background preloader

Protection des données / Déconnexion

Facebook Twitter

Données personnelles et confidentialité : les propositions de la Commission Européenne. La Commission Européenne publie un communiqué de presse sur « les règles de confidentialité des communications électroniques ». Objectif : proposer des règles plus strictes pour encadrer la confidentialité des données dans l’Union Européenne. Il s’agit de propositions qui visent à « protéger les citoyens tout en permettant de nouvelles opportunités pour les entreprises ». Fini le scan des emails et des messages ? La Commission Européenne regrette que la directive sur la confidentialité des communications ne s’applique qu’aux opérateurs télécoms. Elle souhaite élargir son application aux « nouveaux » acteurs du marché des communications : WhatsApp, Facebook Messenger, Skype, Gmail, iMessage et Viber sont notamment cités.

‘Chilling Effect’ of Mass Surveillance Is Silencing Dissent Online, Study Says - Motherboard. Étude : la relation fusionnelle entre les Français et leur smartphone. Comment la NSA espionne la France. Les documents que "Le Monde" a pu consulter montrent comment le renseignement américain a ciblé la France, ses institutions, ses entreprises et ses citoyens.

Comment la NSA espionne la France

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Jacques Follorou et Glenn Greenwald (Journaliste) L'avenir dira peut-être, un jour, pourquoi Paris est resté si discret, par rapport à Berlin ou Rio après les révélations sur les programmes d'espionnage électronique américain dans le monde. Car la France a été tout autant ciblée et dispose aujourd'hui de preuves tangibles que ses intérêts sont quotidiennement visés. World of Warcraft, nid d’espions. Des Elfes et des avatars virtuels, utilisés dans la lutte antiterroriste.

World of Warcraft, nid d’espions

Telles sont les méthodes – peu conventionnelles – employées par les services de renseignements américains et britanniques, selon les dernières révélations liés aux documents fournis par Edward Snowden. D’après un document datant de 2008, publié sur le site Propublica et consulté par le New York Times et le Guardian, le jeu de rôle en ligne massivement multijoueurs World of Warcraft était sous surveillance des principales agences de renseignement.

Selon le texte, une telle plateforme en ligne pouvait potentiellement être utilisée à des fins malveillantes, pour planifier secrètement des attaques terroristes ou pour procéder à des transferts d’argent. Orange, allié des services de renseignement français. Les services de renseignement français bénéficieraient d'un sérieux coup de pouce.

Orange, allié des services de renseignement français

Un opérateur de télécommunication collaborerait étroitement en effet avec eux en matière de décryptage et d'interception de données, selon des documents révélés par l'ex-agent de la NSA, Edward Snowden, et consultés par le Monde. Le journal du soir fait en effet état d'une note confidentielle des services secrets techniques britanniques (GCHQ), dans laquelle il est question de liens étroits et anciens entre la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), et un opérateur français, non nommé, mais dont le descriptif conduit le Monde à la conclusion qu'il s'agit d'Orange. Isabelle Falque-Pierrotin : « Je ne crois pas du tout à la fin de la vie privée » Comment protéger les données des Français dans un monde où elles sont de plus en plus menacées ?

Isabelle Falque-Pierrotin : « Je ne crois pas du tout à la fin de la vie privée »

Entretien avec la présidente de la CNIL, Isabelle Falque-Pierrotin. La Commission nationale informatique et liberté (CNIL), l’autorité administrative chargée du contrôle et de la protection des données personnelles, a rendu lundi 19 mai son rapport annuel pour 2013, année marquée par les révélations d’Edward Snowden. Projet de loi français, réglementation européenne concernant les données personnelles, décisions de justice sur ce sujet et coups de tonnerre des multiples révélations Snowden : entretien avec Isabelle Falque-Pierrotin, sa présidente.

La Cour de justice européenne a récemment rendu une décision sur le « droit à l’oubli », qui donne aux internautes, sous certaines conditions, la possibilité de désindexer de Google des pages contenant des informations sur eux. Tristan Harris : « Des millions d’heures sont juste volées à la vie des gens » - 30 juin 2016. Tristan Harris a été le « philosophe produit » de Google pendant trois ans.

Tristan Harris : « Des millions d’heures sont juste volées à la vie des gens » - 30 juin 2016

Ça vous laisse perplexe ? Nous aussi, au début. On a découvert cet ingénieur informatique américain formé à Stanford via un post de Medium passionnant titré « Comment la technologie pirate l’esprit des gens ». Il y explique (en anglais) comment les entreprises de la Silicon Valley nous manipulent pour nous faire perdre le plus de temps possible dans leurs interfaces. Concrètement, Facebook a intérêt à ce qu’on scrolle son fil d’actu toute la journée, et pour ça, il nous détourne de notre intention initiale. Une cure de désintox numérique pour déconnecter. Au resto, au cinéma, aux toilettes, ils gardent toujours un œil sur leur téléphone.

