background preloader

Les métiers du tourisme

Facebook Twitter

Le secteur du tourisme est très dynamique et de nouveaux métiers ont émergés autour du voyage et des loisirs. Découvrez l’ensemble des métiers du tourisme.



Concevoir, vendre et animer des séjours touristiques : tel est l’objectif des professionnels du tourisme. Fort d’1 million de salariés, ce secteur est très dynamique et a connu de profondes mutations liées à internet. De nouveaux métiers ont ainsi émergé autour du voyage et des loisirs.

Accueillir chaque jour les millions de touristes étrangers qui arrivent en France, ou organiser les séjours des Français à l’étranger : voilà la mission des professionnels du tourisme. Première industrie mondiale et l’une des premières en France, ce secteur génère un chiffre d’affaires de 130 milliards d’euros.

Il emploie directement près d’un million de personnes et créé chaque année 20 000 nouveaux emplois. Si la moitié de ces postes concerne l’hôtellerie et la restauration, on dénombre aussi 35 000 salariés travaillant pour les tours opérateurs et les agences de voyages, et 42 000 pour les domaines de la culture, des sports et des loisirs.


Le secteur du tourisme : vendre du rêve

Le secteur a connu de profondes mutations ces dernières années. Internet générant 12% des ventes, les tours-operators recrutent en majorité des profils liés au e-commerce ou au e-marketing. Dans les agences de voyage aussi les besoins et les métiers ont évolué : les agents de comptoir auparavant chargé de saisir les données de réservation, sont devenus de véritables conseillers-vendeurs responsables de promouvoir et commercialiser des séjours. Pas étonnant que les métiers de la vente et du conseil concernent 80% des embauches du secteur. Dans le public aussi, les métiers de la promotion territoriale continuent à se développer et font appel à des profils qualifiés, sachant assurer la publicité d’un territoire ou d’une région auprès des touristes nationaux et étrangers.


Les nouveaux débouchés du tourisme

Tourisme vert, voyage aventure, séjours thématiques autour de l’Œnologie ou du cinéma : aujourd’hui, les touristes n’hésitent pas à décliner leurs goûts et leurs modes de vie en voyage et veulent du sur-mesure. Une évolution qui fait la part belle aux métiers du marketing comme chef de produit ou forfaitiste, et qui sont autant d’opportunités à saisir pour les jeunes diplômés. Par ailleurs la venue d’une nouvelle clientèle internationale, notamment russe et asiatique, oblige les professionnels à s’adapter à leurs exigences et leurs caractéristiques culturelles. Enfin le voyage d’affaires offre d’importants débouchés, avec un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros et l’organisation chaque année de milliers de foires, salons et congrès dans toute la France.

Billettiste. Le billettiste à pour mission d’effectuer des réservations de billets d’avion ou de train et d’imprimer les titres de transport pour les envoyer à ses clients.

Billettiste

Il conseille et oriente également le choix du consommateur en lui proposant les meilleures offres. Qu’il travaille pour des tour-opérateurs, pour un transporteur (compagnie aérienne, autocariste...) ou pour une agence de voyage, le rôle du billettiste reste le même excepté qu’en agence, il peut s’occuper directement de la relation clientèle.

Agent de voyages. L’agent de voyages est l’organisateur de vacances paradisiaques pour clients pressés.

Agent de voyages

Fortement concurrencé par Internet, c’est sa capacité à donner des conseils judicieux qui constitue sa valeur ajoutée. Contenu réalisé en partenariat avec ICOGES. Directeur d'office de tourisme. Le/la directeur(trice) d’office de tourisme a pour mission de faire découvrir les lieux et activités touristiques et culturelles de sa région aux visiteurs.

Directeur d'office de tourisme

Les fonctions du directeur d’office de tourisme sont multiples. En premier lieu, il a pour mission d’accueillir les touristes de la région et de s’assurer qu’ils reçoivent toutes les informations nécessaires au bon déroulement de leur séjour. Il est également en charge de promouvoir la découverte de la région. Directeur de casino. Le (la) directeur (trice) ou responsable de casino coordonne la gestion du casino sous ses différents aspects - techniques, commerciaux et humains – et dans le respect des règles de sécurité des biens et des personnes.

