background preloader

Laurafaub

Facebook Twitter

L'enfant bleu. Mes poemes sur la maltraitance. La maltraitance se cache dans les maisons, mais aussi dans les écoles.

mes poemes sur la maltraitance

Gwen Hoël, ancien enfant battu, sensibilise aussi les élèves du primaire au secondaire, à cette “maltraitance entre soi” en collectivité, dont les “gros ” sont souvent les cibles. Glenn Hoël a commencé à chanter dans les années 70, dans les cabarets comme dans les fêtes bretonnes, pour attirer l’attention sur la maltraitance des enfants dont il a été lui-même une victime sévère. A l’époque, c’était un sujet dont on ne parlait pas. En 1991, il passe à l’émission de télévision “Tous à la Une” de Patrick Sabatier, alors méga-star du petit écran.

Il reçoit dès lors de très nombreux appels, courriers, télégrammes… submergé, il décide de créer une association à son nom d’artiste. "Maltraitance des enfants" "Zethy & D'Nada Feat VA" ♫ Maltraitance des enfants " RAP 2017. ZARA FRANCE (PARIS 12) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 348991555. Inditex (Zara) dépasse les 18 milliards... - Textile, habillement. Le petit coup de mou de 2013 – très relatif cela dit : +5% - n’aura été que de courte durée.

Inditex (Zara) dépasse les 18 milliards... - Textile, habillement

Le groupe espagnol Inditex a en effet vu ses ventes progresser à un rythme, bien plus habituel pour lui, de 8,3% en 2014, pour atteindre 18,1 milliards d’euros. Même retour en grâce pour le bénéfice net : après un petit +1% en 2013, le voilà en effet revenu à des niveaux plus « normaux » (guillemets de rigueur) de +5% en 2014, à 2,5 milliards d'euros. 88 pays L’ensemble a évidemment été tiré par la politique d’expansion chère au groupe.

A 100 milliards d’euros, Zara crève le plafond, mais gare à H&M et Uniqlo. C’est la consécration boursière pour Inditex.

A 100 milliards d’euros, Zara crève le plafond, mais gare à H&M et Uniqlo

Le numéro 1 mondial du textile (surtout connu pour sa marque phare Zara, qui représentait 64% de ses ventes l’an dernier) a franchi la barre symbolique de 100 milliards d’euros de capitalisation. Un exploit que seuls l’opérateur télécoms Telefonica et le géant bancaire Santander ont réussi, dans l’histoire de la Bourse de Madrid. Sur longue période, le parcours boursier d’Inditex est impressionnant, avec une multiplication par 10 du cours en un peu plus de 11 ans ! Il faut dire que le développement du groupe ne s’est pas fait au détriment de la rentabilité : sur les 5 dernières années, le chiffre d’affaires a bondi de 63%, à 18,1 milliards d’euros, et le résultat opérationnel de 73%.

On peut parler d’une affaire rentable, la marge nette ayant représenté presque 14% l’an dernier ! Tous droits réservés Alors qu’Inditex est avant tout un fabricant, le géant suédois Hennes & Mauritz (H&M) a un positionnement plus bas de gamme. Nicolas Gallant. Zara, ou la Révolution de la « fast-fashion » Ce que Zinedine Zidane représente pour le football français, Zara l’est pour l’industrie de la fast fashion.

Zara, ou la Révolution de la « fast-fashion »

Zara. On a beau lui faire des infidélités, nos pas de serial shoppeuses finissent toujours par nous y mener.

Zara

Zara, par ses collections qui passent et ne reviennent pas, par ses produits ultra réactifs aux micro tendances et aux fluctuations du thermomètre, a réussi à fidéliser notre nature volage de fashion addict. À l'origine de cette invasion espagnole sur toutes les facettes mode du globe, un homme : Amancio Ortega. Cet espagnol, né en Castille, ne soupçonnait pas que son destin serait à l'image de l'illustre Rockefeller. Issu d'un milieu modeste, Amancio doit à 14 ans abandonner l'école afin de gagner sa vie.

Cette confrontation précoce avec les réalités économiques va booster le garçon et lui donner la force de mettre en pratique ses idées : il conçoit avec des amis un modèle de pull shetland. Le concept ? Son idée fut certes révolutionnaire, mais étant donné la conjoncture actuelle de concurrence sauvage qui sévit dans le milieu textile, l'essor de Zara tient du conte de fées... Comment Zara fidélise ses clients ? – // ZARA // MSC – Classe 10. Les consommatrices sont devenues de plus plus exigeantes et à l’affut des moindres nouvelles tendances, le marché du prêt-à-porter a donc vu l’émergence de nouveaux acteurs qui ont révolutionné ce secteur.

Comment Zara fidélise ses clients ? – // ZARA // MSC – Classe 10

En effet, lorsque les maisons de mode classiques ne proposent traditionnellement que deux collections annuelles, le fast fashion quant à lui propose jusqu’à 18 collections par an et propose une collection large et diversifiée afin de mieux répondre aux attentes, aux exigences et aux envies des consommatrices. Avec le développement des réseaux sociaux, le degré d’exigence des consommatrices a été décuplé. En effet, les consommateurs n’ont plus envie d’attendre 6 mois pour s’approprier les tendances vues dernièrement sur les podiums des grandes marques. Elles veulent désormais de l’immédiateté et de l’instantanéité. Zara femme. Ce qu'on aime, chez Zara ?

zara femme

L'opportunité de trouver LA petite pièce qui va enflammer notre dressing. Car, c'est un fait, le géant espagnol colle toujours au plus près des tendances mode, que ce soit grâce à ses vestes ultra bien coupées, à ses petites robes sexy, ses jeans parfaits... rien à dire, on est toutes fans de Zara qui est et demeure un passage incontournable dans nos virées shopping ! L'histoire de Zara Tout commence en 1975. Inditex : voudrait accélérer sa croissance aux Etats-Unis. Création d'emploi et bénéfices en hausse pour Zara.