background preloader

Laureneavh

Facebook Twitter

Laurène

Défi alimentaire: vous êtes prêts à manger des insectes!

Les pays entomophages

Traditions à base d'insectes. Articles. La faim dans le monde au jour d'aujourd'hui. Défi alimentaire. La faim dans le monde. Les risques et inconvénients de manger des insectes. Elevage d'insectes. Besoins nutritionnels. Pourquoi manger des insectes? Insectes comestibles. Apports nutritionnels insectes. BUZZ ECOLO - Manger des insectes pour le déjeuner. Grillons séchés en apéritif, suivi d’une poêlée de vers comestibles et d’un scorpion au chocolat pour finir.

BUZZ ECOLO - Manger des insectes pour le déjeuner.

Manger des insectes, pourquoi, comment ? Nous allons tenter d’y voir plus clair, sur une pratique qui pourrait se populariser d’ici quelques décennies. Analyse de l'opinion publique. Sondage Afin de prendre connaissance de l'opinion publique sur l'entomophagie, nous avons sondé 200 personnes sur la question suivante: "Seriez vous prêt à manger des insectes comme alternative aux viandes animales ?

Analyse de l'opinion publique

". Nous les avons ensuite regroupées selon leur âge: - 40 personnes âgées de moins de 15 ans. - 40 personnes âgées de 16 à 25 ans - 40 personnes âgées de 26 à 39 ans. - 40 personnes âgées de 40 à 59 ans. - 40 personnes âgées de plus de 60 ans. Les insectes seront-ils l'avenir de l'humanité ? La consommation de protéines animales à l’échelle mondiale va en s’accroissant : les conséquences sur les écosystèmes et le climat deviennent alarmantes, avec des répercussions sur les cycles naturels du carbone et de l’azote.

Les insectes seront-ils l'avenir de l'humanité ?

Une solution pourrait provenir des insectes. En prenant en compte la totalité des processus de production consacrés à l’élevage (depuis l’amont jusqu’à l’aval de la filière), ce secteur d’activité représenterait 18 % des émissions anthropiques de gaz à effet de serre Gaz à effet de serre Gaz s’accumulant dans l’atmosphère et susceptibles de contribuer au réchauffement climatique en absorbant le rayonnement infrarouge. et 64 % des émissions d’ammoniac.

Intérêt alimentaire des insectes Vente de "chapulines" (criquets du genre Sphenarium) grillés et épicés sur un marché mexicain Crédit photo : frankenschulz. Avantages environnementaux Criquet migrateur (Locusta migratoria) en Thaïlande Crédit photo : haemengine. L’avenir de la nourriture : que mangerons-nous demain. La nourriture semble être le nouvel Eldorado des technologies d’avant-garde.

L’avenir de la nourriture : que mangerons-nous demain

Il y a plusieurs bonnes raisons à cela : le réchauffement climatique, la surpopulation… Nous sommes aujourd’hui sept milliards d’individus, et nous atteindrons les neuf milliards en 2050. Vu la pénurie annoncée de ressources, une innovation en matière alimentaire va devenir indispensable. A tout cela s’ajoute le fait que le numérique envahit toutes choses, il tend à transformer les aspects les plus basiques, les plus matériels du monde qui nous entoure. Après avoir conquis les objets, avec l’impression 3D, il n’est guère surprenant de le voir s’attaquer au vivant, avec la biologie synthétique. De fait, la fabrication d’une viande artificielle a fait le « buzz » il y a quelques mois, et récemment nous reportions les travaux de James King et ses projets de « design » de la nourriture synthétique.

L’avenir de la nourriture peut se décliner sous trois catégories (combinables, évidemment). Nourriture 2.0 Rémi Sussan. Et si les insectes étaient la nourriture du futur ? Malnutrition, obésité, gaz à effet de serre généré par l’élevage de viande : les insectes, grâce à leurs qualités nutritionnelles, pourraient être une solution alimentaire.

Et si les insectes étaient la nourriture du futur ?

L’idée Dans les pays occidentaux -aux Etats-Unis notamment-, l’obésité tend à devenir un véritable problème de santé publique ; à l’autre bout de la planète, la sécurité alimentaire est menacée ; par ailleurs, l’augmentation de la consommation de viande constitue une véritable menace pour la planète, puisqu’il est avéré que l’élevage génère près d’un cinquième des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Face à ce triple fléau, les insectes, dont les qualités nutritionnelles sont reconnues, pourraient constituer une alternative intéressante. Les Occidentaux en sont peu friands, alors qu’ils sont déjà très consommés en Asie du sud-est et dans certains pays d’Afrique et d’Amérique du Sud.