Directeur de casino

Avant tout, le responsable de casino est un chef d’équipe. A la tête du management des ressources humaines, il recrute le personnel, l’intègre au sein de l’exploitation et est en charge du suivi administratif (gestion des contrats de travail, gestion de la paie…). Membre de comité de direction des jeux de casinos. Le (la) membre de comité de direction des jeux de casinos est en charge du bon déroulement des jeux au sein du casino et veille au respect de la réglementation en vigueur.

Membre de comité de direction des jeux de casinos

Le membre du comité de direction des jeux de casinos supervise toutes les opérations de jeux. Il encadre son équipe et s’assure que l’offre soit suffisamment complète et diversifiée. En charge de vérifier les équipements, il établit le calendrier d’entretien des équipements et s’assure qu’aucun problème technique ne puisse entraver l’accès des jeux aux clients. De plus, il gère les éventuels litiges et représente la direction face au public. Directeur de site culturel. Le (la) directeur(trice) de site culturel est à la tête d’une structure qui propose au public une offre exclusivement culturelle.

Directeur de site culturel

Comme son nom l’indique, le directeur de site culturel dirige la structure au sein de laquelle il travaille. Ses fonctions de directeur couvrent de nombreuses missions et responsabilités. Mais sa mission principale est avant tout d’encadrer tous ses collaborateurs. Il définit ainsi la politique des ressources humaines et recrute une grande partie du personnel. Un directeur aux multiples compétences. Chargé d'affaires. Le/la chargé(e) d’affaires en tourisme d’affaires développe et assure le suivi d’un portefeuille clients à qui il vend des prestations touristiques et évènementielles.

Chargé d'affaires

Dans le tourisme d’affaires, le chargé d’affaires gère un portefeuille de comptes clients qui peuvent être aussi bien des particuliers que des professionnels (TPE, PME). Son rôle est de fidéliser cette clientèle en lui octroyant de nombreux conseils et services. Il prospecte aussi de nouveaux clients et répond aux appels d’offres afin d’accroître son portefeuille. Un négociateur avéré. Responsable de réservation. Au sein d’un hébergement, le/la responsable de réservation supervise la gestion des réservations ainsi que l’accueil du public.

Responsable de réservation

À la tête des services accueil et caisse, le responsable de réservation établit les prévisions d’activité du site, conçoit un plan d’occupation et suit avec attention le taux d’occupation. Manager avant tout, il supervise l’activité des agents de réservation et coordonne les équipes d’accueil et de réception. Un professionnel de la com’ Doté d’une grande aisance relationnelle, ce professionnel est en contact constant avec le public, que ce soit pour enregistrer des réservations, accueillir ou encore renseigner les clients. Responsable de vente. Le/la responsable de vente est chargé(e) de mettre en place la politique commerciale définie par la direction.

Responsable de vente

Le responsable de vente est chargé de réaliser la stratégie commerciale conçue par la direction et a pour mission de développer le chiffre d’affaires de la structure d’hébergement. Tous les objectifs quantitatifs et qualitatifs sont ainsi sous son entière responsabilité. Pour atteindre au mieux ces objectifs, il supervise et coordonne toute l’activité des acteurs du service marketing.

Un fin commercial. Directeur de foire, salon, congrès, exposition. Véritable chef d’orchestre, le/la directeur(trice) de foire, salon, congrès, exposition planifie, organise, dirige et contrôle l’ensemble des activités liées à la manifestation qu’il/elle met en place.

Directeur de foire, salon, congrès, exposition

Lors de l’organisation d’une foire, d’un salon, d’un congrès ou d’une exposition, le directeur est sur tous les fronts. De l’inscription des exposants à la rédaction du programme tout en passant par la communication autour de l’évènement, ce professionnel gère absolument tous les aspects inhérents à la manifestation. Pour cela, il travaille de près avec les services marketing et communication mais aussi très étroitement avec les services techniques et logistiques qui permettent d’assurer l’accueil des exposants et du public.

Directeur commercial et marketing. Rattaché(e) à la direction générale, le (la) directeur(trice) commercial(e) et marketing contrôle l’ensemble des activités commerciales et marketing de l’hôtel qui l’emploie. En étroite collaboration avec la direction générale, le directeur commercial et marketing élabore la stratégie relative à l’ensemble des produits et services proposés par son établissement. Il prépare ainsi les plans marketings (analyse du marché, détermination des cibles, choix des axes publicitaires), conçoit et met en place des actions promotionnelles destinées à développer le produit et à optimiser les ventes. Pour cela, il sait segmenter les marchés par typologie de clientèle, définir la politique tarifaire, les plans marketings opérationnels et grands axes de communication.

