background preloader

Cas Senones

Facebook Twitter

L'imposition des dividendes : IR et prélèvements sociaux. Les dividendes perçus par les associés personnes physiques sont imposables aux prélèvements sociaux et à l’impôt sur le revenu.

L'imposition des dividendes : IR et prélèvements sociaux

Dans certains cas, notamment pour les associés affiliés au régime des travailleurs indépendants, les dividendes sont également intégrés dans l’assiette de calcul des cotisations sociales. Ce dossier vous explique comment se déroule l’imposition des dividendes pour l’associé. Impôt sur le revenu - Employé à domicile (réduction ou crédit d'impôt) Vous versez une pension à vos enfants. Si votre enfant n’est pas rattaché à votre foyer fiscal pour l’impôt sur le revenu, la pension que vous lui versez peut être déductible.

Vous versez une pension à vos enfants

Il n’est pas nécessaire que vous l’hébergiez. A la différence du rattachement, il n’y a pas lieu de distinguer selon que votre enfant est âgé de plus ou moins de 25 ans, étudiant ou non, invalide ou non. Toutefois, le montant de la pension déductible est limité et varie suivant la situation de famille de votre enfant. Impôt sur le revenu : déductions, réductions et crédits d'impôt. BROCHURE PRATIQUE 2016. Revenus fonciers - Tout savoir sur les revenus fonciers. Les revenus tirés des locations vides constituent des revenus fonciers et sont soumis à l'impôt sur le revenu.

Revenus fonciers - Tout savoir sur les revenus fonciers

Pour déterminer le résultat foncier - bénéficiaire ou déficitaire - des règles précises sont à respecter. Les propriétaires bailleurs qui louent des locaux vides, c'est-à-dire non meublés, déclarent leurs revenus locatifs dans la catégorie des revenus fonciers. Il peut s'agir de locaux d'habitation et de leurs dépendances (maison, appartement, emplacement de stationnement), de locaux d'activité (bureaux, commerces, usines) ou de terrains. Il s'agit essentiellement des loyers réellement encaissés au cours de l'année civile. Les Bénéfices industriels et Commerciaux (BIC) Les bénéfices industriels et commerciaux, ou BIC, constituent une composante des revenus soumis à l’impôt sur le revenu.

Les Bénéfices industriels et Commerciaux (BIC)

Il s’agit des bénéfices issus d’activités commerciales, industrielles ou artisanales exercées par des personnes physiques ou des sociétés de personnes. Vous retrouverez dans ce dossier les principales règles applicables au niveau des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Qu’est-ce qu’un bénéfice industriel et commercial (BIC) ? Sont imposés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux les bénéfices réalisés par des personnes physiques ou par des sociétés de personnes, et provenant de l’exercice d’une profession commerciale, industrielle ou artisanale.

La déduction forfaitaire de 10 % Cette déduction forfaitaire de 10 % est automatiquement retranchée des salaires déclarés par chacun des membres de votre foyer fiscal.

La déduction forfaitaire de 10 %

Vous ne devez donc pas la déduire. Elle couvre les dépenses professionnelles courantes liées à l'emploi ou à la fonction, comme : Changt cotisation0115 payemodif (2) (3) Déduction des frais réels - Impôts 2015. Comment déclarer vos frais réels en 2015 ?

Déduction des frais réels - Impôts 2015

Si vous optez pour la déduction de vos frais professionnels réels, toutes les dépenses professionnelles (déplacements, repas...) que vous inscrivez case 1AK de votre déclaration n° 2042 viennent alors en déduction de votre salaire 2014 (en remplacement de l’abattement forfaitaire de 10%). En contrepartie de la déduction des frais réels, vous avez l’obligation de déclarer en rémunération imposable tous les remboursements de frais reçus de votre employeur (par exemple, d’éventuels remboursements de repas).

Votre enfant est majeur. Les enfants majeurs sont, en principe, imposables personnellement.

Votre enfant est majeur

Mais, s'ils restent à votre charge, vous avez le choix entre le rattachement de votre enfant à votre foyer fiscal et la déduction d'une pension alimentaire. C'est à vous de calculer la solution la plus favorable en fonction de votre situation de famille et de vos revenus. Quotient familial : calcul du nombre de parts fiscales. Octobre 2016 Le quotient familial (QF) est le nombre de parts fiscales dont bénéficie le contribuable, en fonction de sa situation de famille (célibataire, divorcé, veuf, etc.) et du nombre de personnes à charge.

Quotient familial : calcul du nombre de parts fiscales

L'avantage fiscal procuré par le quotient familial fait l'objet d'un plafonnement. Définition Le quotient familial est le nombre de parts dont bénéficie le foyer fiscal et par lequel on divise le montant du revenu imposable pour appliquer le barème progressif de l'impôt sur le revenu. Il est destiné à diminuer l'effort financier des familles avec personnes à charge. Impôt sur le revenu : quotient familial d'un couple marié ou pacsé. Impôt sur le revenu - Enfant majeur à charge. Enfant majeur célibataire Pour être rattaché à votre foyer fiscal , votre enfant majeur doit, au 1er janvier 2015, avoir moins de 21 ans (ou 25 ans s'il poursuivait des études).

Impôt sur le revenu - Enfant majeur à charge

Le rattachement de votre enfant majeur vous permet de bénéficier d'une augmentation du nombre de parts de quotient familial.