background preloader

Metiers de la communication

Facebook Twitter

La communication interculturelle : ses fondements, les obstacles à son développement. 1La communication interculturelle est un phénomène historiquement culturel : accompagnant le développement de l’être humain, elle constitue également un mode de vie de celui-ci. Selon ce que disent les anthropologues culturels, la ressemblance culturelle de chaque nation pourrait s’expliquer en grande partie, même si pas en totalité, par la communication ou « l’emprunt » qui s’est passée dans l’histoire par le contact. Sinon la culture descend d’une origine commune. F. Graebner anthropologue culturel allemand, pense que la distance de deux zones culturelles ne peut pas empêcher la communication interculturelle que ces zones soient voisines ou éloignées, car il existe une « vague culturelle » mystérieuse. 2Lu général, la communication interculturelle est constituée par l’interaction de l’homme dans le contexte des cultures différentes. 3Dans la vie réelle, nous nous intégrons de façon consciente ou inconsciente dans le groupe culturel diversifié.

La médiation culturelle. Un livre de Wikilivres. À faire... Merci de donner les références de l'ouvrage (auteur, éditeur)Rajouter un résumé du livre en introduction CHAPITRE I: Définition de la médiation culturelle[modifier | modifier le wikicode] Définitions: la médiation et le médiateur[modifier | modifier le wikicode] Selon le dictionnaire, la médiation consiste à «servir d’intermédiaire entre une ou plusieurs choses». Ainsi, le travail de médiation consiste à établir un dialogue avec le public, il est ici question de liens à tisser. Jean François Six dit de la médiation «c’est la relation entre deux, l’espace vide autour duquel on se rencontre, la table qui sépare et réduit, le troisième terme qui fait le lien, qui permet aux «deux» de trouver sens, l’un par l’autre.»

Ce qu’Étienne Leroy, anthropologue, dit de la médiation : «La médiation valorise la recherche de l'adhésion de l'acteur à une solution la plus consensuelle possible, limitant en cela considérablement l'intervention de la tierce partie. Le feed back. Chef de projet événementiel | Le référentiel des métiers de la communication. Famille métier : Conseil en communication En entreprise / organisation / agence Autres appellations métier : Chargé(e) de communication événementielle, Chargé(e) de projets événementiels Définition du métier Le chef de projet événementiel s’inscrit dans la stratégie de communication globale de l’entité, de l’entreprise ou de l’institution.

Il gère non seulement la conception, la mise en place et la mesure de « l’événement », mais aussi l’ensemble des moyens et des actions permettant de l’inscrire en cohérence avec les autres actions de communication de l’entreprise. Missions Le chef de projet événementiel est avant tout à l’écoute de ses clients externes (en agence) ou internes, qui sont alors sa propre hiérarchie ou les autres directions. Domaine et périmètre d’intervention En entreprise, le chef de projet événementiel est rattaché de façon hiérarchique au responsable de communication ou directement au directeur de la communication.

Activités et tâches Activité 1 : Tâches : Compétences Savoirs. Chargé de projet événementiel - chargée de projet événementiel. Congrès, soirées de gala, festivals, salons professionnels, rencontres sportives, petits déjeuners d'entreprise ou lancement du nouveau smartphone… c'est le chargé de projet événementiel qui conçoit ces opérations de communication pour son entreprise ou pour un client. Il en réalise la mise en œuvre et en négocie le budget. Au quotidien, il se partage entre son agence ou son service et ses activités à l'extérieur. Ses déplacements sont fréquents et ses horaires plutôt irréguliers. La plupart des chefs de projet événementiel travaillent en agence de communication événementielle où ils sont rattachés au directeur.

Ils peuvent aussi exercer en entreprise, au sein de la direction communication. Ses qualités ? Chef de projet événementiel. Non, le chef de projet évènement ne fait pas la fête à longueur de nuits ! Au contraire, il supervise de A à Z les soirées ou les manifestations, qu’il organise pour les autres. Tout, sauf une sinécure. Rigueur et réactivité aiguës au programme ! Contenu réalisé en partenariat avec Isefac Bachelor Le métier de Chef de projet événementiel Conventions, assemblées annuelles, colloques, inaugurations… C’est la responsabilité du chef de projet évènementiel d’imaginer, puis d’organiser une manifestation de bout en bout.

Zéro défaut En lien constant avec le client, le chef de projet alterne réunions de préparation, de suivi, rétro-planning et validation pour chaque animation. Les compétences du chef de projet événementiel Sens de l’organisation, rigueur Capacités relationnelles, animation d’équipe Imagination, créativité Réactivité, sens pratique Les formations qui mènent au métier de chef de projet événementiel De bac+3 à bac+5, les profils de ces professionnels sont très variés. A lire.