C’est lui qui détermine les objectifs à atteindre, les prévisions de vente et les budgets. Il participe aux négociations commerciales de haut niveau. Directeur d'agence évènementielle. Le(la) directeur(trice) d’agence évènementielle détermine la politique de communication et gère toutes les activités de son agence. Foires, salons, congrès, tourisme d’affaires, inauguration… les occasions d’organiser un événement sont nombreuses pour le directeur d’agence. Conception, préparatifs, organisation matérielle, logistique, il offre une prestation de service complète à ses clients avec l’aide de ses équipes. Pour veiller à la bonne santé de l’agence, il en assure la gestion financière et administrative. Chargé de mission développement du tourisme local. Le (la) chargé(e) de mission développement du tourisme local élabore un programme d’actions touristiques pour développer l’attractivité d’un secteur géographique donné.

Selon la structure qui l’emploie, il/elle peut également être appelé(e) agent de développement touristique ou agent de développement local. La mission première du chargé de mission développement du tourisme local : définir et mettre en œuvre la promotion des richesses locales (naturelles, architecturales, humaines…) en vue d’accroître le flux touristique.

Pour mettre en place ses projets, il analyse les besoins en produits touristiques et apporte des conseils en amont des décisions de développement qu’il contribue ensuite à mettre en place. Pour cela, il effectue des études de marché et analyse les données socio-économiques sur les clientèles et les produits touristiques existants ou à développer (visites, circuits, créations d’une base de loisirs…). Un fin observateur. Responsable de projets de développement touristique. Le (la) responsable de projets de développement élabore et met en place une stratégie globale de développement touristique pour dynamiser un territoire. Il/elle accompagne et conseille les élus ou tout autre acteur local. En collaboration avec les acteurs locaux (élus, prestataires...) et le(s) chargé(s) de mission développement qu’il peut gérer (selon la taille de la structure), le responsable de projets de développement coordonne et assure la promotion des projets d’amélioration de l’offre touristique.

Dévoiler les trésors cachés Il mène une veille territoriale et sectorielle pour détecter les nouvelles tendances et proposer une offre touristique innovante : séjours thématique, voyage aventure, tourisme écologique… Son objectif : accroître l’attractivité et le flux touristique en dévoilant les plus beaux trésors de son territoire. Pour mener à bien sa mission, il doit se constituer un réseau très étendu de partenaires et de professionnels. Chargé de mission promotion et valorisation du tourisme local. Le (la) chargé(e) de promotion et valorisation du tourisme local a pour mission de développer l’attractivité d’un territoire et ses flux touristiques. Le chargé de mission promotion et valorisation conçoit ou participe à l’élaboration de projets visant à valoriser un territoire local.

Visites du patrimoine, bases de loisirs, festivals, spectacles… Tous les moyens sont bons pour rassembler les foules. Pour optimiser son plan d’action, il analyse l’offre touristique et élabore un plan d’actions de promotion du territoire. Chef de produit chez un Tour opérateur. Chef de produit voyages. Consultant en tourisme. Yield manager. Chef de projet en tourisme d'affaires. Directeur Marketing touristique. Directeur de production. Directeur technique. Directeur de cabinet de conseil. Directeur d'études et de projets. Chef de projet consultant. Chargé d'études touristiques. Animateur de tourisme local. Guide-accompagnateur. Guide conférencier. Employé de parc de loisirs. Directeur d'exploitation. Responsable d’un secteur d’attraction. Directeur de parc d'attraction.

Animateur de club de vacances. Responsable d'animation. Exploitant d'équipement de sports et de loisirs. Spa manager. Directeur de parc zoologique. Agent d'escale. Agent d'accueil. Chargé d'assistance. Directeur Technique Sécurité Environnement Qualité. Référentiels des emplois-type Métiers du Tourisme. Fiches Métiers : Hôtellerie-Restauration - Studyrama.com. Fiches Métiers : Mode - Textile - Studyrama.com. Fiches Métiers : Culture - Studyrama.com. Fiches Métiers : Sport - Studyrama.com. Fiches Métiers : Internet - Web - Studyrama.com.