background preloader

Blabla

Facebook Twitter

Accueil. Quelle vision de l’humain dans un monde numérique ? Le cas du lab de l’EN. Le lancement médiatique du lab de l’éducation et de l’innovation le 5 juin nous montre que le ministre de l’éducation n’est pas vraiment philosophe, à peine éthicien, en tout cas son humanisme est réactif plutôt que proactif. De plus ce genre de manifestation nous rappelle cet aphorisme bien actuel : » Paraître est souvent plus important qu’être… ». Car créer un « lab » est à la mode, dans l’air du temps, mais a besoin d’être appuyé sur une vision, sur un sens. Nous avons écrit en 2012 un ouvrage sur la transformation des lieux de savoirs (FYP Editions) dans lequel nous avons posé les questions qui nous paraissaient essentielles à propos du développement du numérique.

Ici nous découvrons simplement un lieu, certes emblématique, mais sans véritable projet éducatif et social. Dans le même temps, le ministre renforce l’enseignement de la science du numérique au lycée (il oublie d’ailleurs dans son propos qu’il y a eu en 1985 une filière informatique la section H), on peut le comprendre. Ecosia. Ecosia est un moteur de recherche allemand qui reverse 80%[3] de ses bénéfices[4] à des associations à but non lucratif qui œuvrent au programme de reforestation présent essentiellement dans les pays du sud. Ecosia plante des arbres au Burkina Faso, au Pérou, en Tanzanie, à Madagascar et dans douze autres pays[5]. L'entreprise est certifiée B corporation[6].

En juillet 2020, Ecosia passe la barre des 100 millions d'arbres plantés à travers le monde depuis sa création[7], ce qui représente plusieurs milliards de recherches au total, à raison de 45 recherches en moyenne pour planter un arbre[8]. Fonctionnement[modifier | modifier le code] Il est possible de ne plus afficher de liens publicitaires auquel cas le financement effectué par les recherches est moins important. En date de mars 2018, plus de 6,6 millions €[14] ont été collectés depuis la mise en ligne du site[15],le 7 décembre 2009. Histoire[modifier | modifier le code] Christian Kroll (en 2019), le fondateur d'Ecosia.