background preloader

Marché mondial de la croisère

Facebook Twitter

Pourquoi la croisière devance les autres types de vacances? La croisière devient le type de vacances le plus prisé à travers le monde, devançant rapidement les autres types de voyages de loisir.

Pourquoi la croisière devance les autres types de vacances?

Dans les faits, selon l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), durant les dix ans allant de 2004 à 2014, les vacances en croisière dans le monde ont gagné plus de popularité que les vacances terrestres dans une proportion de 23%.1 De plus, selon les Perspectives de l’Industrie 2016 de CLIA, l’industrie ne montre pas de signe de ralentissement avec 24 millions de passagers estimés en 2016, comparé à 23 millions en 2015. « Les compagnies de croisières renouvellent constamment leurs offres et proposent des options d’itinéraires illimités pour les voyages, ce n’est donc pas surprenant que la croisière dépasse les autres types de vacances » a déclaré Cindy d’Aoust, Présidente Exécutive par Intérim de CLIA. « Des vacances en croisière permettent de vivre d’extraordinaires expériences dans des lieux à travers le monde à un excellent rapport qualité/prix. » 1.

2016 01 21 17 30 59 2015 12 02 cp clia perspectives industrie 2016. Croisiere. Les Français sont de plus en plus nombreux à faire du tourisme de croisière: 212.000 en 2003, environ 400.000 en 2010.

Croisiere

Une goutte d'eau par rapport aux cinq millions d'Européens (+12% par rapport à 2009), notamment les Britanniques (1,5 million). La fréquentation des ports français représente 10% des visiteurs dans les ports européens contre 40% pour l'Italie, principal bénéficiaire en Europe du tourisme de croisière avec 4 milliards d'euros de retombées économiques et 100.000 emplois contre 1 milliard d'euros et 15.000 emplois en France. Le début de l'histoire des croisières modernes débute au cours de la période 1966-1974 avec l'irruption du Norvegian Cruise Lines sur le marché en 1966 , suivi par Royal Carribean en 1970 et Carnival en 1974. Tourisme de croisière  : 26 paquebots attendus NewsMada - Les Actus De Madagascar. Le ministère du Tourisme, des transports et de la météorologie prévoit d’accueillir vingt-six bateaux de croisière pour la saison 2015-2016, qui a débuté au mois de novembre dernier.

Tourisme de croisière  : 26 paquebots attendus NewsMada - Les Actus De Madagascar

Cet objectif est assez ambitieux si on se réfère aux chiffres de la saison 2014-2015 au cours de laquelle quatre bateaux seulement ont accosté les côtes de l’île. Des bateaux de croisière viendront accoster dans nos principales villes côtières. Au total, 26 paquebots seront attendus dans nos ports d’ici le mois de mars prochain. D’après le ministre du Tourisme, des transports et de la météorologie, Ulrich Andriantiana, lors d’une rencontre avec les professionnels du tourisme dans la partie Nord de l’île, plusieurs compagnies spécialisées dans le tourisme de croisière ont inscrit les villes côtières comme Nosy Be, Antsiranana Taolagnaro sur l’itinéraire de leurs bateaux. En effet, les opérateurs du secteur ont préparé la saison 2016 depuis l’an dernier. Riana R. N’hésitez pas à partager cet article. Le tourisme de croisière.

1Chaque année, environ 16 millions de personnes participent à l’une des 30 000 croisières (fluviales ou océaniques) offertes dans quelques 2000 destinations dans le monde.

Le tourisme de croisière

De ce nombre, 9,6 millions de passagers participent à une croisière océanique (OMT, 2003 : 27). Une flotte de plus de 339 navires, pouvant accommoder de 50 à 4000 passagers à la fois, répond ainsi à la demande (Ward, 2007 : 14, 18 ; Ebersold, 2004). La croissance annuelle moyenne de 7,6 % du nombre de croisiéristes sur le marché nord-américain (OMT, 2003 : 28) se traduit par une augmentation du nombre de navires, mais aussi des ports de mer et des destinations visitées. À la fin de la première décennie du XXIe siècle, la demande en Amérique du Nord et en Europe dépassera les 13 millions de passagers (OMT, 2003 : 27). Le tourisme de croisière dans le monde : permanences et recompositions. 1 Fondée en 1975, la CLIA est une organisation à but non lucrative qui fédère 26 compagnies membres. (...) 1La croisière ne connaît pas la crise.

Le tourisme de croisière dans le monde : permanences et recompositions

Chaque année, elle affiche de nouveaux résultats en hausse : plus de 16 millions de touristes internationaux ont choisi la croisière en 2011 (Cruise Line International Association [CLIA])1. Son taux de croissance annuelle est de 7,5% depuis 1980 ; rappelons qu’au début des années 1970, aux balbutiements du produit « croisière », ils étaient alors à peine plus de 100 000 personnes à voyager sur de tels paquebots. La demande est très soutenue dans ce secteur d’activité où les processus de regroupement engagés depuis le début des années 2000 conduisent à la mise en place d’un marché oligopolistique.

Les perspectives de croissance expliquent l’intensité des investissements qui se polarisent sur les trois principaux groupes qui dominent ce marché : Carnival Corporation, Royal Caribbean Cruises et Star Cruises Group (Dickinson et al., 2008). 1.1. 3. Lindustrie de la croisière poursuit sa croissance mondiale avec plus de 21 millions de passagers en 2013 et 117 milliards de dollars de contribution économique. Pour plus d'informations sur CLIA, le secteur de la croisière et les compagnies de croisières et agences de voyages membres de CLIA, consultez le site .

Lindustrie de la croisière poursuit sa croissance mondiale avec plus de 21 millions de passagers en 2013 et 117 milliards de dollars de contribution économique.

Vous pouvez retrouverCLIA sur Facebook et Twitter, et suivre sa présidente Christine Duffy sur @CLIACEO et cruising.org/ceoblog.