background preloader

ETAPE 6 SORTIR DE LA GUERRE - Copie

Facebook Twitter

DANS LE RETRO. Le 6 août 1945, Hiroshima disparaissait. Jamais un président des Etats-Unis en exercice ne s’était rendu à Hiroshima.

DANS LE RETRO. Le 6 août 1945, Hiroshima disparaissait

Vendredi, Barack Obama sera donc le premier à visiter le lieu où est tombée la première bombe atomique de l’histoire. Le 6 août 1945, le bombardier B-29 américain «Enola Gay» larguait l’engin bourré d’uranium, surnommé «Little Boy» – «petit garçon» en anglais. L’explosion, équivalente à 20 000 tonnes de TNT, a vaporisé la ville en quelques secondes. Le bilan humain n’a jamais pu être évalué avec précision, mais les différentes estimations dépassent toutes les 100 000 morts – la moitié décédés des suites de leurs blessures ou d’une irradiation. Trois jours plus tard, à 300 kilomètres, la ville de Nagasaki subira le même sort. Le 6 août 1945, quand le président américain Harry Truman dévoile le bombardement nucléaire sur Hiroshima, la presse occidentale s’empresse de saluer la prouesse technologique.

«Le Parisien» du 7 août 1945. «Le Parisien» du 8 août 1945. L'Allemagne a capitulé; Une du jornal Le Monde. 26 juin 1945 - Fondation de l'ONU. Réunis à San Francisco, en Californie, les représentants de 51 pays fondent le 26 juin 1945 l’Organisation des Nations Unies (ONU).

26 juin 1945 - Fondation de l'ONU

Promise dès 1941 par Roosevelt et Churchill, l'ONU remplace la Société des Nations (SDN). Issue de la Première Guerre mondiale, celle-ci avait failli dans sa mission de paix en partie parce que les États-Unis avaient renoncé à y entrer. L'ONU naît alors que l'Allemagne vient de capituler et que se poursuit la guerre contre le Japon. Son siège est fixé à New York, preuve que les États-Unis sont cette fois décidés à assumer leurs responsabilités mondiales. Les trois piliers de son organisation sont :- 1) l'Assemblée générale (192 membres aujourd'hui, avec le même droit de vote, qu'il s'agisse de l'immense Chine ou du micro-État de Nauru !) Le Conseil de sécurité réunit dix membres tournants et des membres permanents. À la différence de la SDN, l'ONU dispose d'une force militaire, les «Casques bleus». 8 mai 1945 - Répression sanglante à Sétif. Le 8 mai 1945, le jour même de la victoire alliée sur le nazisme, de violentes émeutes éclatent à Sétif, en Algérie.

8 mai 1945 - Répression sanglante à Sétif

C'est un lointain prélude à la guerre d'indépendance. Les manifestants sont des Algériens de confession musulmane, dont certains se sont battus en Italie, dans les troupes françaises qui ont contribué à abattre le fascisme. Ils souhaitent profiter de la victoire des forces alliées pour obtenir l'indépendance. Impensable pour la classe politique française, droite et gauche confondues, qui ne conçoit pas de se défaire de ses trois départements d'Algérie !... Origines du drame Quand la victoire de la démocratie sur la barbarie nazie est apparue imminente, certains musulmans d'Algérie ont espéré que serait enfin mis en application le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes.

Parmi eux Messali Hadj, chef du PPA (Parti Populaire Algérien), interdit depuis 1939. Le matin du 8 mai, une nouvelle manifestation survient à Sétif aux cris de «Istiqlal [Indépendance], libérez Messali». (3) 1945 : la conférence de Yalta. 6-9 août 1945 - Une bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki ! Le 6 août 1945, l'explosion d'une bombe atomique au-dessus de la ville d'Hiroshima, au Japon, précipite la fin de la Seconde Guerre mondiale.

6-9 août 1945 - Une bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki !

Depuis lors plane sur le monde la crainte qu'un conflit nucléaire ne dégénère en une destruction totale de l'humanité. Le gouvernement américain a justifié ce précédent en affirmant qu'il aurait évité l'invasion de l'archipel et épargné la vie de plusieurs centaines de milliers de combattants (américains)... Un projet ancien Avant la Seconde Guerre mondiale déjà, les Américains s'inquiètent du risque de voir les nazis mettre au point une bombe d'une puissance meurtrière exceptionnelle grâce au principe de la fission nucléaire.Désireux de les devancer à tout prix, le président Roosevelt inaugure en 1942 un programme secret de mise au point de la bombe A. Au moment où les Américains finalisent la bombe, l'Allemagne nazie s'apprête à capituler sans conditions. Résistance désespérée du Japon.

6-9 ao t 1945 - Une bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki ! - Herodote.net. (3) Rappel historique des massacres répressifs à Sétif en mai 1945.