaves enchaînés en Afrique (XIXe siècle)

Le racisme aujourd'hui, une vue d'ensemble  Il serait risqué de se déclarer aujourd'hui "raciste" dans l'espace public.

Le racisme aujourd'hui, une vue d'ensemble 

Nul citoyen ne se dit "raciste", sauf à titre de provocation ostentatoire, dans une société démocratique occidentale où le rejet du "racisme" est la norme. Mais rares sont ceux qui pensent que "le racisme" a disparu. Certains responsables politiques, désireux de calmer les esprits, croient cependant devoir déclarer, de temps à autre, pour prendre l'exemple français, que "la France n'est pas raciste" ou qu'elle "n'est pas antisémite". Ce qui n'est ni totalement vrai, ni entièrement faux. La vérité est autre, plus complexe, plus subtile. Partons du présent. C'est pourquoi il convient de reconnaître comme des formes émergentes de "racisme", même si le terme semble mal convenir aux phénomènes désignés, les passions idéologiquement organisées que sont l'islamophobie, la judéophobie et la christianophobie, qui s'opposent ou se combinent diversement.

Cliquez ci-dessous pour accéder à la suite de l'article.

Racisme - réseaux sociaux

Racisme - Général.