Comment la mettre en pratique La France, réfractaire aux insectes alimentaires La France accuse quant à elle un retard certain. Les insectes, la nourriture du futur? "Tapas au vers de farine" - Photo DR "Insectes Comestibles"/ Facebook D’ici 2030, plus de 9 milliards de personnes devront être nourries dans le monde, selon l’organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Les insectes, la nourriture du futur?

Pour éviter une catastrophe alimentaire, l'ONU recommande d'élever et de consommer des insectes comestibles. Cette pratique, appelée "entomophagie", concernerait déjà 2,5 milliards de personnes en Asie, Afrique et Amérique latine. Riches en protéines, les insectes, "présentent des taux de croissance et de conversion alimentaire élevés et ont un faible impact sur l'environnement pendant tout leur cycle de vie", explique la FAO. Une alternative alimentaire. Edible Insects, No. 1 Shop in France and Europe since 2009.

Pourquoi manger des insectes ? Manger des insectes s’appelle l’entomophagie.

Pourquoi manger des insectes ?

Mais pourquoi manger des insectes dans un monde occidental habitué aux steak/frites ? Tout d’abord, pour changer ! Il y a encore quelques années, personne n’aurait osé manger un sushi ou un sashimi tant manger du poisson cru n’était pas dans notre culture. Aujourd’hui, beaucoup d’entre nous y prennent du plaisir et nous avons vu fleurir des restaurants de luxe. Pourquoi manger des insectes ? Manger des insectes plutôt qu'un steak. Si vous êtes de ceux qui ne sont jamais plus heureux qu’en dégustant une entrecôte bien saignante, les recherches sur les insectes menées par la très réputée université néerlandaise de Wageningen risquent de peut-être vous faire changer d’avis.

Manger des insectes plutôt qu'un steak

Devant l’augmentation exponentielle de la consommation de viande, aussi bien dans les pays développés que dans les contrées en développement, les chercheurs de cette université spécialisée dans les sciences de la vie et les ressources naturelles tentent de trouver des produits de substitution à cette voracité carnivore. i169feillet. Alimentation et société. "Des insectes contre la malnutrition : la FAO fait m... Revue de presse "Mise en bouche" par Elodie Lagrange, étudiante à Sciences Po Toulouse Larve et la manière… Le développement de la consommation d’insectes comme substitut de la viande ou du poisson fait partie des pistes étudiées très sérieusement depuis plusieurs années par les experts de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Alimentation et société. "Des insectes contre la malnutrition : la FAO fait m...

Selon cette dernière, les qualités nutritionnelles des larves, bestioles et autres nuisibles permettraient en effet d’assurer la sécurité alimentaire mondiale dans les décennies à venir. Avant la fin de l’année en cours, la FAO devrait d’ailleurs encourager officiellement ses Etats membres à maintenir et développer ce type de consommation. Sources de protéines considérables, les insectes sont également riches en minéraux : certaines études montrent que 100g d’insectes couvriraient plus de 100% des apports journaliers recommandés en minéraux et en vitamines. Vous reprendrez bien un ver ? Sources : "Alimentation et précarité. Nouvelles, actualités, politique, culture et chroniques. Entomoculture. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Entomoculture

L'entomoculture (du grec ancien ἔντομα, éntoma, « insectes ») est l'élevage d'insectes. Elle vise à produire ou à commercialiser des insectes à diverses fins : utilitaire, études scientifiques, nourriture directe ou indirecte, ou pour une activité commerciale. Il peut également être un passe-temps. Élevage à visée économique[modifier | modifier le code] De nombreux élevages d'insectes, à visée économique, existent, répondant à des finalités variées.

Élevage d'insectes « domestiques »[modifier | modifier le code] L'apiculture est l'élevage des abeilles, dans le but de récolter du miel et d'autres produits, tels que la cire, la propolis, la gelée royale, le pollen… et le venin. La sériciculture est l'élevage de vers à soie, larves du bombyx du mûrier, pour récolter la soie.

Élevage d'insectes « utiles »[modifier | modifier le code] Élevage pour la nourriture[modifier | modifier le code] Nourriture humaine (Entomophagie)[modifier | modifier le code] Les insectes, la nourriture de demain ? BUPHA_T_2013_LAVALETTE_MARIE.