background preloader

Luminotherapie

Facebook Twitter

Luminothérapie. Les huiles essentielles contre le stress et l'angoisse. Dans cet article je vous propose d’adopter les huiles essentielles contre le stress et l’angoisse.

Les huiles essentielles contre le stress et l'angoisse

L’utilisation des huiles essentielles est une bonne méthode pour se relaxer à la maison de façon totalement naturelle. Depuis l’Antiquité les huiles essentielles sont connues pour avoir des effets positifs sur notre santé mentale, idéal contre le stress, l’angoisse, la dépression et bien d’autres maladies mentales et physiques. Comment procéder avec les huiles essentielles ? Il y a trois méthodes pour utiliser les huiles essentielles : En massage sur votre corps en mettant quelques gouttes sur votre main (2 à 3 gouttes) en vous massant le ventre ou le dos par exemple, idéal avant de s’endormir.Au moment du bain, mettez quelques gouttes, vous sentirez une agréable odeur et vous serez au bout de quelques minutes dans un état de bien-être et de relaxation total.Par diffusion, il faudra vous procurer un diffuseur d’huile essentielle une méthode que j’utilise fréquemment.

Conseils d’utilisation : La luminothérapie, plus efficace que les anti-dépresseurs? Fatigué dès le réveil, vous n'êtes pas dans votre assiette, vous avez besoin de sucré, vous peinez à vous concentrer : vous souffrez sans doute de dépression saisonnière et pourriez essayer la luminothérapie, qui se révèle aussi efficace que les anti-dépresseurs. Le lien entre la dépression et le manque de lumière en hiver a été établi il y a quelques années, avec la découverte de "cellules ganglionnaires à mélanopsine" dans la rétine qui, exposées à la lumière, activent différentes structures dans le cerveau, en passant le long du nerf optique : horloge biologique (qui régule la température, les hormones, le sommeil), centre de l'humeur (dans l'hippocampe), structures impliquées dans la mémoire...

Ainsi, explique Claude Gronfier, neurobiologiste du département de chronobiologie de l'Inserm (Lyon), une intensité lumineuse trop faible ou trop courte entraîne "une mauvaise stimulation de ces structures cérébrales", surtout sur un terrain génétique favorable. Luminothérapie : une solution contre la dépression ? La luminothérapie a été évaluée dans un nombre important d'études cliniques contrôlées et randomisées.

Luminothérapie : une solution contre la dépression ?

Son efficacité dans le traitement des troubles des rythmes circadiens du sommeil et des troubles affectifs saisonniers (communément appelée «dépression saisonnière») est reconnue internationalement et n'est plus remise en question. Le Comité international d'évaluation des chronothérapies, constitué par l'International Society for Affective Disorders, a rendu en 2005 un rapport sur l'utilisation de la luminothérapie dans les troubles affectifs saisonniers. L'EFFET BIOLOGIQUE DE LA LUMINOTHERAPIE ENFIN VERIFIE. De nombreuses études médicales ont démontré depuis 25 ans l’efficacité de la luminothérapie dans le traitement de la dépression saisonnière, mais une relative méconnaissance de cette thérapie subsiste encore dans le corps médical.

L'EFFET BIOLOGIQUE DE LA LUMINOTHERAPIE ENFIN VERIFIE

En 1984, Norman Rosenthal définit une forme de dépression, le SAD, (ou « dépression hivernale » pour simplifier), et propose comme traitement l’exposition à la lumière vive. Mais quels critères ont permis de mesurer l’efficacité de ce traitement dans les essais cliniques ? Luminothérapie. Luminothérapie : interview Gérard Pons. ZESTRESS : Le phénomène du "blues de l’hiver"’ est une forme de dépression très connue.

Luminothérapie : interview Gérard Pons

Comment s’en prémunir ? Gérard Pons : Vous évoquez le blues de l’hiver, mais je précise d’abord que c’est une forme atténuée d’un syndrome beaucoup plus sévère, le Trouble Affectif Saisonnier ou TAS. En fait vous avez le TAS mais aussi "le blues de l’hiver’", qui est sa forme légère. Pour répondre à votre question, avant tout, incontestablement, le plus important est de bien s’éclairer. En effet ces troubles sont liés à un manque de lumière naturelle. Cette insuffisance de lumière naturelle pendant cette période va entraîner pour l’organisme une série de bouleversements biochimiques, ayant pour résultat une baisse d’énergie et du moral. ZESTRESS : D’où l’usage de la lumière ?

Gérard Pons : Effectivement. Il y a quelques années, les séances de luminothérapie étaient le plus souvent suivies en milieu clinique ou hospitalier. Ces séances à domicile ont vite présenté un autre avantage. Foire aux questions sur la luminothérapie. Dans quels cas puis je utiliser un appareil de luminothérapie ?

Foire aux questions sur la luminothérapie

La luminotherapie est utilisée essentiellement pour les problèmes de dépression saisonnière et de retard de phase dus à des troubles du rythme circadien : travail de nuit, troubles du sommeil, personne ‘’du soir’’ ne pouvant se coucher avant une heure fort tardive, jet-lag. La luminothérapie est utilisée aussi avec efficacité dans les domaines suivants : Boulimie, troubles compulsifs, attaques de panique, syndrome de désaccoutumance à l’alcool, syndrome de fatigue chronique, schizophrénie avec composantes dépressives, traitement de dépressions non saisonnières, stratégie alternative aux anti dépresseurs, céphalées (environ 50% des dépressifs se plaignent de céphalée et environ 25% des patients souffrant de céphalée sont dépressifs).

Dans tous les cas il faut prendre préalablement l’avis de son médecin traitant. En début de traitement il est aussi indiqué de consulter un ophtalmologiste. En aucun cas. Luminothérapie : une solution contre la dépression ? La luminothérapie est-elle efficace. Bonjour, Oui, la luminothérapie est efficace, pour 3 types de situations en particulier (voir plus bas).

La luminothérapie est-elle efficace

La LUMIERE a un effet sur la production de certaines hormones, en particulier la mélatonine, et sur diverses fonctions du corps. La LUMINOSITE du soleil en été est p.ex. de 50'000 lux, bien moindre en hiver évidemment, mais même si le ciel est couvert elle est en général plus élevée que dans un appartement ou bureau (p.ex. 300-500). La LUMINOTHERAPIE c'est l'utilisation de lampes particulières, qui émettent une lumière proche de celle du soleil (spectre) mais sans UV. Classiquement ces lampes émettent 10'000 Lux à 50 cm. Une demi-heure d'exposition suffit pour avoir sa "dose". Luminothérapie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Luminothérapie

Lampe de luminothérapie photographiée de nuit Lampe de luminothérapie en journée Origine[modifier | modifier le code] L'usage thérapeutique de la lumière naturelle en médecine remonte à la fin du XIXe siècle. Son effet remarquable sur la stimulation du système immunitaire et la lutte aux infections provoqua le développement des premières techniques de luminothérapie, récompensées, en 1903, par le prix Nobel de physiologie ou médecine remis au médecin danois Niels Ryberg Finsen. La découverte de la pénicilline et les campagnes de vaccination massive rendirent cette approche moins prometteuse et elle finit presque par tomber dans l'oubli. Ce n'est qu'en 1984 que l'utilisation de la luminothérapie en psychiatrie clinique fit sa première apparition pour soigner la dépression saisonnière.

Mode d'action[modifier | modifier le code] Chez ces individus, il est observé un taux de mélatonine particulièrement élevé durant le jour[7].