background preloader

Mention très bien

Facebook Twitter

La Colline des potences - Dorothy Johnson - éditions Gallmeister. L'Aventurier du Rio Grande. Soir « L’ouverture est somptueuse : quatre groupes de voyageurs convergent, dans le vent et la poussière, vers une ville endormie.

L'Aventurier du Rio Grande

La rencontre tient au hasard, ou plutôt au destin si l’on se hisse au niveau d’un romancier qui transforme en fresque épique une succession de faits divers et de combats à proximité de la frontière. » Ouest-France « Ce magistral roman de Tom Lea, épique, lyrique, méditatif, illustré de dessins de l'auteur, vient seulement d'être traduit en français (…) Un roman juste, quasi historique sur les deux cultures qui s'affrontent, riche en suspense et en émotions, mais aussi enchanteur par ses paysages. » L’Homme des vallées perdues - Jack Schaefer - Libretto. EmOtionS – Blog littéraire et musical.

Décidément, Nicolas Lebel aime bien tisser ses intrigues autour d’une commémoration.

EmOtionS – Blog littéraire et musical

Après le 1er novembre dans son précédent et bien nommé polar Le jour des morts, on retrouve ses protagonistes favoris quelques jours après, à l’avant-veille de célébrer le 11 novembre. Oui je sais, il y a plus gai… L’art d’être premier Et pourtant… Posons tout d’abord le contexte : ce troisième opus des aventures du capitaine Mehrlicht peut tout à fait se lire indépendamment des deux autres et l’auteur est un sacré phénomène. Deux vérités absolument indiscutables (et quand on porte le patronyme d’un fusil ayant servi durant les deux guerres, il ne faut pas s’étonner que l’on pétarade à coup de bons mots autour d’une commémoration de champs de bataille). Posons les faits. La langue à toutes les sauces Nicolas Lebel est un amoureux de la langue, un épicurien des belles phrases et des traits d’esprits, un hédoniste qui aime le bel ouvrage. Ce roman est à l’image de son démarrage.

Noir, c’est noir. "Même pas morte" d'Anouk Langaney. Oh que j’aime ce genre de romans!

Je note. Je vais le suggéré de ce pas pour la prochaine commande ;) – ppigeon35
Dans la même veine (polar avec humour pas idiot, du style qu'on a pas honte quand on rigole), je te conseille "L'heure des fous" de Nicolas Lebel. Ed. Marabout. Ça devrait plaire à tes lecteurs également.. – laurebertrand
Depuis que je l'ai lu, je le recommande a (presque) tous les lecteurs qui me demande des conseils. :) – ppigeon35

"Même pas morte" est du genre qui vous sort des sentiers battus !

"Même pas morte" d'Anouk Langaney

Qui vous amène ailleurs, dans un endroit pas fréquenté et presque pas fréquentable ! Une auteure qui vous prend par le bout du nez (ou par les yeux mais ça fait plus mal !!) Grossir le ciel, de Franck Bouysse. Quelques mois après le Petite Louve de Marie Van Moere dont la Corse était un personnage à part entière, la Manufacture de Livre, avec ce Grossir le ciel de Franck Bouysse, renoue avec une littérature française des grands espaces.

Grossir le ciel, de Franck Bouysse

Dernier meurtre avant la fin du monde, de Ben H. Winters - ENCORE DU NOIR ! « La fin du monde change tout, du point de vue judiciaire. » C’est un fait.

Dernier meurtre avant la fin du monde, de Ben H. Winters - ENCORE DU NOIR !

Quand la collision d’un astéroïde géant avec la Terre est annoncée pour les mois à venir, la plupart des gens se fichent complètement de l’avenir, policiers compris. Alors pour chercher, au milieu d’une vague de suicides un éventuel meurtre et tenter de le résoudre, il faut vraiment être opiniâtre. C’est justement le cas de Henry Palace. La briscola à cinq. Date de parution Dans un village près de Livourne, en Toscane, un jeune homme découvre dans une poubelle le cadavre d’une adolescente, Alina Costa.

La briscola à cinq

Les éditions Mnémos - Blizzard, fantasy, janvier 2015. Premier tome d’une trilogie.

Les éditions Mnémos - Blizzard, fantasy, janvier 2015

Dans le lointain Nord, tout autour d’une cahute, s’étendent à perte de vue forêts enneigées et pics glacés. Blizzard, l’un des rares magiciens survivant d’une guerre encore fraîche et son protégé Chasseur y vivent entre retraite et exil loin d’un royaume maintenant pacifié d’une main de fer par l’Inquisiteur. Jusqu’au jour où une redoutable phalange les attaque sans raison. Jusqu’au jour où la même troupe ravage entièrement le village de Iak, dresseur de tigre des glaces. Les voilà jetés sur les routes, consumés par le désir de vengeance et la volonté de comprendre.

La fantasy recèle de nombreux trésors dont l’un est d’être la littérature de la belle aventure, celle qui nous emporte dans un récit puissant et échevelé, entre grande saga et paysages à couper le souffle. . « Je vais vous avouer un petit quelque chose qui ne m’arrive que trèèèès rarement. . « Entre magie blanche et magie noire, il nous fait vivre une aventure atypique et fabuleuse ! Les éditions Mnémos - BLIZZARD, Les Guerres madrières, sept 2015.

Dans le premier tome de la saga de fantasy Blizzard, Le Secret des Esthètes, la révolte s’est propagée contre la tyrannie de l’Inquisiteur, des pentes montagneuses balayées par les vents glacés aux somptueuses galeries souterraines des Esthètes jusqu’à la capitale où se tient le Grand Tournoi.

Les éditions Mnémos - BLIZZARD, Les Guerres madrières, sept 2015