Une cure de désintox numérique pour déconnecter

Jusqu'à l'overdose. Des cures existent pour ces ultraconnectés. M le magazine du Monde | • Mis à jour le | Par Lisa Vignoli "Absent du bureau, je serai de retour le 19 août. " Point de vue. Se déconnecter, droit ou devoir des cadres ? La réforme du droit du travail devrait contenir des mesures visant à « encadrer la transformation numérique de notre économie ».

Point de vue. Se déconnecter, droit ou devoir des cadres ?

En cause, les outils de communication (ordinateurs portables, smartphones, tablettes…) et leur usage intempestif en dehors des heures de bureau. D'après un sondage de l'Association pour l'emploi des cadres, 45 % de ces derniers disent ne quasiment jamais se déconnecter. Etude - Les Français sont accros aux emails ! Le droit à la déconnexion agite les DRH. Numérique au travail : un rapport propose "un devoir de déconnexion" Le monde du travail a connu une véritable révolution ces dix dernières années.

Numérique au travail : un rapport propose "un devoir de déconnexion"

Une révolution numérique : smartphones, tablettes, télétravail, réseaux sociaux professionnels, connexion permanente : votre bureau vous suit partout, tout le temps, de jour comme de nuit. Même l'organisation de l'entreprise a changé : on ne s'y parle plus comme avant, entre collègues ou dans le cadre d'un lien hiérarchique que le numérique a mis à mal. Certaines catégories de salariés se noient dans cette surcharge d'information. C'est le cas des cadres, et de tous les travailleurs de l'information et de la communication, qui sont laissés à eux-mêmes dans cette grande marée numérique. La technique est-elle responsable de l’accélération du monde ? Le sociologue et philosophe allemand Hartmut Rosa a été remarqué en France depuis la traduction en 2010 d’Accélération : une critique sociale du temps, complété depuis par une synthèse et mise à jour de ce livre dans Accélération et aliénation… Pour Hartmut Rosa, le temps a longtemps été négligé dans les analyses des sciences sociales sur la modernité au profit des processus de rationalisation ou d’individualisation.

La technique est-elle responsable de l’accélération du monde ?

Pourtant, selon lui, l’accélération est la caractéristique de la société moderne. . « Mon livre explique que l’essence et la nature de la modernité reposent sur l’accélération », attaque Hartmut Rosa. Pour lui, notre monde contemporain repose sur son dynamisme, qui n’a d’autre but que de mettre en mouvement le monde matériel, social et idéel. Pour comprendre ce qu’est l’accélération du monde, il faut comprendre ce que signifie la lenteur, estime Rosa. Nomophobie. Il fallait le faire, elle l’a fait : notre société ultra connectée, qui finalement contente tout le monde tant que sa boulimie de données ne s’incruste pas trop dans notre vie privée, a réussi à créer une nouvelle phobie bien à elle : l’absence de smartphone.

Nomophobie

Russell Clayton est un étudiant lambda comme les campus des Etats-Unis en regorgent. C’est justement parce qu’il est un « djeune » de l’Oncle Sam comme les autres qu’il prend la mesure de la généralisation possible de ses observations. Quand lors d’un déjeuner l’amie assise en face de lui quitte la table pour aller chercher son smartphone, oublié chez elle, Russell Clayton, éberlué, se dit que notre société connectée a peut-être crée des phobies risibles mais si révélatrices. Pour en avoir la confirmation, il réalise une étude sur l’impact de la présence de l’iPhone sur les performances mentales de son utilisateur.

Checky. Forest - Stay focused, be present. Un restaurant brésilien invite ses consommateurs à se déconnecter d’Internet. LE CONCEPTUn restaurant brésilien Venga qui prône un retour aux fondamentaux de la communication en face à face, a eu l’idée de proposer un réseau Wi-fi qui inciterait à la « reconnexion humaine. » Lorsque l’utilisateur essaye de se connecter au réseau Wi-fi du restaurant, un message apparaît lui conseillant de se socialiser dans la vie réelle avec son partenaire plutôt que d’être connecté dans la vie virtuelle. Ce système a ainsi permis de diminuer le nombre de partages sur les réseaux sociaux et d’améliorer les relations humaines lors des moments de convivialité. L’ORIGINALITÉL’originalité du concept repose ici sur l’importance que le restaurant accorde au moment de détente et de convivialité.

Il n’invite pas au partage sur les réseaux sociaux et donc forcément au partage de l’expérience. Mais au renouveau de la socialisation humaine. Êtes-vous nomophobe? Pour le savoir, voici un questionnaire. Vous êtes angoissé à l’idée de partir de la maison sans votre smartphone? Quand vous n’arrivez plus à vous souvenir de quelque chose, vous vous ruez sur le moteur de recherche qui lui est intégré? Vous ne passez jamais une journée sans votre précieux instrument? Vous êtes peut-être «nomophobe», contraction de «no mobile phone» et de «phobia». Mais comment le savoir?