background preloader

Le drive

Facebook Twitter

Drive : nouveau concept de courses par Internet. Profiter des promotions du magasin, faire ses courses par Internet, à condition d'aller récupérer ses cabas soi-même : telle est la nouvelle formule Drive, lancée par les grandes surfaces Auchan et Leclerc. « On évite aux clients les courses, les corvées et on leur laisse l'achat plaisir », résume Pascal Payraudeau, directeur d'un centre Leclerc près de Toulouse (Haute-Garonne).

Drive : nouveau concept de courses par Internet

A aucun moment le client ne porte ses courses, puisque les employés des enseignes préparent la commande et la déposent gratuitement dans la voiture. « Dans les hypermarchés, 70 % des clients sont des femmes, alors que dans le Drive, c'est 50-50. Nous avons constaté que les femmes passaient les commandes et que les hommes allaient récupérer les courses », précise François Poupard, responsable de projet chez Auchan. Auchan, qui a mis en place le concept, compte déjà trois Drive, dont un à Plaisir (Yvelines) qui vient d'ouvrir ses portes. Un quatrième est prévu dans le Nord. Camille Harel. Le « drive », un cadeau empoisonné pour la grande distribution. En permettant d’acheter en ligne et de récupérer ses courses presque sans sortir de voiture, les drives ont connu un succès fulgurant.

Le « drive », un cadeau empoisonné pour la grande distribution

Mais leur rentabilité fait débat. Nombre de clients multiplié par deux, chiffre d’affaires en hausse de 130%, trois ouvertures chaque jour. Toute la profession se frotte les yeux à la lecture de ce bilan 2012 mirifique. Les résultats d’une start-up particulièrement inventive ? Non, ceux du «drive», ce service qui permet au consommateur de faire ses courses sur Internet, puis d’aller les retirer sur le parking d’un supermarché ou d’un entrepôt, pratiquement sans sortir de sa voiture. Le drive a mis quelques années à démarrer. Du coup, les drives apportent une bouffée d’oxygène à des distributeurs qui s’arrachent les cheveux à essayer d’enrayer la baisse de fréquentation de leurs hypermarchés. Le "drive" Depuis plusieurs mois, les chaînes d’hypermarchés françaises font des essais pour mettre en place des système de « drive » dans leurs magasins.

Le "drive"

Le principe est le même que pour les fast-food : vous passez votre commande (en ligne, en l’occurrence) et la récupérez sur le parking de votre hypermarché, sans avoir à passer par l’intérieur du magasin ! Pour le consommateur, le gain de temps est potentiellement considérable, ainsi que la facilité avec laquelle il sera possible de faire ses courses. Le drive cumule les avantages de la commande en ligne (gain de temps, éviter la foule en magasins et les files d’attente aux caisses, possibilité de passer la commande à toute heure, depuis chez soi) sans pour autant en avoir les inconvénients (attendre la livraison). Pour les hypermarchés également ce système a de nombreux bénéfices, à tel point que Carrefour prévoit 85 « drives » d’ici à 2013, qu’Auchan en exploite déjà 58 et Leclerc 65, avec un objectif de 400 drive pour 2015.

Capital - Hyper : mes courses sans descendre de ma voiture (Partie 1) Les courses au "Drive" Le supermarché en mode " Drive " présente de nombreux atouts.

Les courses au "Drive"

Leclerc Drive, Auchan Drive... Comment fonctionne le supermarché en « Drive » ? Les grandes enseignes de supermarchés telles que Auchan, e.Leclerc, Casino et Carrefour proposent désormais à leurs clients de faire leurs courses depuis leur domicile, en remplissant simplement leur chariot virtuel sur le site Internet dédié (Leclerc Drive, Auchan Drive, Carrefour Drive). Une fois la commande passée et réglée depuis la plateforme virtuelle, il suffit simplement aux cyber-acheteurs de se rendre au service « Drive » du supermarché qu’il a choisi pour récupérer ses achats.

Une fois sur place, tout est prêt et emballé, il ne reste plus qu’à charger le coffre de la voiture ! Quels sont les avantages du supermarché en « Drive » ? Le premier avantage du service « Drive », c’est de pouvoir faire ses courses sans avoir à se déplacer. Ce nouveau concept est très flexible et met fin à la corvée des courses en famille !